Le Croisic Infos

BATZ La prévention routière est-elle un réel sujet de préoccupation ?

Vendredi à la salle du petit bois à Batz-sur-mer s'est déroulée une journée de sensibilisation sur le thème de la prévention routière. Cette session ayant lieu dans le cadre de l'opération « le territoire se mobilise » (voir media-web.fr). Devant la faible assistance, force est de se demander si les titulaires du permis de conduire se sentent réellement concernés.
Gabriel Pontoreau est intervenu sur la prévention routière
Gabriel Pontoreau est intervenu sur la prévention routière

Après quelques années de permis de conduire, bon nombre d'entre-nous se sentent quelque peu démunis face aux nouvelles réglementations en matière de code de la route. Cela est encore plus vrai, lorsque l'obtention du précieux sésame date de vingt ans et plus. Une constatation qui n'a pas échappé à Gabriel Pontoreau intervenant au cours de cette session : « Il serait souhaitable que soit régulièrement organisée une 1/2 journée de remise à niveau pour tous les conducteurs. Cela existe pour les chauffeurs de taxi à raison d'une fois tous les cinq ans. Alors pourquoi pas tous les trois ans ? ». Cette idée ne serait pas pour déplaire à Didier Chaussat adjoint au maire à la sécurité et à l'intercommunalité : « L'insécurité sur la Presqu'île, c'est avant tout la sécurité routière. Le problème est de faire face et en ce sens l'opération que nous menons au sein de Cap Atlantique avec le CISP est tout à fait appropriée.
Malheureusement, cette journée n'a pas eu la participation espérée. Seulement, une quinzaine de personnes avec une moyenne d'âge de plus de 60 ans y a pris part. Doit-on voir dans ce résultat, un désintéressement des usagers de la route ? Pour Didier Chaussat, le problème est ailleurs : « Il est vrai que cette session à Batz n'a pas été un succès fulgurant. Nous avons été un peu pressés par le calendrier, mais cela n'est pas la raison majeure. Compte tenu de la démographie locale avec une population vieillissante, nous aurions peut-être dû avoir une communication médias un peu plus précise. Celle-ci doit être réévaluée ». L'élu batzien ne veut retenir que le positif de cette journée : « J'ai pu remarquer le vif intérêt des participants qui ont posé de nombreuses questions sur la manière de conduire et sur le code de la route. La gent féminine s'est montrée pour sa part plus réceptive. Quant au succès mitigé de la participation, il va nous falloir en tirer les conclusions. Aujourd'hui, nous avons mis le pied à l'étrier, mais on n'est pas monté bien haut »

90% de recalés au code

Quoi qu'il en soit, la session de code test élaborée par Gabriel Pontoreau a visiblement mis en difficulté, une large majorité des participants. Les questions portant sur les ronds-points, les feux, les stops, l'éclairage, la vitesse, l'alcool ont suscité bon nombre d'interrogations et d'indécisions. Toutefois, l'intervenant a tenu à rappeler : « La sécurité de Batz-sur-mer, ce n'est pas la même que dans le 93. Il est donc nécessaire de s'adapter au lieu ». En tout cas, le test comportant vingt questions a mis en évidence, les difficultés rencontrées par les titulaires d'un permis de conduire « ancien ». Chacun a pu mesurer l'étendue de sa méconnaissance des nouvelles réglementations et le besoin d'une remise à niveau. Des impressions confortées par les résultats des uns et des autres et qui laissent perplexes quant à notre capacité à connaître et à respecter les règles du code de la route. À l'heure du bilan de cette journée, il s'est avéré que 90 % des participants n'auraient pas obtenu leur examen de code s'ils avaient dû le passer ce jour. Un chiffre tout simplement édifiant et qui met en lumière la nécessité d'une remise à niveau régulière.

Auteur : YE | 05/11/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Batz-sur-mer : handibasket avec la Hurlette »
Article suivant : « Batz : lifting du centre-ville »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter