Le Croisic Infos

Batz-sur-Mer : découvrir le bourg en 5 km

L’office de tourisme propose un circuit pour découvrir, à pied ou à vélo, la ville de Batz-sur-Mer. En 5 km, il allie histoire et exercice physique, pour le bien-être des neurones et du corps.

Fortement sollicités par les touristes, les services de la ville ont décidé de créer un circuit d’interprétation pour faire découvrir le patrimoine de Batz-sur-Mer. Le circuit a quatre objectifs :
- valoriser le patrimoine historique, culturel, naturel, matériel comme immatériel.
- sauvegarder la mémoire locale.
- relier les lieux culturels et patrimoniaux entre eux dans le cadre d’un circuit cohérent.
- répondre à une forte demande des visiteurs en créant un moyen de découverte pérenne, gratuit et accessible à toute heure.
Et comme l’office de tourisme vise le label famille plus, le circuit est combiné avec un circuit pour enfant. Pile, une carte simplifiée et bien expliquée et face, un jeu de piste à résoudre avec de petits jeux.

 

Des panneaux en lave émaillée

Départ parking place du mûrier avec le premier des seize panneaux explicatifs. Jalonnant le parcours, ceux-ci permettent de visualiser le trajet et de donner des informations sur les lieux emblématiques de la commune. « Nous mélangeons Histoire et histoires », explique Frédéric Sauton de la communication. Textes explicatifs et illustrations permettent d’identifier le lieu ; des traductions en anglais et allemand favorisent la compréhension au maximum.
Pour réaliser les panneaux, c’est la lave émaillée qui a été choisie. Il s’agit d’un matériau de très bonne qualité qui est cuit pendant trois jours d’affilée pour chaque couleur à 900 °C. Il est prévu pour durer une trentaine d’années et est peu dégradable. Sur les pieds des panneaux, on peut voir la fameuse porteresse de Jean Fréour, visible grandeur nature près du Musée des marais salants.
 

Le circuit central

Onze panneaux sont situés sur le parcours principal et les cinq autres sur deux décrochages : l’un vers Kerhinet et l’autre vers la plage Valentin et le moulin de la Falaise. « Nous voulons étendre le circuit vers la coupure verte et le blockhaus », ajoute Frédéric Sauton. Ce n’est pas encore le cas, mais bientôt un balisage du circuit (au sol ou par panneaux) va être réalisé.
Le parcours principal est de 5 km et permet de découvrir les monuments bâtis ou naturels de la ville. Le circuit commence dans le centre avec la chapelle du Mûrier et la place du Garnal où s’élève l’église Saint-Guénolé. En continuant, on arrive à la Croix des douleurs, à flanc de maison, sculptée dans un menhir et christianisée entre les IXe et XIe siècles. En descendant la rue, c’est à la « cathédrale » qu’on arrive, un bâtiment pouvant contenir jusqu’à 12 000 tonnes de sel. Un peu plus loin, c’est un pigeonnier du XVIIe siècle qui est désormais visible, mais pas visitable. Et puis, pour finir, le port et les villas construites entre les XIXe et XXe siècles. Une balade entre nature et culture, entre sel et mer.
 


 

Auteur : AP | 27/07/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Batz-sur-mer : un grand reporter nommé Christian Boyer »
Article suivant : « Batz-sur-Mer : pré découverte du musée des marais salants »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter