Le Croisic Infos

BATZ : La municipalité fait l’acquisition d’un véhicule électrique : le Goupil

Déjà lauréate en 2010 du « Prix de l’environnement » pour les communes de moins de 5 000 habitants, la municipalité de Batz-sur-mer persévère dans sa démarche durable. Elle acquiert aujourd’hui le Goupil, un véhicule électrique pour le service des Espaces verts.

Si le terme pesticide évoque le plus souvent les pratiques agricoles, il convient cependant de ne pas oublier la grande variété de produits utilisés pour le jardinage, l’entretien des espaces verts et des espaces publics. Commune précurseur en matière de Zéro Phyto, Batz-sur-mer a l’objectif de réduire, et à terme supprimer l’utilisation de pesticides dans l’entretien de ses espaces publics.
Mettre en œuvre une politique de gestion des espaces verts plus respectueuse de l’environnement impose un autre regard, une autre façon de penser. Pour cela, l’aménagement et l’entretien du territoire doivent se traduire par la mise en place d’un programme d’actions sur plusieurs années. Aujourd’hui la ville de Batz-sur-mer s’est dotée d’un plan de gestion différenciée pour contribuer à l’amélioration de la qualité de l’environnement.
Cette année, les habitants du centre-ville ne pourront plus se plaindre du bruit causé par les véhicules du service des espaces verts. La commune vient de se doter d’un tout nouveau véhicule électrique : le Goupil. Un véhicule qui respecte la tranquillité de ses habitants puisqu’il est totalement silencieux. Finis les bruits aux aurores pendant les périodes estivales !
À ce jour, il sert essentiellement pour l’arrosage, ne consomme pas de gasoil et tient sur batterie pendant 70 km. Cette acquisition fait économiser pas loin de 100 € de carburant, qui était injecté dans le tracteur aujourd’hui mis en vente. Équipé d’un plateau basculant, le Goupil est un véhicule multifonctions qui permettra à la ville de répondre aux différents besoins des services espaces verts. Équipe de pneus basse pression, ce véhicule permet de circuler sur les pelouses sans les abîmer. Terrains de sport, accotements, plages et cimetières seront entretenus désormais par un utilitaire propre. La commune travaillait déjà avec trois entreprises alternatives de la région pour l’entretien de ces trois secteurs. À cela s’ajoute une nouvelle initiative allant dans le sens d’une méthode plus respectueuse de l’environnement.

Auteur : SD | 03/10/2011 | 3 commentaires
Article précédent : « Batz-sur-Mer : des animations à foison à La Hurlette »
Article suivant : « Jean-Pierre Guardiola en visite à Batz : « des travaux doivent être réalisés en toute urgence » »

Vos commentaires

#1 - Le 05 octobre 2011 à 16h43 par PAIN, Batz Sur Mer
pour info:la commune est déja à zéro pesticides depuis plusieurs années.il restait en 2010 les cimetières cette année les cimetières ont été entretenus manuellement.donc l'objectif n'est pas de réduire vu que nous en utilisons plus du tout et donc pas à terme.
cordialement
Mr PAIN responsable du service espace vert et environnement
#2 - Le 07 octobre 2011 à 14h13 par Stéphanie Dupin
Monsieur Pain,

merci de votre note,peut être aurais-je du préciser l'importance de prendre en compte également les espaces privés à travers la formation et l'information auprès des habitants.

Vous savez, comme moi,que ce n'est pas en un an que les pesticides et produits phytosanitaires disparaissent de la terre et des nappes phréatiques.

Passer au « zéro phyto » demande beaucoup plus de temps au désherbage. Car, à défaut de passer deux fois par an avec le produit phytosanitaire, le désherbage manuel demande beaucoup plus d'investissement et ce de mars à octobre.

Par ailleurs, même si je salue l'action de la commune, il conviendrait surtout d'accompagner vos habitants à ne plus désherber chimiquement ni mettre d'engrais dans leur potager.

Une responsabilité qui pour moi Monsieur Pain rentre dans l'action communale de réduire et à terme ne plus en utiliser du tout.

Mes opinions n'engagent que moi bien évidemment mais il est incohérent d'avoir une commune qui préconise le "zéro phyto" quand elle n'incite pas ses habitants à faire du compost, du désherbage manuel et l'abandon de pesticides pour les jardins.

Une chose que je saluerai doublement quand je le verrai là où je vis, Trégaté, commune de Batz sur Mer.

Merci à vous en tout cas d'alimenter le débat,

Cdt,

Stéphanie Dupin
#3 - Le 09 octobre 2011 à 00h28 par LE MAOUT, Le Croisic
M PAIN votre message est tres sympatique mais il me semble que vous n'etes pas élu municipal.
La seul personne censé répondre aux "actions" municipales vis à vis des espaces verts, est votre dynamique et énergique adjoint à l'environnement
De plus, si effectivement le véhicule municipal fonctionne à l'énergie électrique, il est aisé d'imaginer qu'il n'est pas rechargé grace à une électricité éolienne indépendante du réseau edf...mais bien grace à la production issue de centrales nucléaires.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter