Le Croisic Infos

Conseil municipal : la Municipalité se prend les pieds dans le tapis

L’acquisition de la propriété Bresson au Croisic a suscité un débat musclé entre majorité et opposition.

Les demoiselles Bresson se sont rapprochées de la Municipalité pour vendre leur propriété. Cet emplacement était à priori réservé pour y faire des logements sociaux. Ce qui empêche de vendre à quelqu’un d’autre.
La délibération proposait au conseil que la Commune achète la propriété Bresson pour 130 000 €.

« Seulement voilà les choses ne se sont pas passées comme prévu »
souligne Françoise Thobie.« Les Bresson n’ont jamais voulu vendre à la Commune, mais veulent vendre à leurs voisins (Leques) propriétaires d’une maison jouxtant leur propriété et destinée à être habitée par leur fils tétraplégique dont les soins quotidiens sont assurés par les parents.  Divers entretiens ont eu lieu avec la Municipalité.»
« De ces entretiens qui ont eu lieu entre septembre 2013 et mai 2014, il résulte que le maire, sur les conseils de ses services, était disposée à faire modifier le PLU, mais elle préférait attendre les élections pour prendre la décision. Une fois réélue, un nouvel entretien a eu lieu le 30 avril 2014 et Madame le Maire assistée de Laurent Delpire a réaffirmé sa volonté de faire lever la réserve foncière, les demoiselles Bresson confirmant leur souhait de vendre aux Leques et non à la Commune. » explique Françoise Thobie.

« Le 19 juin 2014, coup de théâtre, complet revirement de la situation. Madame Rousset en présence de Madame le Maire affirme ne pas pouvoir modifier le PLU et allègue que l’opposition politique ne manquerait pas de poser des difficultés ! »

L’adjointe à l’urbanisme s’est empressée de s’excuser, hier soir auprès de l’opposition et Michèle Quellard a dit comprendre le côté humain de ce dossier.

L’opposition a fait remarquer qu’il était possible de modifier le PLU pour satisfaire les Bresson, les Leques et le Préfet en réalisant des logements sociaux sur les terrains d’entrée de ville à côté d’Intermarché.

Pour Françoise Thobie la délibération est nulle et non avenue car si les sœurs Bresson ne peuvent pas vendre à la famille Leques, elles ont décidé de garder leur bien.

Questions diverses :

Où en est  la signature de l'Hotel du  Duc d’Aiguillon ? « Suite à une mise en demeure, l’acquéreur a souhaité changer de notaire pour un notaire de Lyon. Une mise en demeure a de nouveau été adressée à l’acquéreur afin qu’il fasse une demande de permis de construire avant le 31-12-2014 » a précisé la majorité.

Auteur : JBR | 01/10/2014 | 3 commentaires
Article précédent : « Le paradoxe croisicais de la Mouette rieuse »
Article suivant : « La plage de Saint-Goustan sera plus accessible en 2015 »

Vos commentaires

#1 - Le 02 octobre 2014 à 18h14 par Michel Legal, Le Croisic
Il a fallu 9 mois à Mme le Maire pour "dit-elle" comprendre que la maison ne pouvait pas être vendue. De qui se moque-t-elle?
Je pense plutôt que c'est de l'électoralisme. Avant les élections on promet tout pour obtenir des voix et ensuite on retourne sa veste.
Voila comment cette équipe a été élue avec 69 voix de plus que l'autre
#2 - Le 02 octobre 2014 à 20h08 par C.Constant, Le Croisic
Si je comprends bien cette lamentable affaire, les conclusions sont les suivantes:
- les acheteurs ne pourront pas avoir leur fils tétraplégique à côté de chez eux
- la commune ne pourra pas construire de logements sociaux à cet emplacement

Triste entêtement, cette municipalité n'a aucune réflexion ni aucune fibre sociale malgré les postures théâtrales.

Et alors, que devient le terrain à coté d'Intermarché qui pourrait accueillir des logements sociaux?
Mme le Maire n'a pas répondu, et cela dure depuis de nombreuses années. Où est la transparence et l'information des croisicais?
#3 - Le 13 janvier 2016 à 11h05 par monnier, Lecroisic
marcJacob disait de se méfier des maires qui n'avait aucune instruction,que c'était une catastrophe pour la commune.ici bel exzemple

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter