Le Croisic Infos

Claude Chabrol fait bonne recette avec son ciné-gourmand

Vendredi soir, le cinéma « Le Hublot » organisait une soirée hommage à Claude Chabrol avec la projection de deux films parmi les plus fameux du réalisateur : « Poulet au Vinaigre » et « Le Boucher ». Originalité de cet événement, le repas servi dans les bars et restaurants alentours, un poulet au vinaigre, bien-sûr ! Le public, comme les commerçants, a été séduit par l’initiative qui allie culture, convivialité et gourmandise.
On se régale au Café des Sports.
On se régale au Café des Sports.

Avec 163 repas réservés et 207 entrées au cinéma, les organisateurs de la soirée peuvent légitimement être satisfaits par l’initiative. Car dans le cadre du cycle hommage à Claude Chabrol, le ciné-gourmand donne le ton à une série de rendez-vous de grande qualité. Quelle bonne idée également de faire sortir le cinéma de ses murs ! Après la projection de « Poulet au Vinaigre », guidés par les bénévoles de l’association, qui ont dû faire preuve d’un grand sens de l’organisation, les spectateurs se sont répartis pour s’attabler dans les bars de la Place Dinan (Le Café des Sports, Le Bistro de la Place, Le Skipper, Le P’tit Caveau) et des restaurants du secteur (Le Perthuis du Roy, Le Navigateur).

Ils ont évoqué le film, le personnage de Claude Chabrol dont la disparition à profondément ému les Croisicais, et le film à venir. Ils se sont retrouvés entre amis, famille, connaissances et inconnus, pour partager le repas et échanger les impressions. Chaleur, convivialité, et surtout l’accueil des cafetiers et restaurateurs qui ont joué le jeu. « S’il y avait d’autres places de disponibles, nous aurions vendu les tickets ! », note une bénévole. Et les discussions ont pu se poursuivre dans la soirée, car chaque convive a pu apprécier une formule différente du poulet au vinaigre selon l’établissement où il a dégusté le plat. A noter que ce sont les bénévoles de cinéma qui ont mis la main à la pâte pour cuisiner les gâteaux. Aussi, pour 15 euros, on peut souligner l’effort financier des organisateurs, soucieux d’offrir ces animations au plus grand nombre.

Nul doute que ce genre de soirée sera à renouveler, les commerçants et les participants étant presque unanimes quant à leur enthousiasme à l’idée d’un prochain ciné-gourmand. Pour le cinéma associatif « Le Hublot », c’est encore une réussite et surtout la démonstration de son dynamisme exceptionnel, alors qu’il pourrait s’endormir sur les lauriers du festival « De la Page à l’Image ».

Le « Poulet au Vinaigre » selon Claude Chabrol :

« Pour faire un bon Poulet au Vinaigre, prenez un poulet authentique, un poulet pas trop nerveux, un poulet plutôt tendre, une pincée de folie. Saupoudrez d’agressivité. Ajoutez deux cuillerées de mystère. Déglacez avec un brin d’érotisme. Laissez mijoter dans le suspens, sans oublier le vinaigre. C’est une recette secrète. Et servir chaud ! Bon appétit. Régalez-vous !

Claude Chabrol, se mettant en scène dans la bonne annonce du film « Poulet au Vinaigre » (1985).

Auteur : Y.D. | 01/11/2010 | 1 commentaire
Article précédent : « Elle s'appelait Sarah, le prix de l'émotion. »
Article suivant : « Festival de la Page à l’Image : Quand les livres prennent vie »

Vos commentaires

#1 - Le 01 novembre 2010 à 22h39 par Le Dimet Marie-Claude, Batz Sur Mer
C'est très bonne idée et les places sont parties très vite (dommage pour moi). Espèrons que le cinéma renouvelera l'expérience. Je n'ai entendu que des commentaires positifs.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter