Le Croisic Infos

220 seniors en guinguette à Muzillac

Comme chaque année, la municipalité et le CCAS ont convié les anciens de la commune (plus de 70 ans) à une sortie à Muzillac, jeudi dernier.

Ils sont 220 à s’être donnés rendez-vous, jeudi en fin de matinée, sur la Place Dinan, pour prendre un des quatre cars en direction de Muzillac. Ambiance toujours aussi joyeuse pour cette traditionnelle sortie de fin d’année offerte aux seniors de la commune. Au programme : un bon repas et un après-midi dansant, avant de rentrer repus et bien fatigués. De nombreux élus et membres du CCAS ont accompagné les anciens dans ce sympathique périple.

À noter que ceux qui n’ont pas pu prendre part à cette journée, pour des raisons de santé, d’indisponibilité ou autres, recevront une visite ... et un petit panier de Noël.

Auteur : Y.D. | 11/12/2010 | 4 commentaires
Article précédent : « Anaïs Lelièvre et l'Erika, du blanc et du noir sur la palette de l'artiste »
Article suivant : « À l’école maternelle publique, c’est Noël tous les soirs ! »

Vos commentaires

#1 - Le 12 décembre 2010 à 07h08 par Clyde, Le Croisic
Comment pouvoir justifier un tel déplacement au même endroit chaque année, alors que des établissements de la presqu'ile peuvent acceuillir cette manifestation .
Un long déplacement en car est parfois difficile pour certaines personnes, et changer d'endroit de temps en temps donne un effet de surprise.De plus en période économique difficile, il est important de faire travailler des établissement de la presqu'ile.
Il est possible de tourner le dos aux traditions ( comme le montre votre photo ) tout en maintenant cette manifestation importante pour nos anciens .
#2 - Le 12 décembre 2010 à 18h58 par C44
Entretenir ses élécteurs
De plus avec l'argent du contribuable, c'est Facile
#3 - Le 14 décembre 2010 à 11h23 par rollando louise, Le Croisic
Comment faire une bonne dame patronnesse...
D'après les dix pêchers de la dame patronnesse de J PINILLA, docteur en sociologie, la légende raconte que la première dame patronnesse était une sorcière frappée d'un sortilège :
celui d'être convaincue de bien agir en multipliant les faux pas....
voici les illustrations croisicaises de quelques uns des dix pêchers pour se faire mieux comprendre.

1 le dogme et l'ignorance
La dame patronnesse est guidée par ses certitudes et par ses dogmes. C'est ce qui la rend imperméable à toute remise en question !
- les conflits avec les autres bibliothèques du SIVU
- l'impossibilité de réunir Le Pouliguen, Batz et Le Croisic dans un seul relais d'assistantes maternelles pour mutualiser les moyens et donc avoir un meilleur service pour les trois municipalités.
- Les problèmes relationnels avec les commerçants qui ont mis leur association en veille en attendant des jours meilleurs !
L'équipe municipale devrait suivre des stages pour agents territoriaux et ainsi améliorer la gestion de la ville car la promesse du « yes, we can «  du début de mandat est loin d'être tenue !

2 le paternalisme
il se veut volontiers sauveur et risque donc de renforcer la dynamique du triangle : persécuteur-victime-sauveur.
prosélytisme envers les petits vieux qui, de plus en plus nombreux chaque année remplissent
des cars entiers pour une balade festive à Muzillac ! ou que l'on gave de chocolats pour Noël !
- faire semblant de s'intéresser aux conditions de vie et aux besoins des séniors en leur envoyant une enquête bidon avec un questionnaire si insignifiant que son exploitation sera sans grand intérêt, faute d'avoir défini de façon concise les objectifs de l'enquête.

3 la surcharge affective et le manque de rigueur
La dame patronnesse a tendance à manifester sa déception et son mécontentement, que ce soit verbalement ou non (ton, regard, gestuelle..) Elle peut se montrer émue ou fâchée.
- lors d'un point presse le 16 mars 2010, fidèle à ses engagements de campagne, Michèle Quellard a remporté une victoire politique et économique que nul ne pourrait remettre en cause. «  la pêche, c'est l'avenir économique et touristique du Croisic ! «  attention : ne pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué... Car la SEM va bientôt confirmer ou infirmer ces déclarations tonitruantes de Madame la Maire.
- Profiter du passage de la tempête xinthia pour dramatiser la situation et engager une bataille mémorable pour obtenir le statut de catastrophe naturelle... qui sera octroyé naturellement quelques jours plus tard.
- Par contre, ne pas tirer les conséquences de cette catastrophe en insérant un Plan de Protection des Risques dans le futur PLU du Croisic est une négligence coupable !
- Les rapports chaotiques avec l'Association des Clients du Port de Plaisance, avec le Maire de La Turballe pourtant élu démocratiquement à la présidence de la SEM, avec les représentants du Conseil Général, avec la CCI, tous suspectés de connivence et d'ourdir de sinistres complots !

4 Le conservatisme politique et institutionnel
La dame patronnesse résiste au changement et n'aime pas les actions collectives.
- Concernant le Marathon de la Côte d'amour, assimilant les exigences croisicaises (départ du Croisic) à une forme de chantage, le Président et le bureau ont donné leur démission, suivis par l'Association Courir La Baule et, ce ne sont pas les arguties confuses de Madame La Maire pour se disculper qui y changeront quelque chose !
- Avec ce commentaire dans le croisic info : «  Croisicais farauds, belle chemise devant, rien dans le dos « c'est ainsi que sont décrits les Croisicais dans l'environnement régional et ce depuis des lustres !
- Surtout, ne changeons rien, tout va trés bien !
Pas de réunion publique, pas de remise en question !

Au Croisic, il ne faut parler ni politique ni religion et surtout, il faut éviter de réfléchir !!
#4 - Le 15 décembre 2010 à 07h25 par Clyde, Le Croisic
Il n'y a pas grand chose à rajouter a votre texte Rollando louise.
Pour les promesses de Mme le Maire concernant l'entrée dans la SEM, il suffit de relire Au Rythme des Marées de MARS 2010, ce document ayant été distribué dans toute les boites aux lettres.

Pour la sortie des anciens pourquoi ne pas l'organiser sur le CROISIC, afin de faire l'economie du poste autocar.Moins de risque surtout en hiver.Il est trés curieux que chaque année ce déplacelent soit à Muzillac, il faudrait creuser pour trouver une réponse.

Pour le questionnaire à remplir par les personnes agées, la municipalité devait venir le prendre aà partir du 17 NOVEMBRE 2010 ? rien à l'horizon .

Vous avez raison Rollendo louise; Mme le Maire maintient des relations conflictuelles avec Le Maire de la TURBALLE.
Imaginons qu'il devienne député... encore une erreur politique

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Publicité
Audiences annuelles des sites du réseau Media-WebSalon Chocolat
 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter