Le Croisic Infos

Batz : les chantiers vont truffer la ville

Qu’ils soient petits ou gros, les projets de travaux fleurissent à Batz-sur-Mer comme des bourgeons sur une branche. Certains devraient être réalisés rapidement, pour les autres il faudra attendre plusieurs mois pour voir le résultat.

Avant la fin de l’année, un gros chantier va commencer : celui de la RD 45. « La route est en très mauvais état. Les camions revenant du Croisic sont obligés d’y passer et avec les touristes l’été, l’usure est importante », commence Frédéric Sauton, chargé de communication. Les travaux vont se dérouler sur 4,5 km entre Le Pouliguen et Le Croisic.
D’autres problèmes que l’usure sont visés : la vitesse excessive des véhicules, le stationnement anarchique et les problèmes de sécurité pour les liaisons douces (piétons, vélos). « Nous avons lancé une concertation avec les riverains et le public. Un préprojet a été réalisé, puis il a été exposé un mois à la mairie où le public a pu donner son avis. Une partie de ces derniers est ensuite prise en compte, soumise au cabinet et un nouveau plan est réalisé. Nous organisons ensuite une réunion publique », ajoute Serge Riffaut, premier adjoint.
Quatre techniques principales d'aménagement vont être appliquées :
- rétrécissement de la chaussée
- élargissement des trottoirs pour faciliter le déplacement des personnes à mobilité réduite (PMR)
- définition de bandes cyclables
- création de nouveaux ronds points : un au niveau du camping de la Govelle, et l'autre à Duchess-Anne - impassse de la Falaise. Celui de la Govelle sera modifié.
De plus, des plateaux ralentisseurs et des chicanes compléteront les dispositifs précédents.
Comme certaines zones sont hors agglomération et d’autres en agglomération, le chantier va s’effectuer en commun avec le Conseil Général. « Nous avons d’ailleurs pris le même maître d’œuvre afin d’uniformiser la route. C’est la première fois que nous collaborons ainsi et ça marche très bien », précise Serge Riffaut. La première tranche va être réalisée entre fin 2011 et l’été 2012, concernant la rue de l’Atlantique. La deuxième tranche ira de la rue Casse-Caillou à la rue de la Grande Vallée et la troisième de la rue du Golf au chemin du Concornet. La fin des travaux étant prévue pour 2014. Le coût de l’ensemble des travaux devrait s’élever à 4,2 m € HT dont 2 m € à la charge de la commune.

Les abords du musée intercommunal des Marais Salants

En parallèle des travaux du musée, la ville va réaménager les abords du musée (la place Adèle Pichon, la rue du 19 mars 1962, la rue du Four, la rue de Kerdour et la rue du Grand Chemin). « Encore une fois, les réseaux vont être effacés et les trottoirs vont être aménagés pour PMR », explique Serge Riffaut.
Les travaux vont commencer au printemps 2011 avec l’enfouissement des réseaux aériens partout sauf 19 mars 1962. Les aménagements extérieurs de la place Adèle Pichon seront réalisés au début de l’année 2012 afin d’être prêts pour l’ouverture du musée au début de l’été suivant. Pour Serge Riffaut « le plus dur va être de gérer nos délais avec ceux du musée et d’éviter de se gêner ». Au total, les aménagements devraient coûter pour l’effacement des réseaux aériens 625 000 € HT (dont 280 000 € HT pour la commune et 345 000 € HT pour le SYDELA) et 1 450 000 € HT pour les aménagements extérieurs.

Les petits travaux en plus
Une aire naturelle de stationnement va être ajoutée à La Govelle. « Des terrains ont été acquis rue de Ker Jacot et ce sont 70 places de parking qui vont être réalisées pour le 14 juillet prochain », évoque François Guérin, directeur des services technique.  L’îlot entre Kervalet et Trégaté va être embelli avec des plantations. Le petit parking public près de la Poste va être refait et un abri de bus mis en place. Plusieurs chaussées devraient aussi être refaites. L’ensemble des travaux devrait s’élever à 195 000 € TTC.
Des travaux vont aussi être effectués rue des Goélands pour un total de 150 000 € TTC. Des aménagements vont être effectués près des villages pour limiter la vitesse à hauteur de 60 000 € TTC. « Pour désenclaver les villages de Kervalet de Trégaté, nous allons créer des routes pour vélos et piétons », précise François Guérin. Ces travaux devraient être effectués lors du second semestre 2011 pour un total de 100 000 € TTC.
Il faut encore réparer des dommages de Xynthia qui a submergé une route dans les marais salants et endommagé trois ponts. L’un d’entre eux, à Sihascouët, devrait être refait avant l’été. « Nous allons garder les piliers actuels en décoration et refaire le reste », ajoute François Guérin. En même temps, la jetée Saint-Michel va être rénovée, malgré les difficultés que pose le travail du béton en pleine mer. L’ensemble devrait coûter 143 000 € TTC.

Auteur : AP | 23/04/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Batz-sur-Mer : Travaux du musée des marais salants : calendrier respecté »
Article suivant : « La gauche batzienne met son grain de sel »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter