Le Croisic Infos

Conférence : Les causes de la Grande Guerre

Le groupe Batz se souvient avait organisé une conférence ce jeudi soir. Environ 70 personnes y assistaient à la salle des fêtes.
Xavier Trochu
Xavier Trochu

475 jeunes hommes de Batz-sur-mer sont partis « sans savoir pour combien de temps », 96 figurent sur le monument aux morts, 13 n'y sont pas.
Xavier Trochu qui travaille à Nantes depuis plus de trente ans sur le sujet de la Première guerre mondiale a expliqué avec une grande humanité comment l'Histoire s'intéresse depuis une quinzaine d'années aux soldats « du fond des tranchées ». « Qui étaient ces gens ? ». Alors que pendant des décennies la Grande Guerre avait été racontée « par les officiers pour les officiers », elle devient 100 ans après, celle de tous les Français. « Faut-il commémorer 1914 ? » s'interroge l'historien , « il ne s'agit pas de glorifier la guerre, il s'agit de comprendre l'union sacrée, celle de 8 millions de mobilisés, envoyés aux frontières». (Durant cette guerres les classes de 1888 à 1918 ont été appelées).
Quant à savoir pourquoi cette guerre a éclaté, le conférencier a éclairé avec la modestie des chercheurs la difficulté de découvrir la vérité, le poids des « écoles d'historiens», la subjectivité des interprétations. « La situation était telle que la guerre ne pouvait qu'éclater, la question était quand », les pays étaient pris dans une mécanique en marche. Quelles sont les causes réelles ? Complexes et multiples, géographiques et contextuelles, (il cite en référence l'émission Le dessous des cartes), historiques (en remontant jusqu'à 1870), soulignant les « alarmes », et rappelant aussi que jusqu'alors l' Angleterre était notre ennemi héréditaire. Pourquoi les pacifistes ont échoué à empêcher cette guerre, comment les « freins » n'ont pas fonctionnés...

Georges Cournil de l'Union nationale des combattants avait présenté la conférence en saluant le travail énorme fourni par l'association de Batz, « il n'y a pas de pas un jour sans qu’un vieux papier d’archive, une vieille carte ou une inscription trouvée au fin fond d’un site, n’apporte une information qui nous ouvre à une réflexion nouvelle ». Il avait souligné « notre démarche est celle de la mémoire, cette mémoire collective qu’il faut bien souvent retrouver, cette mémoire de ceux qui ont quitté leur bourg et leurs villages, leurs marais, leurs chantiers de pierres, mais surtout leur famille, leurs femmes, leurs enfants pour partir sans savoir pour combien des temps combattre ce pays, l’Allemagne qui nous avait déclaré la guerre ».

Très peu de jeunes adultes étaient présents à cette conférence, est-ce le manque d'intérêt pour l'Histoire ou l'horaire choisi, (17 h 00) pour cette conférence qui ne leur permettait pas  d'être présents ?


Pratique :
Le groupe très actif continue de chercher tous documents, objets, témoignages, tous les soutiens sont les bienvenus pour préparer l'exposition de 2014

Voir http://memoire-du-bourg-de-batz-14-18.blogspot.fr



 

21/11/2013 | 1 commentaire
Article précédent : « Batz sur mer : "Clérambard" de Marcel Aymé par le Théâtre Ad’Hoc »
Article suivant : « Conférence : les causes de la guerre de 1914-1918 »

Vos commentaires

#1 - Le 22 novembre 2013 à 22h44 par alaindubois, La Turballe
C'est avec un grand plaisir que j'ai répondu à l'invitation de Mr Cournil de l'union nationale des combattants; cette conférence était du plus grand interet,et mr Trochu d'une grande clarté; merci aux organisateurs, je viendrai sans aucun doute (si Dieu me prete vie) aux deux suivantes

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter