Le Croisic Infos

Batz-sur-mer : un conseil très "conventionnel"

C’est sans la présence de Danielle Rival, ayant d’autres obligations, que s’est ouvert le conseil municipal ce vendredi 23 mars. Au menu, renouvellement de conventions de partenariat et nouvelles dénominations de voies.

Jusqu’au 30 septembre 2012, c’est encore la société Campéole qui s’occupera de la gestion du camping des Paludiers. Une délégation de service public a été décidée depuis fin 2011, mais le camping devant rouvrir pour avril, la procédure en cours ne permet pas de confier la gestion à une nouvelle personne pour la saison 2012. Sur le plan financier, c’est un budget de 12 000 euros par an pour la société qui exploite le camping municipal et une somme de 4 900 euros par an pour la mairie.
Les subventions de fonctionnement aux lycées, collèges et maisons familiales augmentent de 10 euros par élève batzien. Elles se répartissent comme suit :
56 € pour lycées, collèges et maisons familiales (environ 230 élèves dont 97 en école publique)
50 € pour la chambre des métiers (environ 2 à 3 élèves)
Pour les séjours linguistiques et voyages scolaires, 40 % du montant du séjour ou de l’activité sera pris en charge dans la limite de 65 € par élève et par année scolaire.
Une liste de proposition de 31 nouvelles dénominations de voies a été présentée et validée par le conseil. La route de Trégaté devient la rue de l’Ancienne école, suivent quatre rues, quatre venelles, huit impasses et 14 chemins. Les nouveaux noms et plans sont disponibles en mairie et seront applicables à compter du 1er janvier 2013.
La convention avec la SNSM a été renouvelée, elle reçoit 2 502,50 € de subvention. Le conseil municipal a validé également l’adhésion de Batz-sur-mer au conseil en énergie partagé proposé par Cap Atlantique. L’objectif ? Mutualiser les services des communes de CapA et les accompagner dans la mise en oeuvre d’une politique énergétique efficace.
A été validée, la convention avec le Cercle celtique des paludiers pour l’Assemblée du bourg de Batz, celle avec l’association « The Gamblers » pour le Coast Bike Show, celle avec Les Nuits salines et celle avec l’association du Pardon de Saint-Guénolé.

Beaucoup de bruit pour rien

Une discussion aura duré plus de 15 minutes sur le Pardon Saint-Guénolé, entre Didier Hayère, Marie-Paule Lehuédé et Sabine Mazet. Toutes deux reprochaient à la Ville de ne pas fournir la même prestation à l’association du Pardon Saint-Guénolé qu’à celle des Nuits Salines. Il s’agit de la prise en charge de financement en cas d’annulation de la manifestation. Les Nuits salines bénéficient de solutions à hauteur de 18 000 euros. Le Pardon ? Aucun financement. Depuis quelques années la Mairie a décidé de ne plus prendre en charge ce genre d’opération pour les nouvelles associations. Un débat animé qui n’a au final servi à rien puisque Marie-Paule Lehuedé et Sabine Mazet ont voté pour la convention qu’elles dénonçaient…

Auteur : SD | 25/03/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Danielle Rival : 11 ans d’action municipale au service des Batziens »
Article suivant : « Batz : la ville n’aura peut-être pas le fonds d’aménagement communal »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter