Le Croisic Infos

Collecte des ordures ménagères : plus de tri mais moins de passages !

À compter du 25 octobre, le service déchets de Cap Atlantique réorganise la collecte sur l’ensemble du territoire. S’appuyant sur des études de terrain menées par Véolia, Cap Atlantique diminue la fréquence des tournées à une par semaine hors période estivale. Un nouveau sac « Bleu » fait son apparition pour le tri des journaux et magazines. C’est le début de la campagne d’information, et jusqu’au mois de Novembre, des « ambassadeurs du tri » passeront dans les 32 000 foyers concernés pour expliquer les changements et distribuer des kits pédagogiques. Contrairement au tonnage des déchets, en sensible baisse, la taxe sur les ordures ménagères ne diminue pas.
Les ambassadeurs du tri.
Les ambassadeurs du tri.

Au Croisic, les ambassadeurs du tri auront bouclé leur premier passage chez les particuliers à la fin de la semaine. Une relance aura lieu pendant les vacances de la Toussaint pour les foyers absents et les résidents secondaires présents pour les congés. Batz-sur-Mer, Le Pouliguen, Guérande suivront, alors que La Baule devrait être couverte à la fin du mois d’Octobre. Les 25 agents sont chargés de la distribution des kits pédagogiques et explicatifs, calendriers de collectes, et sacs bleus. Ils peuvent également répondre à toutes les questions.

Si le service de collecte des ordures ménagères évolue vers le qualitatif dans le tri et les normes environnementales, il n’en est pas de même pour la quantité. Car avec un seul passage par semaine, les usagers de la collecte en porte-à-porte vont devoir s’adapter. « Nous avons fait le constat, Véolia et Cap Atlantique, avec des études de terrain et un comptage très précis en fonction du nombre d’habitants présents, que le service n’était pas utilisé de façon optimale. Les poubelles n’étaient pas pleines. Nous en avons donc conclu que le service pouvait passer à une collecte par semaine en hiver », explique Marylène Thomas, technicienne au Service Déchets de Cap Atlantique.

Toutefois, dans certains cas, cette diminution de moitié des passages pourrait s’avérer problématique. Et déjà quelques habitants ou professionnels, tels que les restaurateurs, s’inquiètent. Poubelles qui débordent, odeurs désagréables sont les premières préoccupations. « Nous invitons les usagers à utiliser les conteneurs collectifs. Ils sont nombreux et plutôt bien répartis dans les communes », ajoute Marylène Thomas. La technicienne s’appuie également sur les conclusions des études : entre 2008 et 2009, le tonnage des ordures ménagères a diminué de 2 % grâce au tri sélectif, et cette tendance se poursuit. Sur la même période, Cap Atlantique enregistre une hausse de 20 % du tri grâce à l’installation de poubelles spécifiques dans les immeubles.

On aurait pu espérer que tous ces efforts, et la réduction de la fréquence des ramassages qui en découle, se serait ressentie sur la feuille d’imposition locale. Ce ne sera pas le cas : « Ce n’est pas la volonté du président de Cap Atlantique. Les moyens sont réorientés ». Aussi, cette campagne a un coût : 363 689 euros.

Le nouveau service des sacs bleus proposera une collecte des journaux et magazines tous les 15 jours. Ils seront triés à part, Cap Atlantique travaillant avec une filière locale dans le Morbihan pour le recyclage et « Cellulose de la Loire » pour la fabrication de boîtes à œufs.

Toutes les personnes qui n’auraient pas reçu la visite des ambassadeurs du tri, dans les délais indiqués par Cap Atlantique, pourront se rendre en mairie pour retirer leur kit et des rouleaux de sacs bleus.

Auteur : Yoann Daniel | 21/09/2010 | 11 commentaires
Article précédent : « Un débat Le Cam-Verneau riche et animé sur les orientations du PADD au Conseil Municipal »
Article suivant : « Sur la vague des énergies renouvelables, le projet SEM-REV s’installe au Croisic »

Vos commentaires

#1 - Le 21 septembre 2010 à 19h40 par Duffay Eric
Si j'ai bien compris, en récompense de nos efforts, on nous sucre une tournée, pour le même prix... Elle est où l'arnaque ? Dans les poches de Véolia ?
#2 - Le 21 septembre 2010 à 21h26 par moniquesaulnier
les tripailles du poisson 1 semaine dans la poubelle bonjour l'odeur! 50% de tournée en moins réduction de 50 % de la taxe? logique non?
#3 - Le 21 septembre 2010 à 23h27 par F.JACOB, Le Croisic
Parler de qualitatif pour le tri sélectif est un bien grand mot!Jusqu'à ce jour j'ai vu beaucoup de personnes faire des efforts de civilité pour favoriser le recyclage des déchets;Mais dans le même temps un ramassage des ordures d'une autre époque où les efforts de nos concitoyens étaient ànéantis puisque tous les detritus étaient mélangés dans les bennes.
Mais après avoir lu l'article ci-dessus,je constate comme vous que le pire est à venir!
Il faut vraiment prendre les habitants de la presqu'ile pour des demeurés et s'imaginer que nous allons accepter ces nouvelles mesures!
On nous demande d\'effectuer un tri sélectif,d\'accepter de vivre avec des déchets pendant une semaine,d'attendre le bon vouloir des "embassadeurs" pour être moins ignorant,voir se déplacer soi-même en mairie pour s'équiper des kit et sacs poubelle de bon citoyen et ce après une "campagne" qui ne vaut que 363689 euros........j'aimerai bien connaitre les détails d\'une telle dépense (Pts fours compris)
Nos chers élus pourraient, j'en suis sùr,nous fournir de plus amples détails après avoir consulté Cap Atlantique;Espérons pour le prochain conseil municipal du 27/09/10
#4 - Le 22 septembre 2010 à 03h09 par Clyde, Le Croisic
Je suppose que ceux qui prennent ces décisions, prennent leurs repas dans les restaaurants ou chez des amis et ne connaissent donc pas les odeurs de déchets au bout de 8 jours.
Dans tous les cas il faudra que la taxe de ramassage des ordures soit divisée par 2.
J'aimerai connaitre la position de notre municipalité sur cette question prise par Cap Atlantique où des représentants de notre municipalité siegent.
#5 - Le 23 septembre 2010 à 07h09 par sophie
Pour ce qui est du développement du tri sélectif je trouve ça trés bien, un passage par semaine je suis loin d'être convaincue même si les poubelle n'était pas pleines et que cela permet d'économisé un trajet en camion admettons! mais il faut que le reste suive et que la taxe de ramassage baisse également. Elle est déjà assez élévée dans la presqu'île pour que quand des efforts sont fait on y trouve notre compte. D'ailleurs un passage en moins par semaine pas de baisse de la taxe attention à ce qu'il n'y ai pas en plus des emplois en moins?! Nos élus devrait pouvoir répondrent à tout ça non?
#6 - Le 23 septembre 2010 à 08h53 par viaud, Le Croisic
Pour avoir vécu pendant la moitié de ma vie en dehors du "charnier natal", j'ai vécu "autrement" le ramassage des ordures notamment dans le Midi mais ailleurs aussi.
Le ramassage porte à porte me parait surprenant à notre époque, luxueux et très énergivore.
J'ai vécu le ramassage collectif et faire moins de 50 mètres à pied avec mon petit sac ne m'est jamais apparu insurmontable. Bien sûr il y a des cas particuliers, il y en aura toujours. Il faut s'adapter c'est tout.
Pour les odeurs, c'est clair, mais dans le Midi ou le SO, ça chauffe bien plus que chez nous alors?. Et puis, passant près des bennes collectives que nous avons, je n'ai pas bien ressenti quelques gênes sinon ça se saurait je pense. Mais là aussi faut pas jouer à Clochemerle (Ce n'était pas pour des ordures... quoique!).

A l'étranger, ça existe je le sais pour l'avoir vécu, donc c'est faisable.

Dans la nouvelle "mouture ordurière", je trouve désolant que, comme d'habitude, nous continuons à être considéré comme les "Cochons d'payant". Zon vraiment pas beaucoup d'imagination quand il s'agit de gagner moins... pour eux!
#7 - Le 24 septembre 2010 à 08h10 par CQFD
Pourquoi pas 1 seule fois par semaine vu la quantité d'ordures emmagasinée mais alors bonjour l'odeur.
ici aussi nous avons, parfois...,quelques jours de soleil dans l'année !!!
par contre et selons les infos qui circulent, pourquoi encore 3 passages à la Baule et 2 à Guérande la semaine ?
ces communes ne font-elles plus partie de cap atlantique ?
à moins que les taxes augmentent chez elles !...

quelqu'un peut-il confirmer cette info ?
#8 - Le 25 septembre 2010 à 10h33 par Clyde, Le Croisic
Aprés le passage des agents de CAP ATLANTIQUE ( Interim ), et la remise d'une enveloppe contenant des documents luxieux, il faudrait connaitre le coût de cette opération.
J'espère que l'on ne déduira pas ce coùt sur la moitié de la taxe d'enlévement des ordures qui doit revenir aux usagés sous forme d'une baisse des impots locaux.
J'invite tout le monde à écrire à CAP ATLANTIQUE pour demander la baisse de la taxe d'enlévement des ordures ménagéres compte tenu des nouvelles dispositions.
J'espére que la société d' enlévement des ordures n'a pas était obligée d'adapter son personnel en conséquence.
En ces périodes de crise économique et de chômage cela serait dommâge.
Si l'on voulait faire des économies , pourquoi ne pas demander au Président, aux vices-Présidents etc...,de CAP ATLANTIQUE, d'effectuer leur mission bénévolement, ceux-ci ayant déjà des indemnités de Maire, Conseiller Général etc....
Je suis certain qu'ils l'auraient accepté avec grand plaisir.
Le CROISIC INFOS peut organiser un sondage sur la nouvelle fréquence de ramassage des ordures.
Merci d'avance.
#9 - Le 27 septembre 2010 à 23h22 par F.JACOB, Le Croisic
Citoyens presqu'iliens:Sachez qu'une diminution du nombre de jours de ramassage des déchets est bien confirmé;Mais apprenez aussi que ces économies éffectuées par le duo Cap AtlantiqueVéolia n'auront aucun effet bénéfique sur le montant de votre taxe pour les ordures ménagères!
Pourquoi?Seuls vos élus pourraient répondre à cette énigme.....
C.Municipal du 27/09/10 à la mairie du Croisic,question de l'opposition de droite:<>
Réponse d'un élu de la majorité:<>
Pour la suite ,comme vous,je suis pessimiste.
#10 - Le 28 septembre 2010 à 07h39 par F.JACOB, Le Croisic
textes manquants:
question de l'opposition de droite:"le nombre de ramassage étant divisée par deux ,en sera t'il de même pour la taxe des ordures ménagères"
réponse d'un élu de la majorité:"ceci n'est pas d'actualité;pour l'année à venir ce taux devrait être le même"
#11 - Le 21 février 2011 à 17h00 par LEHUEDE, Le Croisic
Mesure mal pensée .En bord de mer les habitants mangent beaucoup de fruits de mer,de poissons ,de crustacés. Il n'est pas besoin de d'être devin pour imaginer la putréfaction ,les odeurs nauséabondes des containers dans les immeubles collectifs au bout de sept jours - et même avant .De plus les locaux ne sont pas extensibles dans les collectifs ,il n'est pas possible de doubler le nombre de containers .
La majorité municipale en place n'aurait jamais due accepter une telle mesure.
Je me suis laisser dire qu'à La Baule et au Pouliguen il y avait de nouveau deux passages pour les particuliers depuis octobre ... Dommage que notre commune n'est encore pas emboitée le pas !

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter