Le Croisic Infos

Au Croisic les Marcheurs sont divisés.

Comme c’est difficile, voir impossible, de faire marcher ensemble des militants qui ont des valeurs de droite avec des militants qui ont des valeurs de gauche.

Ils étaient nombreux dans le comité « En Marche » du Croisic, pour beaucoup d'origine  de gauche, à faire campagne pour Emmanuel Macron.

Et puis on leur a imposé aux législatives une candidate d’origine UDI qu’ils n’ont pas choisi. Ils avaient souhaité faire campagne pour Hélène Chalier. « Elle avait une chance d’être élue » nous dira l’un d’entre eux.

Enfin on leur a annoncé un suppléant encarté LR. Résultat plus de la moitié des militants marcheurs du Croisic ont déserté la campagne des législatives.

On prête même l’intention à l’adjoint au maire LR de préparer une liste « En marche » pour la prochaine élection municipale.

Il est certain que ce qui est difficile à concilier au niveau local le sera encore plus au niveau national. C’est antinomique de vouloir associer des gens de gauche et des gens de droite ou du centre. C’est le côté  utopiste du président élu, à terme ça ne peut pas tenir.

Auteur : JR | 25/05/2017 | 7 commentaires
Article précédent : « Législative 2017 1er tour Le résultat de Le Croisic 44 »
Article suivant : « Présidentielle 2ème Tour le résultat de Le Croisic »

Vos commentaires

#1 - Le 26 mai 2017 à 08h23 par Marcheur, Le Croisic
Vous avez raison. Après avoir laissé croire à un mouvement participatif EM fonctionne comme les vieux partis en ne consultant pas les militants sur le choix des candidats. De nombreuses erreurs de castings sont commises en France. Ici le choix Josso/Le Cam est une erreur. Pour battre Louvrier il fallait investir Challier
#2 - Le 26 mai 2017 à 09h38 par klein, Le Croisic
Je ne suis pas convaincu du tout, ni par l'article ni par la réaction. Ce n'est pas l'origine politique des gens qui détermine ce qu'ils feront dans l'avenir. "le Roi n'est pas comptable des querelles du duc d'Orléans" a pu dire l'un de nos grands rois. Que chacun puisse avoir ses préférences personnelles, soit. Mais de là à présumer que l'on ne peut faire travailler ensemble des gens venus d'horizons différents, c'est proprement ridicule.
#3 - Le 26 mai 2017 à 23h49 par Objectif2020
A croire que M. Le Cam veut devenir un cumulard (Individu qui possède plusieurs postes en même temps) dont voici une liste très importante :
- Représentant titulaire de la ville du Croisic au sein du conseil portuaire
- Représentant de la ville du Croisic actionnaire de la SAEML Loire-Atlantique Pêche-Plaisance
- Représentant de la ville du Croisic au conseil consultatif de la halle à marée
- Représentant titulaire de la ville du Croisic au comité consultatif des usagers du port du Croisic
- Représentant titulaire de la ville du Croisic à la Chambre des Métiers
- Représentant titulaire de la ville du Croisic au comité consultatif Halle et Marchés
- Représentant titulaire de la ville du Croisic à la commission des finances de Cap Atlantique
- Représentant titulaire de la ville du Croisic à la commission économie de Cap Atlantique
- Président de l'association SNSM Le Croisic

Sources : http://www.lecroisic.fr/en/association/1/18070/societe-nationale-sauvetage-mer-%28snsm%29
et http://www.lecroisic.fr/fr/conseil-municipal-profil/14630/gerard-cam

et peut être dans un avenir proche :
- Député Suppléant 7è circ. de Loire Atlantique.

et j'en oublie peut-être...

Il serait temps à M. Le Cam d'en laisser un peu aux autres et de s'occuper principalement de la ville du Croisic et de ses habitants à l'année dans le bon sens car, quand on voit que les élus actuels de la municipalité vont réussir à doubler la dette de la commune d'ici à 2020 pour satisfaire "une certaine culture" en dépensant à tort et à travers, je serai eux, j'éviterai de me faire remarquer et me poserai de questions.

Quoi qu'il en soit, je n'oublie pas les anciennes affaires de ces derniers mois (Local du Kurun, le chêne centenaire, les ventes du Patrimoine Croisicais...) qui ne font que conforter mon avis négatif sur les élus actuels de cette municipalité.

D'ailleurs, beau retournement de costume pour M.Le Cam qui d'après mes souvenirs était de droite. Macron, c'est la mode du moment, que voulez-vous ???
#4 - Le 31 mai 2017 à 23h29 par JEAN-MARIE GASCOIN, Le Croisic
MARCHEUR, KLEIN, OBJECTIF 2020....

Je me sens bien seul en écrivant sous mon vrai nom. Triste visage du "débat" politique au Croisic. Pourquoi cette mascarade ?

Bref... Ce qui compte désormais, c'est le redressement de la France.
Quand enfin un homme propose une telle démarche, loin du clivage droite-gauche qui n'a finalement mené à rien, il faut savoir évoluer.

Alors faites vôtre cette déclaration d'intention qui figure en home page du site "En Marche" :
« Tout commence par la rénovation de l’engagement politique. »
Arrêtez de regarder dans le rétroviseur.
Droite, gauche, on s'en fout !
Ce qui compte, ce sont les compétences et la bonne volonté.

Pour la France, et pour nous tous.
#5 - Le 09 juin 2017 à 08h23 par JEAN-MARIE GASCOIN, Le Croisic
J'ai reçu hier les promesses des candidats aux législatives.

Mettre en avant l'exemplarité, le renouvellement politique, c'est une (bonne) chose. Mais le faire avec des compétences en est une autre, assurément.

Alors je reste sur ma faim, oui, quand je découvre la promesse de Sandrine JOSSO et de son suppléant. Si l'on fait abstraction de tout ce qui vient du national, rien ou presque pour la circonscription : 5 pauvres "priorités locales" pas si prioritaires que ça au regard des besoins du territoire et de ses 26 communes. Les enjeux vont bien au delà des quelques points énumérés par Mme JOSSO sachant que le 5ème : "nous représenter à l'Assemblée Nationale" n'est qu'une évidence, pas un point de programme...

Et pour l'exemplarité, je ne suis pas certain que M. LE CAM, 1er adjoint en charge des finances d'une Maire qui avait prévu d'augmenter les indemnités des élus de 28% avant les dernières élections municipales... incarne l'exemplarité. Sans oublier le gonflement de la dette du Croisic que les Croisicais dans leur ensemble devront payer alors que le niveau des impôts au Croisic est déjà l'un des plus forts de la région.

L'étiquette En Marche est "vendeuse", et je suis un farouche partisan d'un vrai renouveau politique, peu m'importe l'étiquette d'origine des aspirants au changement. Toutefois, ce renouveau ne sera possible qu'avec des représentants vraiment compétents, pas des candidats recyclés ou manifestement improvisés. La République en Marche va certainement souffrir de son développement fulgurant qui attire finalement trop de monde d'un coup.

Les électeurs choisiront d'eux-mêmes ce qui leur semble finalement pertinent localement...
#6 - Le 13 juin 2017 à 00h55 par Objectif2020
Je vous rejoins sur l'exemplarité de M. Le Cam au vu des éléments que nous avons.

J'irai plus loin en disant que les élus de la majorité prennent les Croisicais pour "des vaches à lait" et encore je suis poli. Après, il ne faut pas s'étonner si le nombre d'habitants à l'année diminue au fil du temps depuis 1990 au vu des impôts exorbitants (tout ça pour une certaine culture égoïste, pharaonique et surtout inutile par les temps qui court" d'autant qu'il y a d'autres priorités.

Un point sur lequel notre future suppléant aurait la possibilité de faire bouger les choses, ce sont les pistes cyclables car sur Le Croisic il est nécessaire de trouver une solution pour le tour de côte, Batz et Le Pouliguen ont bien réussis à le faire, Le Croisic doit en être tout autant capable à moins qu'il y ait volontairement aucune volonté de le faire d'autant qu'il y a assez de place pour le faire si nos élus le voudrait.

Car aujourd'hui, il devient dangereux pour les cyclistes de circuler sur cette portion de quelques kilomètres en saison estivale.

Deux options sont possibles :
- Le modèle du Pouliguen : sens unique véhicules + double sens vélos côte à côte.
- Le modèle de Batz sur Mer : double sens véhicules + double sens vélo aux extrémités

Après, s'il y a un accident et que rien n'aura été fait, je pense que la commune du Croisic aura du souci à se faire car la personne accidenté aura la possibilité de se retourner contre la commune pour la dangerosité de ses routes.

Voilà à quoi l'argent dépensé inutilement en culture aurait été plus utile pour tout le monde (Croisicais + résidents secondaires + touristes).

D'autant plus que cela peut se faire par portions comme cela a été le cas à Batz.

Quand on nous répond aux réunions publiques d'été que l'on ne peut pas, que c'est compliqué c'est faux, si on s'en donne les moyens, on peut le faire.

Il n'y a pas que la culture dans la vie, il y a aussi le quotidien.

Mauvaise volonté quand tu nous tiens...

Vivement 2020
#7 - Le 20 juin 2017 à 14h37 par Marie-Jane Cognais
Je me souviens de ceux qui signer Vivement 2014. Le bec dans l'eau."Il ne faut jamais juger les gens sur leurs fréquentations. Tenez, Judas, par exemple, il avait des amis irréprochables."
Paul Verlaine

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Publicité
Audiences annuelles des sites du réseau Media-WebSalon Chocolat
 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter