Le Croisic Infos

Bientôt sous surveillance

Un avis d'appel public à la concurrence vient d'être émis par la mairie du Croisic. La commune cherche à s'équiper de caméras de vidéo-surveillance.
Crédit : Colin Russell
Crédit : Colin Russell

L'appel d'offres a été lancé, en février, par la mairie du Croisic. La municipalité entend s'équiper de trois caméras de vidéo-surveillance sur la voie publique, d'ici la fin de l'année (à l'entrée de la commune, dans la zone artisanale, et une, rue de l'Eglise). Contrairement à d'autres villes qui utilisent déjà ce système, au Croisic, il n'y aura pas un gendarme ou un agent, derrière chaque écran. L'objectif du dispositif n'est pas d'identifier un délit sur le coup, mais d'être dissuasif. Les images sont conservées pendant 30 jours, et servent en cas d'enquête, puis elles sont détruites. La ville prévoit aussi d'équiper l'ancienne criée qui sert, aujourd'hui de salle d'exposition. Le bâtiment devrait disposer, à terme, de sept caméras.
Le projet a été voté en conseil municipal, fin 2015. Un budget de 75 000€ est débloqué pour la mise en oeuvre de l'ensemble du dispositif.

Auteur : Y.P | 07/03/2016 | 21 commentaires
Article précédent : « La salle Jeanne d'Arc fait parler d'elle »
Article suivant : « A vendre : Hôtel du Duc d'Aiguillon. Quelques travaux à prévoir. »

Vos commentaires

#1 - Le 14 mars 2016 à 09h58 par Alain Duroc, Batz Sur Mer
Prévenez moi dès que le dispositif sera en place ; chaque fois que je me rendrai au Croisic, je m'efforcerai de sourire, me sachant filmé !
#2 - Le 17 mars 2016 à 07h10 par Tata, Le Croisic
Une caméra à l'Ancienne Criée ainsi la mairie pourra mieux contrôler les "entrées" et "sorties" des bateaux pour améliorer les rentrées financières à présent que le "Million" s'est envolé face aux "sorties" budgétaires inconsidérées !
#3 - Le 24 mars 2016 à 21h37 par Coco44490
Je ne savais pas qu'il y avait autant de délinquance séniors au Croisic pour qu'il y ai la nécessité d'installer des caméras,

je pense que cet argent dépensé en vidéos surveillance aurait pu être utile ailleurs (locaux associations, réparations des routes et chemins piétonniers du front de mer suite aux tempêtes à Castoullet

S'il y avait moyen aussi d'enlever les sacs de sable qui gênent les piétons à Castouillet, ce ne serait pas du luxe.

Il serait également utile de refaire la portion de la route de Kervaudu le long des logements sociaux car c'est casse-gueule à certains endroits pour les 2 roues...

A bon entendeur à Madame à Mairesse du Croisic.
#4 - Le 10 avril 2016 à 12h19 par vasivoir
Allons bon nous v'là "fliquer" . Si les caméras avaient exister en 1940 !!!!! Lamentable !
Qu'elle délinquance au Croisic ? Des statistiques peuvent elles être consultées ? C'est comme l'accidentologie, quasiment inexistante.
"Haut les mains,rendez-vous, vous êtes cernés"
A qui va-t'on faire croire que les écrans ne seront pas l'objet de "soins attentifs" ? En tant que simples citoyens ne devrions nous pas être invité au contrôle de l'utilisation.
Ne faudrait-il pas enlever de nos frontons notre devise républicaine "LIBERTE EGALITE FRATERNITE" ?
75000 euros fichtre! la commune est bien riche .Je ne suis pas un trouillard je n'en n'ai pas besoin tout ce qui ressemble à de la délation me fait "gerber".
#5 - Le 11 avril 2016 à 08h47 par korrigan_22, Le Croisic
Autant j'apprécie les remarques de Vasivoir sur l'hotel d'Aiguillon qu'on ferait bien de raser avant qu'il n'engloutisse NOS impôts, autant je conteste son point de vue sur la vidéo-surveillance.
Trois caméras, c'est même un peu "cheap" à mon avis; 5 aurait été un nombre correct pour une première implantation.
Certes Le Croisic est une ville paisible du moins quand on est entre-soi.
Mais quand le flot de migrants arrive, quand la France connait de plus en plus d'actes d'incivilités envers les personnes et les biens, un peu de protection est bien nécessaire.
#6 - Le 11 avril 2016 à 09h34 par Alain Duroc, Batz Sur Mer
Diable diable ! Où donc korrigan_22 a-t-il vu déferler sur nos côtes un "flot de migrants" ?
... à moins qu'il ne veuille parler des touristes qui chaque été viennent avec femmes et enfants piller et dévaster crèperies et autres commerces et perpétrer des "actes d'incivilités" envers nos vieillards ...
#7 - Le 31 mai 2016 à 06h44 par JEAN-MARIE GASCOIN, Le Croisic
Le Croisic n'échappe pas malheureusement à l'augmentation des incivilités et des dégradations : tags sur la maison du patrimoine fraîchement rénovée, poubelle cassée jetée sur la rue près de l’école Jacques CARTIER, voiture Citroën PICASSO vert pâle abandonnée ouverte et dégradée rue grande rue 50 m avant l’hôtel de l’Aiguillon, hurlements d’ivrognes en pleine nuit place Dinan avec réveil de tout le voisinage certains week-end trop arrosés comme le week-end dernier, et j’en passe…

Contrairement à ce que semblent penser certains, nous ne sommes pas ou plus au Croisic, dans un "environnement" préservé, non.
La diminution du nombre des emplois locaux année après année (sauf à la mairie...) laisse certains sur le carreau ; il faut dire que le système social n'encourage pas vraiment à bosser, au contraire... Nos dirigeants, nos élus ont oublié ce proverbe clé :
"Quand un homme a faim, mieux vaut lui apprendre à pêcher que de lui donner un poisson."
Désormais, on donne sans contrepartie – au passage, on s’assure de leur vote reconnaissant - et nombre de récipiendaires n’entrevoient même plus de raison de travailler ; on est bien mieux au café à gratter des tickets perdants. Vive le social !

Perte de repères, "démission" des parents, éducation nationale qui n'arrive plus à faire face (même au Croisic où des enfants insultent désormais les enseignants), alcoolisme, et même drogue.
On peut comprendre ce projet communal, même si c'est triste et coûteux, pour mieux parer à certaines dérives comportementales.

Suite ci-dessous
#8 - Le 31 mai 2016 à 06h45 par JEAN-MARIE GASCOIN, Le Croisic
FIN DU COMMENTAIRE PRECEDENT


Maintenant, il est aussi des choses qui sans coûter plus d’argent, pourraient rendre la vie un peu plus agréable :
- Surveiller la circulation routière les matins d’école au croisement de la rue Henri Dunant et de la rue de Ker Houx. Essayez de vous rendre à l’école un matin en passant par là et vous comprendrez. Nos enfant ne peuvent pas y aller seuls à vélo, malheureusement – trop dangereux.
- S’assurer que les horaires de fermeture sont respectés en fin de semaine, et qu’il n’y a aucun tapage nocturne, notamment Place Dinan.
- Rappeler à tous les usagers du port que les quais ou la place de la Résistance ne sont pas un lieu de dépôt d’ordures et de déchets prêts à tomber dans le traict pourtant objet de nombreuses attentions, et pour cause.

Ainsi va notre société.
Alors soit on reste les bras croisés à regarder le navire dériver.
Soit on agit, mais à la base, on n’oublie pas de faire respecter les règles, par tous, et pour tous.
#9 - Le 31 mai 2016 à 10h04 par Alain Duroc, Batz Sur Mer
Admettons que vous ayez raison, Jean-Marie Gascoin : l'incivilité gagne partout !... Mais quel rapport avec le "flot de migrants" censé être endigué par 3 caméras de surveillance ?
Souriez, vous êtes filmés !
#10 - Le 11 juin 2016 à 10h37 par JEAN-MARIE GASCOIN, Le Croisic
Aucun rapport évidemment. Je réagis à l'article, et rien qu'à l'article Alain DUROC.

Il n'y est pas question d'un "flot de migrants" ; à moins que mon ordi ne cache une partie du texte.

Attendez, je vérifie...
Non, rien à voir avec les migrants Alain.

Bonne journée.
#11 - Le 06 juillet 2016 à 01h08 par Coco44
Pour résumer au Croisic, on a donc :

-vu le nombre de poteaux en bois installés inutilement le long des routes et à l'entrée des parkings, cela se confirme, il y a bien des CAMPING-CAROPHOBES à la municipalité, j'espère qu'une association de camping-caristes mettra son grain de sel pour les retirer!!!
Car, les camping-caristes sont des gens civilisés qui consomment comme tout le monde et qui font également vivre les commerçants du Croisic, et ça, il ne faut pas l'oublier!!!

-des caméras inutiles et coûteuses qui ne sont là que pour fliquer les citoyens, il y aurait un gang d'octogénères délinquants qui roderait sur la commune!!!

-quelques démissions par-ci par-là!!!

-Une rue de l'église barrée depuis des lustres tous les matins de la semaine bien avant 10h à cause d'un camion qui bloque le passage depuis des semaines alors qu'il pourrait se garer ailleurs!!!
Sans compter des sens uniques dans le centre-ville mal étudiés en période estivale qui provoquent un désert rue des Cordiers (une rue plus sécurisée que la Rue Jean Gouzo mal sécurisé pour les piétons et les vélos qui reçoit beaucoup trop de véhicules, sans oublier un bazar les jours de marché à l'intersection sur la Place du Requiert!!! (la commune adore le son des klaxons, les habitants moins!!!)

-La rue du Vieil Hopital gravillonnée et désagréable à vélo qui provoque des nuisances sonores aux habitants lorsque les véhicules l'emprunte (sans doute une pénurie de bitume!!!)

-Un manque de sécurité pour les vélos sur la côte en saison estival (on attend les pistes cyclables pour 2050 ou pas!!!)

-des problèmes de salles à venir pour les associations!!!

-Une sortie du Croisic avec un terre plain central inutile qui pourrait être supprimer afin de créer une piste cyclables pour éviter quelques bouchons l'été dans le sens Batz>Le Croisic!!!
(à étudier avec Batz sur Mer)

-Sans oublier un terrain vague derrière le Mont Esprit qui serait plus utile en parking pour camping-car!!!

A bon entendeur...
#12 - Le 06 juillet 2016 à 23h23 par Coco44
J'ai oublier de préciser hier que sur ce terrain vague, on y trouve de nouveaux jeux pour enfants (alors qu'il y aurait eu un autre emplacement possible en haut de la butte de l'ex terrain vague, encore une bonne solution pour ne pas créer des emplacements supplémentaires pour les camping-car!!!

Mais où s'arrêteront-ils dans cette commune?
#13 - Le 08 juillet 2016 à 10h36 par JEAN-MARIE GASCOIN, Le Croisic
Je viens de découvrir le n° 31 du bulletin municipal du Croisic.

Il recèle de nombreuses informations sur les nombreux événements culturels organisés durant l'été ; des dossiers sur l'environnement, le patrimoine, l'inscription au plan canicule (si la chaleur s'installe enfin...), la nouvelle maison du sauvetage, etc... c'est bien.
La saison démarre pleinement, et c’est évidemment une bonne chose pour l’économie locale, pour notre commune, pour nous tous.

Mais le plus intéressant, ou le plus « croustillant » reste à mon sens la "tribune" car celle-ci traduit en quelque sorte de quelle manière s’exprime la démocratie au Croisic.

Page de droite : des faits, du concret, et des données chiffrées incontestables.
Un article étayé de la liste « Pour que vive le Croisic » dans lequel on trouve des éléments positifs pour la majorité actuelle, mais aussi, nombre de questions concrètes – questions laissées sans réponse évidemment.

A cet état des lieux précis, on pourrait ajouter un mot sur la BACA (Brasserie de la Côte d’Amour) qui n’a pu s’implanter au Croisic faute d’accueil adapté. Cette entreprise a donc été créée à Batz sur Mer où elle a été accueillie à bras ouverts. Dommage…
Au-delà des événements culturels qui font la renommée estivale du Croisic, c’eut été l’occasion de développer la notoriété de notre « Petite cité de caractère » tout au long de l’année, et avec de bonnes astuces marketing, bien au-delà de notre région.
Une occasion de créer quelques emplois au Croisic nous est donc passée sous le nez.
#14 - Le 08 juillet 2016 à 10h39 par JEAN-MARIE GASCOIN, Le Croisic
Page de gauche (liste de Mme QUELLARD), l’article commence par la juxtaposition de deux chiffres. Mais de quoi parle-t-on exactement ?
- un chiffre relatif au PIB (Produit Intérieur Brut) – donnée nationale ;
- un autre chiffre que l’on « rajoute » :
« les dépenses de l’ensemble des résidents et des non résidents » pour arriver à 7% … Mais 7% de quoi ? 7% du PIB ? 7% des ressources de la commune ?
Où veut-on en venir avec ces chiffres ?

Bref, résumer de telles données n’est pas aisé. Alors pour celles et ceux qui peut-être, voudraient mieux appréhender la teneur du message, voici un lien utile :
http://www.veilleinfotourisme.fr/tourisme-en-france-en-2013-2014-poids-et-impacts-economiques--92345.kjsp
On y retrouve les mêmes chiffres, mais là, tout est clair.


Le reste de l’article est dénué de tout intérêt : 2 colonnes de moqueries et de mépris de Mme QUELLARD à l’égard de l’opposition municipale.
Elle se dit magnanime, elle est juste sarcastique.

Mme QUELLARD a la mémoire courte. Elle a oublié à quel point elle était décomposée au soir des dernières municipales quand elle a constaté qu’elle n’avait gagné qu’à 69 voix près… Ebranlée par ce résultat qu’elle n’a pu oublier, elle était sous le choc, incrédule.
Elle en avait même perdu (un temps seulement) ce fameux sourire télécommandé qu’elle arbore à chaque rencontre publique… un beau sourire de circonstance.
Mais le temps dissipe les souvenirs, et deux ans plus tard, elle se permet de mépriser et de railler la moitié des électeurs (au moins) du Croisic.
Revenez à la réalité Mme QUELLARD. Votre très courte victoire si elle est incontestable, ne vous donne pas le droit de mépriser ainsi les électeurs.
Ceux-ci méritent mieux, dans votre tribune mensuelle, que deux colonnes de railleries sans aucun contenu concret.
#15 - Le 08 juillet 2016 à 10h43 par JEAN-MARIE GASCOIN, Le Croisic
Finalement, je trouve qu’il aurait été mieux que vous répondiez cette fois à l’article de l’opposition. Au moins, il aurait été question de sujets sérieux et de choses concrètes.
5 points précis sont évoqués, vous ne vous donnez même pas la peine d’y apporter le moindre commentaire.
C’était une occasion d’élever enfin le débat. Au contraire, vos sarcasmes ne font que l’abaisser.

Vivement le retour d’un vrai débat démocratique au Croisic, un débat dans le respect mutuel qui tire tout le monde vers le haut.
#16 - Le 24 juillet 2016 à 17h03 par Coco44
Suite à mon commentaire précédent il y a quelques semaines, je me suis intéressé à la Réglementation Nationale du stationnement des camping-cars et en voici le texte de loi :

"Sur la voie publique, un camping-car peut stationner, dès lors que le stationnement n’est :
- ni dangereux : art 417-9 du code de la route,
- ni gênant : art R417-10 et R417-11 du code de la route,
- ni abusif : art R417-12 et R417-13 du code de la route.

La durée de stationnement d'un véhicule sur la voie publique est d'au maximum 7 jours, sans le bouger de place.

L’Article L 2213- 4 du code général des collectivités territoriales rappelle qu’il n’est pas permis d’interdire de manière générale sur l’ensemble d’une commune, canton ou région le stationnement sur le domaine public à tous les auto-caravanes qui dans le code de la route sont assimilés à des véhicules particuliers, l’interdiction doit dans ce cas inclure tous les Véhicules Particuliers et ne doit pas être discriminatoire."

Voici un autre article sur le même sujet avec 2 cas à Bordeaux et Montpellier :
http://www.accueil-camping-car.com/conseils-collectivites/fr/20/quelques-rappels-juridiques.html

Conclusion : l'installation des poteaux à l'entrée de nombreux parkings est donc ILLEGALE.

De plus, bon nombre de véhicules classiques ont quelques dégats matériels à la suite du passage des entrées peu larges (peintures et carrosseries abimées, rétroviseurs cassés...)

IL EST DONC TEMPS POUR LA MUNICIPALITE DE SE REMETTRE EN QUESTION ET SE METTRE EN CONFORMITE AVEC LA LOI.
#17 - Le 28 juillet 2016 à 14h18 par Ludwig Wittgenstein
Coco 44, et si la municipalité ne se met pas en conformité, qu’allez-vous faire ? J’espère que vous porterez plainte devant le TA. Heureusement que vous êtes là et grâce à votre expertise en matière juridique, je ne doute pas un seul instant de votre victoire. Impatient de voir ça. Go Coco.
Enfin pour Alain Duroc, vous demandiez à être averti dès que le système de vidéosurveillance serait en place. C’est fait, il est opérationnel. En revanche, pour la bonne santé mentale de ceux qui vous regardent sur l’écran, merci de ne pas sourire.
#18 - Le 31 juillet 2016 à 10h46 par Alain Duroc, Batz Sur Mer
AH bon ! Parce qu'en plus il y a des gens qui regardent sur l'écran ! On nous avait caché cela. Si vous ne souriez pas, faites leur un pied-de-nez? ça fera jeune !
#19 - Le 01 août 2016 à 08h31 par korrigan_22
Il y a 15 jours, en me rendant au marché et passant par la rue Clémenceau, j'ai remarqué une dizaine de voitures dont les rétros droits étaient cassés voire arrachés.
Preuve qu'il peut exister dans une commune "calme" comme la nôtre, des voyous qui mériteraient d'être filmés et auxquels il faudrait présenter "la note".
Donc il faudrait plus de caméras, n'en déplaise à Alain Duroc, à moins que ce dernier bénéficie de conditions très favorables de la part de son assureur !
#20 - Le 01 août 2016 à 15h37 par Ludwig Wittgenstein
"un pied de nez, ça fera jeune". Euh, vous en connaissez des jeunes qui utilisent cette expression ?
#21 - Le 03 août 2016 à 10h21 par Alain Duroc, Batz-sur-mer
Non, korrigan_22, mon assureur ne me gratifie pas de "conditions très favorables". D'ailleurs, où avez-vous pris que j'étais opposé à l'implantation de caméras ? Au contraire, je trouve la chose très amusante et suggère qu'on en mette paerout... surtout si cela peut protéger les rétroviseurs !
D'accord avec Ludwig Wittgenstein pour reconnaître que les jeunes n'utilisent pas le pied de nez (ni cette expression); mais cela n'empêche pas les vieux de croire faire jeune en employant la chose et le mot !

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter