Le Croisic Infos

Conseil municipal : Toto resurgit dans le débat

En fin de conseil Toto a de nouveau hanté la salle du conseil au cours des questions diverses.

Office de tourisme

Le budget de l’office du tourisme de 202 260 euros s’équilibre entre les recettes et les dépenses. La partie promotion et publicité représente 10% du budget, il n’est pas inscrit de budget salon du tourisme. «  On joue petits bras comparé aux autres, il ne faut pas s’étonner de n’avoir qu’une seule saison » « comment dans ce cas, avec d’aussi faibles moyens développer une activité touristique au Croisic en basse et moyenne saison ? » selon des spécialistes de la promotion touristique.
Reste la question du règlement des comptes avec l’ancienne association dont les négociations avaient été entamées avec Françoise Thobie à cette époque en charge du tourisme.  D’un côté la Mairie qui réclame une somme de 8 121 euros  à l’ancienne association, de l’autre l’ancienne association qui considère qu’une subvention est acquise. Elle met en avant avoir dû régler les salaires du dernier trimestre et qu’au bout du compte c’est la Mairie qui lui devrait encore de l’argent. Vu les divergences sur la gestion du tourisme au Croisic cette question ne semble pas prendre le chemin d’un règlement négocié.
 

L’atelier relais se vide

Plus qu’un seul artisan à l’atelier relais, les conséquences sont la baisse des recettes de loyer pour cet atelier. Ce qui a fait dire à Claude Verneau « que rien n’était fait au Croisic pour favoriser le développement économique par la venue des entreprises».

Questions diverses

Une question posée par Éric Mahé a retenu l’attention. Il est revenu sur la question des pouvoirs de police du Maire. Lors du dernier conseil Michèle Quellard avait botté en touche en lui conseillant de lire le code des collectivités territoriales.  
Après lecture du code, Éric Mahé demanda si on était bien dans le cadre d’un abus de pouvoir et si on avait retrouvé Toto ?
« Je vous répondrai non Monsieur Mahé ».  Michèle Quellard a refusé de répondre à la question.« Je travaille pour la collectivité pour l’intérêt général de la commune je ne répondrai pas à cette question ». Claude Verneau repris la question « à partir du moment où vous avez exécuté un abus de pouvoir ce serait quand même bien de vous justifier». Claude Decker  « on est là pour traiter les affaires du conseil pas pour traiter les affaires personnelles ». Claude Verneau : « C’est une affaire grave, tous les Croisicais peuvent un jour être interrogés par la gendarmerie  sur demande du maire, que Madame Le Maire ne veuille pas en débattre soit ce n’est pas une affaire privée c’est une affaire publique. »

 

Occupation du domaine public, question de Claude Verneau

Peut-on connaître l'avancement du dossier « stationnement illégal de bateaux dans la zone artisanale » ?

Pour l’ajointe Maryannick Rousset une proposition a été faite pour que les bateaux stationnent sur une portion de la zone artisanale qui est inoccupée derrière la déchèterie. «Nous venons d’avoir une réponse négative des services de l’État par rapport au PLU. Nous sommes en train de chercher une autre solution». Pour Claude Verneau cette situation dure depuis trois ans ; il faut faire respecter la loi. Pour Françoise Thobie une proposition a été faite l’an dernier avec traçage au sol et l’offre a été refusée par l’entreprise. «Cette entreprise nous balade depuis trois ans pourquoi est-elle privilégiée ?». Pendant que d’autres payent les droits d’occupation du domaine public. « Faudrait peut-être informer la gendarmerie » conclut Claude Verneau avec humour.
 

Auteur : JBR | 25/03/2012 | 8 commentaires
Article précédent : « Les cogitations du Club de réflexion serviront-elles Le Croisic ? »
Article suivant : « Conseil municipal les élus ont débattu du budget et des taxes »

Vos commentaires

#1 - Le 25 mars 2012 à 21h29 par Bonnie, Le Croisic
TOTO
La solution simple pour faire sortir ce dossier grave pour la démocratie, c'est de déposer plainte contre X. Il y aura enquête et les responsabilités seront établies.
#2 - Le 25 mars 2012 à 23h32 par CNIL, Paris
.Quand la mairie s'est emparée( sans vergogne) de l'OTSI le président en place de cette asso a eu la délicatesse ou l'ignorance de laisser partir le système informatique avec tout les fichiers et un fichier informatique ne se transmet pas ainsi . j 'aurai dû (si j'avais su que Mme le maire ennuierait autant les anciens membres bénévoles)porter plainte pour utilisation illégale du fichier informatique d'une association.il faut se renseigner auprès de l'organisme spécifique . Comme l'histoire de Toto c'est de l'abus de pouvoir .et le commentaire N°1 a raison la personne mise en cause et interrogée devrait porter plainte contre X.Madame le Maire je n'ai pas de conseil à vous donner je vous connais je connais parfaitement le Croisic reprenez vos esprits vouloir toujours avoir raison ne sert à rien !on ne s'improvise pas première édile et surtout on s'entoure de gens compétents discrets qualifiés.Mais il vous reste un peu de temps pour changer et laisser aux Croisicais l'image d'une personnalité.Mieux vaut être battue dans la dignité que battue pour incompétence ignorance de l'esprit démocratique du 21ième siècle.COURAGE !!!
#3 - Le 26 mars 2012 à 06h12 par Clyde, Le Croisic
Je croyais, peut être à tord, que Mme le Maire demandait les questions diverses bien avant le conseil municipal pour mieux préparer les réponses.
L'écologie s'invite donc au conseil, puisque Mme le Maire pratique le tri selectif pour les réponses à ces questions diverses, même pour celle qui ce rapporte à un fait relayé par la presse locale et des sites locaux ou nationnaux. Peut être le lancement de la campagne des municipales 2014 !!!!!
Petit rappel pour certains conseillés,une affaire privée n'est en générale pas reprise par la presse, donc remarque non recevable
Des réponses à la baisse, mais 3 taxes à la hausse, contrairement aux remarques des oppositions, et certainement contre l'avis de certains conseillés de sa majorité.
Pour le dernier point, sur l'occupation du domaine public j'aurais aimé connaitre la position du 1er Adjoint sur cette question.
#4 - Le 26 mars 2012 à 06h28 par Clyde, Le Croisic
Question à Mme le Maire et son 1er Adjoint:

Peut on laisser son véhicule sur un stationnement interdit au Croisic pendant plusieurs années sans le risque d'avoir un PV pour Bonnie and Clyde et d'autres pseudos habitant Le Croisic.
#5 - Le 26 mars 2012 à 09h25 par antiraleur
Est-il vrai que l'ancienne association qui gérait l'office de tourisme a organisé l'évasion de ses comptes dans un paradis fiscal afin de ne pas honorer le titre de recette du trésor public ?
#6 - Le 26 mars 2012 à 10h46 par petit monsieur, Le Croisic
Et revoilà TOTO: quand on a rien à dire, il vaut mieux éviter de parler:
N'est pas la communication qui déclare l'abstention comme une ignorance du contenu de la question porté au vote?
N'est ce pas la municipalité qui refuse de s’expliquer sur une atteinte à la liberté individuelle ou collective?
N'est pas cette équipe, dont la grand mère s'appelait PRUDENCE mais surement pas CLAIRE?
En dehors de cela, l'endettement repart et la charge sur les foyers croisicais continue de croître.
Par moment, on se croirait en CORREZE.
#7 - Le 28 mars 2012 à 08h45 par Cyril Jumeau, Le Croisic
Mme le maire me fait penser à une gamine que l'on aurait pris la main dans le pot de confiture.
Le moins que l'on puisse dire c'est que sur le sujet "Toto" elle n'est pas à l'aise dans ses escarpins.
Reconnaitre qu'elle a fait une erreur ne serait ce pas honorable?
Cela démontre chez le premier magistrat de la commune un manque de courage politique.
Elle se décrédibilise aux yeux de ses administrés.
#8 - Le 29 mars 2012 à 10h45 par C. Ducoin, Le Croisic
Ecologie frivole

Surprenante la présence sur la Côte Sauvage d’un nouveau dispositif de surveillance municipale assermenté appelé ECOGARDE .

On connaissait les COSTGUARDS, les DOUANIERS …Il va falloir s’habituer après les contrôles routiers, les contrôles en mer des Affaires Maritimes ou de la Gendarmerie Maritime ( encore la chasse à Toto ), voilà le contrôle de la Côte Sauvage !

Attention aux propriétaires de chiens non tenus en laisse.

Attention à celles et à ceux qui pour photographier les vagues s’écrasant sur les rochers franchissent le balisage métallique du sentier pédestre.

J’espère que l’ECOGARDE avertira seulement les dissidents et opposants.

Si en plus on taxe les touristes l’été !

Une proposition ( méchante ) : électrifier ( en basse tension alternée ) le guidage.

Autre solution ( plus cool ) : plus qu’un ECOGARDE, placer 4 COCOGIRLS sur le sentier pour que les marcheurs restent sur le chemin….de la vertu.

A la semaine prochaine, peut-être ?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter