Le Croisic Infos

Batz-sur-mer : l’association des commerçants et artisans mise sur l’accompagnement

Début 2011, l’association des commerçants et des artisans de Batz-sur-mer a repris vie alors qu’elle était en sommeil depuis 2001. 10 ans après, comment s’organise-t-elle ? Quels sont ses projets ?

Le commerce indépendant est conscient de l'importance d'être représenté auprès de la municipalité. « C’est par la volonté de se rassembler et de mieux se connaître que l’association a repris vie » comme le souligne son Président François Vene, pharmacien à Batz-sur-mer.
Sous l’impulsion de la municipalité, l’association des commerçants et des artisans devient un interlocuteur pour être force de proposition auprès de la mairie et dans le même temps réceptionner les informations municipales. Neuf mois après sa création, l’objectif principal de l’association est d’accompagner ses adhérents dans la mise en conformité de leur espace par rapport à la loi concernant les personnes à mobilité réduite.
En effet d’ici 2015, tous les commerces et espaces recevant du public (ERP) devront être accessibles aux personnes à mobilité réduite sous peine d’amende. Une situation qui reste très complexe pour les commerçants du centre ville de Batz-sur-mer dont de nombreux bâtiments sont classés patrimoine historique. Une inadaptation à la loi entraînerait pour certains la perte directe de leur licence ! Par ailleurs, que se passe-t-il pour les dérogations et licences, suivent-elles le bâtiment ou le locataire ? Qui va prendre en charge les travaux d’aménagement ?
Aujourd’hui l’association compte 15 adhérents, un chiffre peu élevé quand on sait qu’elle pourrait s’adresser à 150 entreprises. Néanmoins Sandrine Calafiore, secrétaire de l’association, et François Vene, Président, sont confiants quant à son développement même si aujourd’hui il y a plus de commerçants que d’artisans.

Créer des manifestations

L'association est un carrefour d’échanges d'idées et de réflexion. Elle permet ainsi au commerce et à l’artisanat indépendants de participer le plus possible à la réflexion et à l'élaboration des dossiers et des mesures qui concernent l’avenir de la commune. François Vene par exemple rappelle que « le développement de la ZAC de la Pigeonnière va intégrer des locaux commerciaux mais il ne faudrait pas que ces derniers fassent doublons avec ceux existants dans le centre-ville, au risque de perdre les commerces existants. Il faut que ces prochains commerces soient une création telle un cordonnier, un serrurier, ou encore le transfert du magasin électroménager ». À ce stade, la crainte est de voir émerger un quartier, qui malgré une bonne volonté à la base, signe la mort du bourg de Batz.
Les projets à venir sont de créer des manifestations qui permettent d’engranger un peu d’argent. Une grande braderie est envisagée par l’association sur Batz-sur-mer d’ici 2013. En attendant, l’association a déjà pris contact avec le comité de jumelage pour faire des actions avec Salies-en-Béarn, une commune visiblement intéressée pour organiser un événement conjoint avec la ville. Ils envisagent également de développer des goûters d’enfants pour les habitants à l’année, et faire une sorte d’animation périscolaire.
L’association, dont la moyenne d’âge des membres du bureau est de 40 ans, ne manque visiblement pas d’idées ! Reste à les concrétiser.

Auteur : SD | 18/11/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Batz : nouvelle politique d’adhésion pour l’Office de Tourisme »
Article suivant : « Batz : la commune va enfin toucher les indemnités pour l’Erika »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter