Le Croisic Infos

Conseil municipal : le maire « entend mais ne répond pas »

Ce lundi, durant le conseil municipal les échanges ont été clairs et malgré la chaleur de l'été l'orage qui grondait depuis début avril n'a pas éclaté malgré des sujets assez polémiques. L'humour même un peu grinçant a quelquefois évité le dérapage. Le conseil a-t-il trouvé un nouveau mode de communication ?

Durant ce conseil l'opposition a semblé vouloir confirmer sa place d'interlocuteur constructif, et « légitime » échangeant avec la majorité qui lui a répondu (notamment le premier adjoint aux finances) sur un ton qui a paru beaucoup plus détendu qu'à l'habitude, malgré quelques escarmouches.

Après la bonne nouvelle du résultat du procès contre le conseil général, il fallut embrayer sur la délibération, concernant les indemnités des élus, qui revenait sur la table.

Indemnités des élus

La délibération du 14 avril n'était pas conforme, et le préfet avait demandé à la Mairie de remettre les choses en ordre. Les montants ne sont pas augmentés sauf pour les conseillers « on pouvait augmenter les conseillers municipaux » puisque Le Croisic est station touristique indiqua le maire. Françoise Thobie (FT) de l'opposition remarqua une augmentation de l'enveloppe des indemnités des élus. C'est un « projet » place le maire. « De 22,33 € on revient à 48,33 € pour les conseillers » insiste FT, « cela ne dépasse l'enveloppe » réplique le maire qui ne fait pas état du recours posé par l'opposition pour défaut d'annexe de détail sur la délibération du 14 avril. « Je n'ai pas eu ce courrier ». « Je vous en donnerai copie ». L'opposition vote contre rappelant qu'elle avait fait campagne contre l'augmentation des indemnités des élus.
Du remboursement des trop-perçus par erreur lors du précédent municipe, il ne fut pas question.

Liberté et équité dans Le Croisic Mag

L'opposition doit rendre ses textes deux jours plus tôt que la majorité pour les faire paraître dans le magazone municipal. Ainsi la mairie peut y répondre. L'opposition demande que les textes soient remis simultanément pour que la mairie n'y réponde pas. Françoise Thobie cita le maire « vous m'entendiez mais que vous ne répondiez pas » et lui demanda si elle restait sur ses positions. « Je ne vous réponds toujours pas » s'abrita le maire très poliment. Cette formule pourrait bien servir de refrain, chaque fois que le maire ne souhaitera pas donner de réponse immédiate, ou positive.
Chacun sur ses positions, dialogue net, courtoisie préservée.
Un point pourtant qui sans doute reviendra en discussion puisque le maire a entendu et que sa réponse est attendue.

La gare

Une grosse dépense pour la Ville était demandée pour la rénovation des gares pour l'accueil des TER. Le Croisic devait dépenser 450 k€, Cap atlantique participera, soit une dépense finale de 300 k€ pour la Ville.

Auteur : LY | 24/06/2014 | 0 commentaire
Article précédent : « Clair sur le port, obscur à l'hôtel d 'Aiguillon »
Article suivant : « Port de plaisance : La Ville du Croisic gagne contre le conseil général »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter