Le Croisic Infos

3 étapes pour comprendre la différence entre la pâte de verre et le cristal

Pour les amoureux du verre et du cristal, la différence est souvent inconnue. L'art de la pâte de verre est totalement différent de l'art du cristal. L'un est une pièce unique ou limitée, alors que l'autre est produit en série.

La pâte de verre Daum France

Guide-du-cristal-en-lorrain-©michael-vessiere
Guide-du-cristal-en-lorrain-©michael-vessiere

 Savez-vous faire la différence à l'oeil nue ? Connaissez-vous la cristallerie spécialiste de la pâte de verre ? On vous dit tout !

D'un premier regard, un spécialiste pourra facilement déterminer l'authenticité d'une pâte de verre. La pâte de verre a un grain particulier, unique, ça ressemble à celui d'une peau de pèche. 

Attention, la pâte de verre n'a rien avoir avec le verre moulé. Le secret de la pâte de verre réside dans son processus de fabrication, le même que pour le bronze, qui est d'une grande complexité. Voilà ce qui en justifie le prix.

La pâte de verre offre une précision du détail unique, et on peut le dire, tout simplement incroyable. Il est impossible d'obtenir un tel résultat avec une pièce en verre moulée.

Une pâte de cristal présente également une variation de couleur qui en fait l'une de ses signatures. Voici le processus de fabrication.

1) L'artiste réalise d'abord le moulage du modèle. La pièce doit être dans un premier temps réalisé en plâtre ou en terre cuite.

2) Ensuite, un moule en élastomère est réalisé en négatif sur l'oeuvre, venant épouser tous les détails de la sculpture.

3) La prochaine étape consiste à couler de la cire chaude à l'intérieur de ce moule en élastomère. Une fois la cire refroidie, le moule est dégagé et les détails de la pièce sont retravaillés à la perfection. 

4) Enfin, le moule en plâtre réfractaire est coulé sur la pièce en cire. L'ensemble est placé dans une étuve, où la cire fond sous l'effet de la chaleur. On obtient alors le moule en plâtre final.

5) Le verrier n'a plus qu'à remplir le moule de différents cristaux concassés (appelés groisils). La cuisson dure plusieurs jours à plus de 900 degrés.

À la sortir du four, le moule est alors cassé, la pièce est ensuite retravaillée une dernière fois à l'atelier à froid afin de polir certaines parties.

Cette technique est encore utilisée par la cristallerie Daum France, l'un des jalon essentiel de la période Art nouveau. 


Daum est le grand spécialiste de la pâte de verre, l'un des premiers à habiller la lumière de cristal dans les années 1950. Les œuvres des verriers Daum ont contribué au développement des arts décoratifs du XXe siècle, et à l'émergence de l'École de Nancy en 1901.

L'art du cristal et la différence avec le verre

La différence majeur entre le cristal et la pâte de verre réside dans le processus de fabrication. Pour le verre ou le cristal, la matière en fusion est simplement déposée dans un moule en métal qui est réutilisable. 

Vous n'avez pas tout ce travail en amont du moule.

Le cristal est tout simplement du verre, à qui on a ajouté une certaine quantité de plomb. L’appellation cristal est protégé en Europe, un minimum de 24% de plomb est demandé dans la composition.

Ainsi, le cristal se compose de silice, de potasse (afin de réduire le point de fusion) et de plomb, le tout porté à une température de fusion de plus de 1400°C.

Tout l'art du cristal provient du savoir-faire du verrier, qui pourra, suivant son expérience, travailler sur de gros volume de cristal, avec une dextérité du geste permettant une précision parfaite.

Pour en savoir plus, voici comment reconnaître du cristal :

Lors du travail du cristal, il faut différencier deux étapes, le travail à chaud, et le travail à froid.

Le travail à froid consiste à taille, graver la pièce. Chaque artisan verrier a sa propre spécialité ; on estime qu'il faut plus de dix ans pour devenir un bon maître tailleur. 

Enfin, le cristal présente de nombreux avantages comparé au verre : un travail plus aisé car le cristal en fusion est plus souple à travailler, une brillance est clarté bien supérieur, et une sonorité venant tout droit du paradis.

30/05/2019 | 0 commentaire
Article suivant : « Information sur l’état des lieux de la pêche à pied de loisir sur les sites de Natura 2000 des Traicts du Croisic et de Mesquer Pen Bé »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter