Le Croisic Infos

Conseil municipal : la politique par le vide

Comme annoncé dans nos colonnes, le conseil municipal a voté le huis clos, mercredi soir, pour une séance exclusivement consacrée au cas Françoise Thobie. Ambiance tendue chez les élus, contestation du public présent, et décisions sans surprise. Il y a désormais trois pôles d’oppositions au conseil municipal du Croisic.
Le débat se poursuit sous le regard de quelques administrés.
Le débat se poursuit sous le regard de quelques administrés.

Françoise Thobie n’est plus adjointe au maire. C’est acté. D’ailleurs, peut-être refroidie par le départ de trois de ses adjoints depuis le début de la mandature, le maire, Michèle Quellard, a annoncé que ce poste ne sera pas repris. Le maire devrait donc reprendre à sa charge, comme ce fut le cas pour la culture, une partie des compétences « tourisme ».  Par contre, il subsiste un doute concernant le comité de direction de l’Office de tourisme, le cas de figure présent n’ayant pas été envisagé dans les statuts, Françoise Thobie, en tant que conseillère municipale, devrait pouvoir continuer à y siéger.
Quant au public présent pour cette séance ordinaire à caractère exceptionnel, il n’aura guère eu le temps de jouer les touristes dans la salle du Soleil Royal. En effet, Michèle Quellard n’a pas autorisé de débat sur la mise en huis clos, invitant les élus à voter immédiatement. Claude Verneau a bien tenté un début de discussion, relayé par Patrick Hamon. Michèle Quellard a coupé court, répondant avec calme : « Ce huis clos, c’est pour éviter des débordements en public, pour la sérénité et la confidentialité des débats ». Elle a été soutenue par sa majorité avec 17 voix pour et 9 voix contre. Et évacuation des citoyens et de la presse. On lave le linge sale en famille.
20 minutes plus tard, sans véritable débat, le cas Thobie était réglé. Pour le moment. Car l’ancienne adjointe n’a pas caché qu’elle allait désormais faire alliance avec Claude Verneau, créant un troisième groupe d’opposition auquel ils espèrent bien que d’autres conseillers, « mal à l’aise par la situation autoritaire mise en place par le maire », viendront se joindre dans les prochaines semaines. « Cette fois encore la majorité a voté comme un seul homme derrière le maire, sauf un conseiller absent et qui n’a pas donné de pouvoir », souligne Françoise Thobie.
Cette mise en scène théâtrale du conseil municipal, où il faut tout de même insister sur la dignité de l’ensemble des élus, majorité et opposition confondues, ainsi que Michèle Quellard, mettra-t-elle un terme aux psychodrames répétés qui secouent la vie politique croisicaise ? On peut légitimement en douter. De nombreux administrés ont pris ce huis clos comme un déni de démocratie, inutile et mettant de l’huile sur le feu, des élus se disent « écoeurés et déçus ». A l’extérieur, l’œil goguenard, on regarde et on commente les affres croisicaises, et l’on attend le prochain épisode de ce feuilleton à rebondissements.
La communication est également pointée du doigt. Ainsi, Patrick Hamon commentait à l’issue du conseil : « Jamais ils n’auraient dû en arriver là. Ce problème aurait du être réglé en interne. Le maire aurait dû répondre à la question de Claude Verneau sur les honoraires d’avocat ».Claude Verneau, qui avec sa question sur les frais d’avocat financés par la commune dans l’affaire qui l’a opposée à la DGS a été le détonateur dans cette réaction en chaîne. Il reste également dubitatif sur le comportement de la majorité et s’interroge sur la légalité, voire la moralité, de cette procédure.  Nul doute que l’équipe municipale doit chercher des solutions de sortie de crise, mais en pratiquant la politique de la chaise vide au conseil municipal, et au moment des entretiens qu’ont bien voulu accorder les élus d’oppositions avec la presse à la fin du conseil, elle laisse le champ libre à la polémique et à l’interprétation. Néanmoins, la municipalité semble se réorganiser nettement autour de trois femmes : Michèle Quellard, Babette Cassac, et la directrice générale des services, Joëlle Meunier. On observe la grande discrétion de Gérard Le Cam, le premier adjoint, dans tous ces soubresauts. Le prochain conseil municipal, qui devrait  se rapprocher un peu des préoccupations des Croisicais, sera riche d’enseignements.

Les réactions

Françoise Thobie : "Je m’attendais au résultat et à vrai dire, je suis soulagée et libérée. Pour moi, c’est une nouvelle aventure qui commence ! Car bien évidemment, je reste conseillère municipale avec la même légitimité que Michèle Quellard. Je pense avoir beaucoup donné pour cette municipalité, je me suis notamment arrêtée de travailler pendant trois mois, voilà comment on me remercie ! Je ne regrette pas mes propos, certes un peu musclés mais pas injurieux. Je paye aussi ma proximité avec Claude Verneau, maintenant ce sera plus clair pour tout le monde."
Eric Mahé : "Comme pour le dernier conseil municipal, c’est l’apothéose en termes de manque de sérénité. Cela en devient même écoeurant. Il y a tellement d’oppositions entre eux qu’on ne peut plus nous exprimer correctement. Pour le huis clos, nous n’y voyons pas l’intérêt. Il fallait traiter ce problème tranquillement. Là, le maire a obtenu le contraire de ce qu’elle souhaitait, en faisant de ce conseil une séance tout à fait extraordinaire. On se retrouve maintenant avec 9 conseillers d’oppositions,  et après tout, c’est un peu plus conforme aux résultats des élections où la liste de Michèle Quellard n’avait obtenu que 45% des suffrages. Elle a perdu 3 adjoints en trois ans, il faut qu’elle se pose des questions. En plus, elle va encore concentrer plus de pouvoir."
Patrick Hamon : "Il y a un manque évident dans la communication, le maire va de bourdes en bourdes. Franchement, il n’y avait pas matière à faire ce conseil municipal. Retirer une délégation d’adjoint, c’est un acte grave, ils auraient dû gérer ça autrement. Nous  étions absolument contre ce huis clos. Les petites affaires montées en épingle, cela occulte les vraies affaires des Croisicais. J’espère que l’on vite se remettre au travail comme c’est le cas dans les commissions."

Auteur : YD | 14/04/2011 | 16 commentaires
Article précédent : « Ambiance glaciale pour un conseil municipal expéditif »
Article suivant : « Affaire Verneau/Meunier : les syndicats démentent toute prise de position dans le dossier »

Vos commentaires

#1 - Le 14 avril 2011 à 09h10 par RAGONDIN, Le Croisic
Finalement ça se passe comme à batz sur mer; l' autoritarisme semble être aussi présent que les béni oui oui.
#2 - Le 14 avril 2011 à 09h53 par arcroazig, Le Croisic
Vive la démocratie dans une petite cité de mauvais caractère.
Madame le maire, mal conseillée, nous a montré le respect qu'elle a des Croisicais et qui prévaut à toutes ses actions.
Quand une pétition contre ses projets recueille plus de signatures qu'elle n'a eu de voix pour être élue, Est ce bien sage de se séparer d'une des rares adjointes compétentes?
Mais la réflexion à court terme, semble prévaloir.
A quand le prochain ou la prochaine?
#3 - Le 14 avril 2011 à 11h05 par Clyde, Le Croisic
Je remercie encore une fois le Croisic-infos et peut être les journaux régionaux demain de nous informer du déroulement du conseil municipal à HUIT CLOS du 13/04/2011.
Si je comprends bien, Mme le Maire à fait voter:

1- le retrait de la qualité d'adjointe au maire à Françoise THOBIE.
2- le changement de direction de l'offce de tourisme .

et cela par les adjoints ou conseillers de sa majorité vis à vis d'une collégue ou pour certains amie.

La solidarité envers Mme le Maire peut avoir certaines fois des limites dans ces cas là.
Je pense que ce conseil ne donnera pas lieu à un compte rendu pour le public, comme à l'habitude pour les autres conseils municipaux comme par exemple au hasard celui du 23/10/2009 dont la date de consommation est toujours valable.
A titre personnel, je préférerais que le conseil municipal débatte sur des sujets tels que :

-la position de Mme le Maire sur la mise en place des éoliennes au large du plateau du Four.
-la politique de Mme le Maire pour le maintien des jeunes sur notre commune.
-la politique de Mme le Maire pour endiguer la baisse de la population
-pouquoi autoriser les cyclistes à rouler en sens interdit dans des petites rues. quelle erreur!!!!
-pourquoi avoir acheté du matériel pour 5 poissonniers place de l'ancienne Mairie alors qu'au maximun ils sont 2 et pas tout les jours et toute l'année.
etc.......
et enfin l'organisation d'une grande réunion publique en " LIVE " suivie du pot de l'amitié, pour une première celà s'arrose.

Pour finir, je l'ai déjà dit, respect pour Françoise THOBIE qui fait vivre la démocratie comme le font Eric, Patrick, Claude.

LA CRITIQUE C'EST FAIRE VIVRE LA DEMOCRATIE, ET EN AUCUN CAS LES TRIBUNAUX.

J'ai lu derniérement dans un journal régionnal que le bateau de la municipalité tanguait.
Attention aux tempêtes des chênes du mois de Mai bien connu des jardiniers.
Que doivent faire les passagers du bateau, chacun agira selon sa conscience.
#4 - Le 14 avril 2011 à 15h14 par l'exilé, Le Croisic
Mme le maire devrait suivre l'actualité de plus près.Ce n'est plus tendance de cumuler les porte feuilles, les hommes on soif de démocratie . Et ceux qui ds le monde n'avaient pas encore compris ceux la on le ciel qui leur tombe sur la tête.Quant au trium vira féminin énoncé ds votre article alors là!!!!! on est pas sorti d'affaires et des affaires.Ce n'est plus un conseil municipal ce sera un : "lavoir "!(au sens le moins noble) Mme Thobie a raison c'est la politique du cancan!!!!et Mr Le Cam pour garder sa crédibilité (car il est intelligent) s'efface et ne se mouille pas mais ???? il saura rebondir ds 3 ans.Mme le Maire votre agenda va être hoover boocké!!!!!seriez vous WONDER WOOMAN? Attention après la fiction il y atoujours la triste réalité.
#5 - Le 14 avril 2011 à 15h51 par Traict, Le Croisic
Il semblerait, et les démissions Verneau & Thobie le confirment, que l’équipe municipale, le vaisseau amiral, selon la dernière expression d’une feuille de presse locale, navigue au cap immuable sans tenir compte des écueils signalés par les cartes maritimes et avis des officiers ( officières ) de quart à la passerelle, sans oublier les remarques pertinentes formulées parfois par certains passagers embarqués sur le paquebot « Le Croisic, une passion« !

Espérons qu’il n’y ait pas d’attaque surprise du vaisseau amiral par les corsaires, de la presqu’île, en embuscade au Traict, et que nous ne connaîtront pas non plus le triste sort de la bataille des cardinaux…

Combien de commentaires sur cet article ? Plus de 24 ?

Le dernier au sujet de la démission Thobie porte ce score record !
#6 - Le 15 avril 2011 à 00h12 par Marianne, Le Croisic
Avec "Miss Babette"dans le trio infernal,la majorité municipale a trouvé une professeur de choix pour les crépages de chignons!Les prochaines séances du conseil municipal ne manqueront pas de piments;Toreros mettez vos habits de (pâles )lumières...OLE!!!!
Quand à notre Premier adjoint,en bon Breton et fils de marin,il se met à l'abri et laisse la houle se former ;Il réapparaitra par temps calme....et vogue le navire avec le reste de l'équipage(?)
#7 - Le 15 avril 2011 à 09h02 par Clara Bertillon, Le Croisic
Que la majorité municipale soit groupée pour le vote de certaines délibérations (par exemple le budget), cela se comprend. Ce principe de vote est souvent la règle. Par contre lorsqu'il s'agit d'exclure une adjointe, donc une personne, certains élus de la liste majoritaire auraient pu avoir le courage de s'exprimer! L'honnêteté en politique, ce n'est pas obligatoirement de courber la tête ou de fermer les yeux. Certains doivent avoir du mal à se regarder dans le glace et à garder la tête haute.
#8 - Le 15 avril 2011 à 09h09 par Clara Bertillon, Le Croisic
Le journaliste remarque avec justesse la grande discrétion du premier adjoint G.Le Cam sur ces soubresauts. C'est bien normal, il compte les coups reçus par Madame le Maire, en n'ayant pas l'air de participer à l'hallali. Il prépare en secret les prochaines échéances électorales.
Comme disait le fils de Jean Le Bon:" père gardez vous à droite, père gardez vous à gauche"
#9 - Le 15 avril 2011 à 14h23 par Clyde, Le Croisic
Le 1er adjoint est peut être discret mais il a voté avec le reste de l'equipe l'exclusion de Françoise THOBY.
A ne pas oublier pour la prochaine élection municipale.
Je vois ce matin dans un journal régionnal qu'une adjointe a demandé au public de ne pas être trop pret de la salle du conseil sur demande de Mme le Maire, nous sommes pas au conseil des ministres, il faudrait vite redescendre sur terre sinon l'atterrissage risque d'être difficile et enfin s'occuper des problémes qui interressent les Croisicais.
#10 - Le 15 avril 2011 à 19h29 par Traict, Le Croisic
Le rédacteur paraît plus que convaincu pour écrire le propos suivant :

"Néanmoins, la municipalité semble se réorganiser nettement autour de trois femmes : Michèle Quellard, Babette Cassac, et la directrice générale des services, Joëlle Meunier. On observe la grande discrétion de Gérard Le Cam, le premier adjoint..."

C'est quoi ? Le nouvel organigramme ?
Le premier cercle ou le noyau dur atomique ? Les hommes en seraient exclus ?

Pas très encourageant pour le bateau amiral....
#11 - Le 16 avril 2011 à 10h42 par l'exilé, Le Croisic
J'avais peur de n'être qu'un vieux "macho" et que mes reflexions sur le trium vira féminin ne serait pas apprécié .Je suis conforter ds mes opinions par vos commentaires.L'unanimité sur le comportement du 1ier adjoint est assez troublant.Mais finalement c'est peut être lui le prochain sur la liste? motif: "trop molaçon et pas assez demonstratif devant les décisions de la première dame et de sa cour"!J'ai beaucoup apprécié le commentaire de Marianne j'avais lu un peu trop vite au début et j'avais lu en oubliant le R de crépage!!!!!! merci le croisic infos ,vous nous offrez vos colonnes c'est une bonne thérapie de dire ce que l'on a sur le coeur.Traict,j'espère que vous allez être responsable des canons car j'ai l'impression que vous attendez la bataille des cardinaux?
#12 - Le 16 avril 2011 à 18h54 par arcroazig, Le Croisic
"Que reste t-il de nos amours" doivent chanter certains électeurs.
Un triumvirat féminin, croyez-vous, n'oubliez pas certain conseiller en communication, un homme de "bon conseil" qui œuvre dans l'ombre.

Enfin un pari mutuel va s'ouvrir pour miser sur le prochain départ. Un homme ou une femme, personnellement je miserai sur le sexe dit faible, mais sais t-on jamais, il y avait un absent sans pouvoir au Conseil à huis clos (c'est à dire porte fermée pour certaines qui l'ignore).
#13 - Le 17 avril 2011 à 09h07 par Oursin du Croisic, Le Croisic
Alors c'est vrai? On parle de Mme Bernadette Cassac pour reprendre le domaine public dont s'occupait Mme Françoise Thobie!
Voila qui va contenter son besoin de reconnaissance!
Elle va sans doute faire plaisir à ses collègues commerçants. Les tables, chaises, menus, présentoirs...etc, vont s'étaler en toute impunité sur le domaine public.
#14 - Le 18 avril 2011 à 09h47 par Traict, Le Croisic
( réponse à l'exilé )

Traict n'aime pas la violence et encore moins la guerre !

Il est clair que la situation paraît explosive...Vu les affaires qui s'accumulent, presque chaque semaine. A quand la prochaine ?

C'est pour cela que je parle de "new bataille des cardinaux"
#15 - Le 20 avril 2011 à 16h06 par Albert Nihil, Le Croisic
L'oursin du Croisic, tu as raison !!!

L'espace piéton se réduit, on voit que plus personne ne raisonne les vendeurs de galettes et autres ...

Des dépassements de plus de 2 mètres de chaises, tables, et autres amènent au difficile croisement ... de piétons qui sont obligés de marcher sur la rue, slalom dangereux entre les voitures.

Espérons cependant que de tel comportements vont être découragés, une seule remarque suffirait pour que les quais redeviennent accessibles aux piétons !

Albert Nihil
#16 - Le 27 avril 2011 à 08h55 par l'exilé, Le Croisic
Merci de nous indiquer ds votre petit encart la date du nouveau CM incroyable !!!! vu le calme de ces derniers temps je pensais qu'une leçon avait été tirée.Eh bien non.l'équipe féminine rescidive avec toute la franchise qu'on leur connait......sourire sur la photo,mais ne jamais leur tourner le dos.Mesdames arrêtez de donner aux hommes l'image type dont on affuble les femmes .menteuses sournoises et harpies.au 21ième siècle ce n'est plus cela.PS a YD vus voyez que je lis tout!!!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter