Le Croisic Infos

Avis de tempête chez les plaisanciers

L'augmentation significative des tarifs du Port de Plaisance et la destination des cotisations versées (46 000 €) agacent l’Association des Clients du Port du Croisic(ACPC), elle hisse le pavillon « grogne».
Les pontons en triste état
Les pontons en triste état

Le 24 novembre dernier l’Association des Clients du Port du Croisic élue au conseil portuaire apprend qu’après une augmentation successive de 2,50% en 2009, 2,00 % en 2010, et 1,60% en 2011 l’augmentation en 2012 sera de 12% à 14%. Une pétition circule sur le port

La SAEML justifie cette augmentation prétextant des tarifs les plus bas de la région et la nécessité d’un rattrapage et l’alignement du tarif sur le port de référence Le Pouliguen.
Pour le président d’ACPC Jean-François Obejero, il n’y a pas d’opposition de principe à une hausse sous réserve de véritables projets et d’amélioration des prestations. En effet l’état de vieillissement des pontons sucite inquiétude de plaisanciers. Pour Gérard Lecam 1er adjoint « quand on a la chance d’habiter Le Croisic, quand on a les moyens de s’acheter un bateau on peut payer une petite augmentation. »
Pour l’association ces augmentations sont complètement injustifiées puisque le port de référence a de meilleurs équipements et la hausse a été ramenée à 3 % devant le mécontentement des usagers. « On ne se détermine pas par rapport aux autres mais par rapport à une situation précise, particulière et aux données financières et objectives. » Précise l’association.

Le CLUPP Comité local des usagers du port de plaisance  a demandé solennellement aux actionnaires de la SAEML que la hausse envisagée soit reconsidérée.

Pourquoi les autres associations n’ont-elles pas fait de pétition commune avec l’ACPC  clients ? Pour l’association des plaisanciers du Croisic il a été fait une pétition n’incluant pas le sujet des 46 000 € car ils n’en n’étaient pas certains.
Le club de croisière croisicais qui a un siège au conseil portuaire était absent de la réunion et n’a pas répondu à nos sollicitations.

Pour Jean-François Obejero le problème vient du manque d’indépendance des autres associations. «Nous, vous comprenez on est libres et indépendants on ne bouffe pas dans la gamelle.»

Wanted 46 000 €

Le port de plaisance était l’an dernier sous gestion municipale. Lors du passage à la SAEM un excédent d’exploitation de 46 000 € est apparu  dans les comptes du Conseil Général après  transfert de l'exploitation. Les plaisanciers ont demandé à Bernard Deniaud Conseiller Général de restituer cette somme car la régie du port ne fonctionnait qu’avec les cotisations des plaisanciers. «  Or Bernard Deniaud a répondu avoir reversé cette somme à la Mairie du Croisic sous forme d’une indemnité de risques et périls» au titre de la sous-concession dont elle bénéficiait jusqu’au 31-12-2011.  La commune réclame par ailleurs une indemnité de 1 M € au conseil général  pour dénonciation unilatérale de la délégation du port de plaisance.  De son côté le conseil général précise que cette somme a été versée après étude financière, ce qui fait dire à certains que l’indemnisation versée sera de 46 000 € avec les cotisations des plaisanciers.

Auteur : JBR | 21/01/2012 | 7 commentaires
Article précédent : « Georges Pernoud : « Le Croisic, un village qui a du répondant ! » »
Article suivant : « Criée et vente à distance : ce n’est qu’une question de semaines ! »

Vos commentaires

#1 - Le 22 janvier 2012 à 08h04 par Patrick, Le Croisic
Ce qui est incroyable c'est que la mairie demande une indemnité 1M€ au conseil général alors que ce sont eux qui ont sauvé le port de peche et qu'ils vont encore devoir faire des investissement pour mettre aux normes
#2 - Le 22 janvier 2012 à 08h09 par Jacqueline Le Clec'h, Le Croisic
Il est bon notre ministre local aux affaires maritimes Giorgios LE CAMopoulos, ministre grec de la dette détaché au Croisic, qui réussit brillamment au regard de ses exploits maritimes : un million par ci qu’il avait soit disant promis, et vlan pour 46.000 euro, et maintenant, devenu « monsieur dette à 1.100 euro par tête » et par dessus le marché incapable, à 12.000 euro, de faire un DOB ( Débat d’Orientation Budgétaire ) . Facile avec le pognon des contribuables ; il s’en fout, lui aussi est « fortuné », puisque domicilié au Croisic ….Merci Lapalisse.

Je comprends qu’il n’affiche plus de sourire radieux d’autant que la perspective qu’il avait au fond du cœur de devenir « le premier édile de la commune » s’éloigne puisqu’il semble avoir perdu la « primaire » interne au clan local ; il pourra travailler davantage comme ministre putatif aux affaires du tourisme, encore des casseroles à venir.

Qu’il est vrai de dire, que beaucoup dans la cité, dépendants de la gamelle, la manne municipale dispendieuse et inefficace des subventions municipales, gardent un silence hypocrite. Les uns pensent subvention et Elle pense bulletin de vote.
#3 - Le 23 janvier 2012 à 00h09 par sous marin, Le Croisic
OUAHHHHH§ jACQUELINE n'y va^pas avec le dos de la cuillère mais tout ce que vous dites est tellement vrai !!!!!!
#4 - Le 23 janvier 2012 à 08h49 par Toto, Le Croisic
Merci beaucoup.
La dette de la cité est passée à 5 M
Cela fait combien par croisicais monsieur Le Cam ?
Allez-vous conserver le AAA+
#5 - Le 23 janvier 2012 à 09h44 par AntiRaleur
J'ai beaucoup de mal à pleurer sur le sort de ces pôvresss plaisanciers. Surtour en ce moment. Il y aurait quelque chose d'indécent. Il est sympa le bâteau de M. Obejero. Et puis, il est grand. Plus de 11 m.
#6 - Le 26 janvier 2012 à 09h15 par Daniele ORTEGA, Le Croisic
bizarre que tous ces" commentateurs -censeurs" n'aient pas le courage de décliner leur identité !! bizarre bizarre
signé : DANIELE ORTEGA
#7 - Le 31 mai 2013 à 17h34 par peltier, Batz
reclamer le peage pour la mise al'eau

je trouve que vous ne pensez qu'a vous
tous le monde n'a pas les moyen de payer
et d'avoir 1 place au port
la mer est a tout le monde
non au péage de la cale

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter