Le Croisic Infos

Conseil municipal Débat d'orientation budgétaire préalable au vote du budget

Le débat d’Orientation Budgétaire laisse les Croisicais sur leur faim

On attendait avec impatience le compte-rendu du dernier conseil pour validation (voir chèque de l’Office du Tourisme) mais il n’a pas été présenté…retard ou problèmes de transcription…affaire à suivre. Mais le DOB (Débat d’Orientation Budgétaire) a animé un conseil par ailleurs assez atone.

La maquette présentée par Gérard Le Cam, premier adjoint,  s’équilibre à 10 954 000 €. 7 672 000 € en section de fonctionnement et 3 282 000 € en section investissements. Les taxes foncières ne seront pas majorées, voilà une bonne nouvelle en période de crise, mais aussitôt tempérée car « les mesures fiscales prévoient une revalorisation des bases de 1,2 % » ce qui en clair veut bien dire que les Croisicais paieront plus cher en 2010.
Sont programmés au budget, hors les programmes de voirie, électricité et assainissement le local de la Police Municipale (258 000 €), l’aménagement du « Cœur de ville » (497 500 €) un cyber centre (50 000 €), la mise en conformité des accès pour les Personnes à Mobilité Réduite (PMR) 800 000 € et la réalisation de la salle culturelle chiffrée à 3 000 000 €. Cependant ces projets s’étalent sur la période 2010-2013.

A l’issue de cette présentation les élus « d’opposition » se sont exprimé, pour Patrick Hamon (Le Croisic Solidaires) pour 2010 une convention régit la suppression de la Taxe Professionnelle mais au-delà ?  La Taxe sur les ménages verrat-elle le jour ? Bien rusé celui qui pourrait le dire.

Claude Verneau pointe du doigt la masse salariale (52% ) et les charges de personnel qui sont « au-dessus  de la norme » Sont aussi remarqués les projets qui n’apparaissent pas, le « multi-accueil » Madame le Maire indique qu’il est reporté car les naissances sont en baisse et les nounous en hausse. C’était pourtant un projet qui lui tenait à cœur sous le municipe précédent. 

Etonnement aussi sur l’absence de la criée dans le budget, ce a quoi le premier adjoint rétorque  « aujourd’hui on ne sait pas ce qui va se passer, la ville du Croisic n’investira pas seule » A suivre…

Enfin la réalisation de la salle culturelle suscite des interrogations, les résultats de l’étude d’opportunité ne sont pas connus et on budgète déjà sa réalisation…mais la culture est primordiale.
 

Auteur : Joannès | 20/12/2009 | 0 commentaire
Article précédent : « Conseil Municipal l'endettement par habitant fiction ou réalité ? »
Article suivant : « « La criée du Croisic vivra » »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter