Le Croisic Infos

Didier Charbonneau, président du FC Côte Sauvage : « On s’est trompé ! »

Toutes les équipes seniors du FC Côte Sauvage sont officiellement reléguées aux échelons inférieurs. Le constat d’échec est sévère pour les dirigeants des anciens clubs du Croisic et de Batz-sur-Mer qui avaient décidé de fusionner. Mais le FFCS n’est pas mort, et ils sont encore nombreux à croire en son potentiel. La rumeur qui donne le président sur le départ est aussitôt démentie par Didier Charbonneau. Celui-ci y répond sans détours.

Il n’y avait plus guère de suspens, mais après une nouvelle et lourde défaite concédée à domicile face à La Chapelle des Marais (1-4), l’équipe fanion du FC Côte Sauvage est officiellement rétrogradée en 2e division de district. Le sort des autres formations seniors n’est pas meilleur. Pas même besoin d’attendre les sanctions sportives et les pénalités de points qui viennent corriger les clubs ayant reçus trop de cartons rouges.  Les deux dernières journées seront donc un épilogue douloureux pour les hommes de Renaud Trocmé et Mathieu Charbonneau (déplacement à Crossac le 8, et réception de l’UMP Saint-Nazaire le 22 mai). Toutefois, les réservistes ont encore leur rôle à jouer en 2e division : en recevant Saint-Nazaire Immaculé et en se déplaçant à l’Alerte de Méan, respectivement 2e et 3e, ils ne vont ni plus ni moins qu’arbitrer les montées dans le groupe. Avec La Turballe-Piriac en 4e position à 1 et 2 points des adversaires du FC Côte Sauvage, voilà une bonne raison de se passionner encore un peu pour le football local.
Né de la fusion du Stade Croisicais et des Korrigans de Batz-sur-Mer, après un accouchement difficile, le FC Côte Sauvage n’a donc pas réussi à interrompre le lent déclin du football en Presqu’île. Quelle désillusion ! Et le président du club, Didier Charbonneau, ne s’y trompe pas cette fois en partageant ce triste constat. Il en prend sa part, mais charge surtout les joueurs : « Nous nous y sommes mal pris. Cette année, nous nous sommes trompés. Ma volonté, c’était que le football survive en presqu’île alors que les deux clubs s’éteignaient. Et je n’ai pas l’intention, encore aujourd’hui, de le voir disparaître. Nous n’avons pas su gérer des joueurs qui ont eu un comportement inadmissible. Ils ont mis ce club en danger, et maintenant, on doit tout faire pour qu’il se relève ».
À ceux qui le voient partir, Didier Charbonneau répond qu’il est bien parti pour rester. C’est lui, le président, qui a les clés de la maison, et il indique qu’avec Milo Pors et Frédéric Aubineau, il entend former un solide trio. « Ce sont, de par leur histoire et leurs expériences, les hommes les plus influents et les plus compétents au club », ajoute-t-il. Didier Charbonneau ne ferme pas la porte à d’autres projets que le sien, à d’autres candidatures que la sienne, mais il prévient : « Si quelqu’un veut se porter candidat, c’est très bien. Mais pour être candidat, il faut être licencié au club et se faire élire au Comité de Gestion. Si la personne n’est pas compétente ou que le projet ne me paraît pas bon, je m’y opposerai ».
Le président jugera donc de son avenir lors de l’assemblée générale du club, le 4 juin. Il ajoute : « On verra bien si des gens ont de meilleures idées. Mais pour le moment, qui est mieux placé que moi pour donner la direction et prendre les décisions ? » S’il concède que la saison a été très fatigante et stressante, Didier Charbonneau assure être toujours aussi motivé et pouvoir faire prendre au FC Côte Sauvage, un nouveau départ, dès cet été. Mais le prochain président n’aura pas la tâche facile, il devra composer avec les impondérables et les inéluctables liés à la descente : départ de nombreux joueurs, remise en cause des dirigeants et de l’encadrement, demande de changements, démotivation. Heureusement, le tableau du FCCS n’est pas si noir : les jeunes, son avenir et son vivier, concluent actuellement des championnats convaincants et encourageants. Le défi sera de savoir les retenir. Le FC Côte Sauvage joue déjà un moment décisif pour sa survie et il lui faudra un président solide pour essuyer la tempête. Le Capitaine Charbonneau assure ne pas vouloir quitter le navire. Gardera-t-il le cap ?

Auteur : YD | 04/05/2011 | 12 commentaires
Article précédent : « Les jeunes pousses du FC Côte Sauvage sont prometteuses »
Article suivant : « Pas de « choc psychologique » pour le FC Côte Sauvage ! »

Vos commentaires

#1 - Le 06 mai 2011 à 15h25 par Beluga, Le Croisic
Décidement mr charbonneau reste egal à lui meme.Incapacité presque pathologique à se remettre en question.En fait le fc cote sauvage aujourd'hui ce sont les principes et les règles de didier et matthieu charbonneau sur et en dehors du terrain.Rien à voir avec le football.Ca ne marchera jamais mais apparemment ils ne sont pas près de lacher prise.Il est impératif qu'un président et un entraineur aient une vision beaucoup plus moderne du football pour prendre les renes de ce club.Le constat est sans appel il faut qu'ils partent.Ils n'ont connus que des descentes et c'est toujours la faute des autres(joueurs ou entraineurs).Sachant qu'ils détiennent la vérité absolue,l'echec est (selon eux)due au manque d'adaptation des joueurs à leurs règles.Le fccs est en 2eme division et il continue,c'est pathetique.Il a pris le club en ph et quelques années plus tard voilà ou le club en est.Mais selon lui c'est la faute des joueurs!!!C'est aux dirigeants de vendre leurs projets aux joueurs ,de leur donner envie et de les faire progresser.Leur devise au club c'est si vous n'etes pas content vous degagez!Les joueurs ne sont pas pro,ils ont un travail et certains ont meme des enfants,ils jouent donc au foot pour le plaisir du jeu, pour etre avec leurs amis,et pour gagner aussi bien sur,mais pas pour retrouver l'ambiance du travail!!surtout à ce niveau!Ils sont là pour penser à autre chose qu'à leurs problèmes quotidiens pas pour en retrouver de nouveaux!On a l'impression que pour jouer au fccs il faut obligatoirement partager la vision du foot et de la vie de mr charbonneau,ce club ne lui apparient pas que je sache!Les dirigants exigent un respect qu'ils ne meritent pas,le respect ca se gagne.Mis à part mr emile pors jojo et jean qui ont tout donnés au stade croisicais avec passion et humilité,les actuels dirigants devraient prendre exemple sur ces glorieux anciens qui savaient se faire aimer et respecter des joueurs car eux memes les respectait et leur transmettait le plaisir du jeu
#2 - Le 06 mai 2011 à 18h03 par Beluga, Le Croisic
Pour terminer jaimerais que les gens relisent les articles de mr daniel ou le président affirmait que le club ne descendrait pas, que l'ecremage etait en train de se faire sous-entendant que les joueurs nuisibles n'etaient plus là etc...,(alors qu'aujourd'hui ce sont les joueurs qu'il met en cause à nouveau)Meme mr decorte faisait le coq après la seconde victoire contre trignac comme si la saison eut été terminée,mr charbonneau defendait ce dernier en soulignant sa compétence(alors qu'il n'avait jamais entrainer avant et jouait dans l'equipe c du croisic!!)pour le renvoyer quelques temps après(à juste titre) au profit de matthieu charbonneau...Chacun d'entre eux aura manqué d'humilité tout au long de la saison ce qui au vu des evenements fait preuve d'une incroyable incompétence car aucune lecon n'aura ete tirée.A la relecture de ces articles,j'ai pu m'apercevoir que le president n'etait pas à une contratiction pret et ceci est un euphémisme.Franchement je pense que le fameux trio a fait beaucoup trop de degats pour oser rester en place et qu'ils peuvent dégouter les jeunes qui arrivent ce qui serait fatal au club.Je pense qu'ils sont trop tetus et trop rigides pour etre en phase avec certaines vertus du foot comme la tolérance ou le plaisir du collectif.J'espere que des personnes qui connaissent vraiment le foot, saines ,ouvertes et souples reprendront le club car on ne peut continuer ainsi.De source sure leur départ entrainerait le retour et l'arrivée de bons joueurs et léquipe pourrait remontée.Au cas contraire je pense que la remontée serait incompatible avec leur maintien car celle ci demande du dynamisme du plaisir et le savoir-faire pour federer un groupe ce qui objectivement ne fai pas partie de leurs qualités.Allez le fccs et bon courage!!!
#3 - Le 07 mai 2011 à 14h21 par le roi louis, Batz Sur Mer
la faute des joueurs Mdr!!! Faut leur donner envi a ces pti gars au lieu de se prendre au sérieux.Moi j'appel sa des rigolos enfin bref j'ai aussi eu échos d'un interet du FCNA pour prendre Barrochéli en temps que coatch adjoint lannée prochaine et ba sa promet le FCN en national ahahhah bon allez bisoux mes champions
#4 - Le 08 mai 2011 à 10h43 par Emile Pors., Le Croisic.
Béluga pas de commentaires aujourd'hui pourtant nous venons de perdre un de nos plus célèbres Bélugas en l'occurence Monsieur René Rio qui toute sa vie à été au service du Stade.
aussi aujourd'hui René merci pour tous ce que tu nous à apporter
#5 - Le 08 mai 2011 à 20h21 par Daniel Yoann, Le Croisic
Je m'associe au message d'Emile Pors et adresse toutes mes condoléances à la famille Rio, même si évidemment je n'ai pas connu René Rio. voilà sans doute encore un peu de mémoire et de sagesse qui s'en vont.
Les résultats sportifs sembleront toujours bien dérisoires face à la vie, tout simplement.
#6 - Le 09 mai 2011 à 08h19 par mouriaux f et s, Redon
merci le croisic infos lire votre journal nous permet d'apprendre les nouvelles même tristes.Nous présentons à Madame Rio nos condoléances et qu'elle soit assurée que nous gardons de René et d'elle même un doux souvenir plein de gentillesse et de bon coeur .surtout quand nous allions manger des petits gâteaux.
#7 - Le 19 mai 2011 à 19h17 par Goeland, Le Croisic
Tout ceci est en grande partie de la faute de jean-marie decorte qui a viré les rares bons joueurs en début de saison.L'equipe qu'il a mit en place etait tout sauf compétitive mais monsieur voulait jouer au petit chef et n'a pensé qu'a asseoir son autorité plutot que de penser a gagner tout simplement.On gagne avec de bons joueurs pas en disant a de mauvais joueurs qu'il faut se battre ce serait trop simple.Avec 70 joueurs au début ils ont voulu faire les malins alors qu'il yen avaient seulement 5 ou 6 de bons qui se sont fait virés ou relegues dans les equipes inferieures. Il s'est pris au serieux et maintenant place à un echec catastrophique.Au pire le club se maintiendra mais il ne remontera pas.Deja que le niveau etait faible,le staff l'a encore fait descendre d'un cran.Bravo à tous et à jean marie en particulier.
#8 - Le 19 mai 2011 à 22h00 par goeland2, Le Croisic
Bonjour Goeland,

je ne pense pas que la descente soit du aux choix de Mr Decorte, il n'y a pas de cohésion dans le groupe et cela depuis des années, je pense plutôt qu'une réorganisation du bureau serait l'idéal, car les ptits chefs du bureau décide qui jouera et qui ne jouera pas le dimanche.

Amicalement
#9 - Le 20 mai 2011 à 08h14 par renaud trocme, Le Croisic
Les goelands font décidément du bruit au croisic . D'ou vous vient cette anerie des compositions d'équipe faite par les membres du bureau ? Vous semblez etre plein de certitudes sur le fonctionnement du club , la porte est grande ouverte , venez nous faire partager vos idées ! Elles nous feront peut etre plus avancer que vos critiques anonymes !!
#10 - Le 20 mai 2011 à 14h53 par Goeland, Le Croisic
Bonjour goeland2,en effet je pense aussi qu'une réorganisation du bureau s'impose.On ne peut pas continuer avec les memes personnes.Je trouve cela lamentable que des ptits chefs de bureau comme vous dites aient un tel pouvoir de décision ou d'influence surtout à ce faible niveau de football.Cela ne fait qu'enfoncer un peu plus le club car ce n'est pas sain.Il faut engager un entraineur indépendant et non influencable..Il faudrait de nouveaux joueurs alors que beaucoup vont partir cette saison.Mais apparemment ils n'aiment pas trop les nouvelles tetes car les dirigeants ont tellement d'ego qu'ils ne veulent rien devoir à personne surtout pas à quelques bons joueurs alors que toutes les équipes dependent de quelques individualités.Mais si je ne m'abuse Renaud Trocmé etait joueur ,capitaine et faisait partie du bureau il aurait pu défendre ses petits camarades ignorés ou exilés à moins que ce ne soit lui la fameuse taupe,non je plaisante pour le coup.Amicalement.
#11 - Le 24 mai 2011 à 17h46 par korrigan, Batz Sur Mer
Cher Renaud votre fierté aurait elle été touchée sachant que vous faites partie du bureau?En tant que joueur et membre du bureau vous étiez le principal relai pour les joueurs et l'équipe dirigeante;or on a pu s'apercevoir que les (seuls) bons joueurs ont été mis de coté avec pour principal motif le délit de sale gueule.On peut penser que vous y êtes en partie pour quelque chose dans ces décisions incohérentes et surprenantes.Maintenant je vous souhaite bon courage car avec tous les nombreux départs de joueurs cela va être très difficile.Le club s'est couler tout seul et va payer cher sa volonté d’être sectaire.Mais apparemment cela continue encore et encore....
#12 - Le 25 mai 2011 à 03h59 par Oswald, Le Croisic
J'ai bien lu l'article et je me pose plusieurs questions.Qui est mr Didier charbonneau pour juger en bien ou en mal de la compétence d'une personne voulant lui succéder???Possède t-il réellement la légitimité et la crédibilité pour le faire???Si on fait un bilan de sa présidence je doute fortement qu'il soit en sa faveur d'un point de vue sportif.Ensuite au dela de la connaissance footballistique et du management humain essentiels pour diriger un club; n'y a t-il pas simplement un problème fondamental concernant l'intelligence de certains membres du bureau(la majorité?):ceci explique cela.A bon entendeur...

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter