Le Croisic Infos

Batz-sur-mer : une réunion de quartier mouvementée

Jeudi 1er décembre 2011 se tenait à la salle des fêtes de Batz-sur-mer la réunion de quartier concernant les aménagements des villages de Kermoisan et Roffiat. Une séance animée, pour la municipalité qui a peiné à faire valoir ses choix d’aménagement auprès d’une salle bien remplie.

Les objectifs de ce réaménagement sont notamment de se mettre en conformité avec la loi sur les personnes à mobilité réduite et d’améliorer la sécurité sur tous les modes de circulation. Concernant les villages de Kermoisan et Roffiat, pour présenter le projet la municipalité commence par présenter l’état des lieux. Dans la salle personne ne dit mot. On constate notamment :
-    une absence de circulation douce continue et protégée
-    une vitesse excessive des véhicules
-    des arrêts de cars peu sécurisés
-    une mauvaise visibilité à certains carrefours
-    un stationnement difficile

En prenant en compte le paysage, avec ses constructions anciennes de qualité et une belle vue des marais salants, la municipalité a préconisé plusieurs solutions qui ne sont pas du goût de tous les riverains. Ainsi les créations :
-    d'un trottoir de 1,40 m minimum, visible avec un revêtement différent de celui de la route.
-    de bordures hautes au niveau des carrefours et près des traversées piétonnes.
-    d'une limitation de la vitesse des véhicules à 70 km/h entre les deux villages et jusqu’au Pouliguen.
-    d'une chaussée de 5,80 m avec une bande centrale dès que possible dont le revêtement sera différent.
-    de carrefours dégagés avec un stationnement alternatif, avec marquage au sol,
-    d'une allée piétonne jusqu’au Pouliguen.

Dans la salle, le stationnement alternatif a fait réagir quelques riverains qui ne pourront plus stationner temporairement devant chez eux, même pour décharger les courses. N'est-il pas plus dangereux de laisser les adultes et les enfants traverser une route plusieurs fois ?
Un autre riverain indique que les travaux de création de trottoir amènent a utiliser son domaine privé. Danielle Rival répond qu’« effectivement, il va falloir étudier la possibilité d’une servitude de passage, vu le nombre important de réseaux qui se situent sur cet espace privé ».
Les vélos n’auront pas de piste cyclable. Ils partageront leur circulation avec celle des voitures. La mairie prévoit de renforcer néanmoins la signalétique.
 

La rue des Goélands
La rue des Goélands va être réaménagée. C'est le choix de la municipalité qui a noté son très mauvais état après l’arrivée de primo-accédants. Aujourd’hui on remarque :
-    une absence de circulation continue et protégée avec des problèmes de vitesse et de visibilité
-    des obstacles nombreux (stationnement en particulier) obligeant à marcher sur la chaussée.
-    des trottoirs et une chaussée en mauvais état
-    la présence de la ligne SNCF

L’idée de la mairie est de répondre à cette insécurité par une chaussée large de 4,80 m avec des traversées piétonnes matérialisées, et de proposer un trottoir de 1,40 m en rive sud de la route avec une bordure haute et un revêtement différent de celui de la route. Un stationnement possible en rive nord est envisagé en fonction des habitations ainsi qu’un stationnement en face des collectifs. Ce dernier sera possible grâce à un léger désaxement de la route.
Concernant la ligne SNCF, des plantations gommeront la présence de la clôture SNCF, appuieront les stationnements et viendront renforcer l’identité végétale de la rue.

Danielle Rival précise également que la municipalité s’est renseignée pour acquérir la gare, ce qui lui permettra à terme de refaire cette route. Pour répondre aux questions concernant la rue de Trémondais, Serge Riffau annonce qu’une étude est prévue au budget 2012. La réfection de cette rue est donc en projet.

Les liaisons douces

Un des projets de voirie de la municipalité vise à aménager l’espace entre le bourg et les villages de Kermoisan et Roffiat.  Une liaison de chemins pédestres et d’itinéraires vélo valoriserait le paysage naturel . Les travaux visent à créer une homogénéité avec une allée sablée de 3,50 m de large. Des barrières pourraient être installées sur la traversée du giratoire avec un balisage lumineux  le carrefour désormais inutile à la sortie de Kermoisan supprimé.
Le but est aussi de conserver les vues sur le patrimoine de Batz-sur-mer.

Auteur : SD | 04/12/2011 | 1 commentaire
Article précédent : « Batz : Réunion de quartier, la grogne s’installe »
Article suivant : « BATZ : Conseil Municipal : un local pour les sauveteurs plage Valentin »

Vos commentaires

#1 - Le 09 décembre 2011 à 23h45 par Pierre-Jean PAIN, Batz
lES LIAISONS DOUCES

Le projet de liaisons est tres sympa Malheureusement, il n'y a pas de continuité entre l'arrivée du chemin pédestre et de circulation douce et le coeur du village de kermoisan. Cette circulation douce qui contourne le grand rd pt de kermoisan, débouche sur l'intersection de la rte du manérik et de la RD 245 et s'arrête là. Après, il reste la circulation sur la rte du manérik
Comment feront les cyclistes occasionnels et les promeneurs pour rejoindre en toute sécurité le chemin du vieux moulin qui amène au poulgo?
Il manque un morceau pour assurer la continuité de la liaison en tte sécurité.

Tant qu'à faire un aménagement, autant qu'il soit complet et pas seulement de faire un bout d'aménagement sur un itinéraire qui existe déjà partiellement.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter