Le Croisic Infos

Eric Mahé « pour un projet global au Croisic, pas du coup par coup ! »

Après tout juste deux ans de nouvelle mandature municipale, lecroisic-info fait le point avec Eric Mahé, candidat à la mairie sur la liste dissidente issue de la majorité Christophe Priou, opposé à celle conduite par Michèle Quellard. Pour cet homme d’expérience aux fonctions municipales, la vie politique du Croisic est encore marquée par les séquelles de la campagne de 2008. Il dresse le constat d’une cité sur le déclin dont l’équipe municipale peine à résoudre les grands problèmes. Il plaide surtout pour un développement touristique cohérent et un solide plan pour le maintien et l’installation des actifs et des jeunes sur la commune.

A 55 ans dont 32 ans passés au Croisic, Eric Mahé est toujours animé par la même passion : celle de la Presqu’île et plus particulièrement sa commune. « C’est un magnifique écrin ! », précise le masseur-kinésithérapeute. Son autre passion : la politique locale avec trois mandats consécutifs dont une mandature sous Christophe Priou en tant qu’adjoint au maire aux sports et à la jeunesse, « un poste qui n’existait pas avant ». Et puis, il y a deux ans, avec le départ annoncé du maire pour Guérande, la candidature… Et le clash !
Une déchirure à droite pas cicatrisée

Pour Eric Mahé, la responsabilité de cette rupture dans la majorité incombe en grande partie à la succession de Christophe Priou qui a été mal préparée. « C’est vraiment dommage ! Un an avant les élections, il nous avait demandait si on repartait, on n’était pas trop pour, peut-être un peu fatigués. Et puis, il y eu les rumeurs de son départ et quid de sa succession. J’ai beaucoup réfléchit et je lui ai annoncé que je me présentais. Je m’en souviendrais toujours, il est devenu tout blanc ! En fait, ils s’étaient réunis en petit comité et ils avaient désigné Michèle Quellard », explique-t-il. Il avance également un autre argument à sa candidature : « Il n’y avait quasiment pas d’opposition au conseil municipal. Aussi, c’est naturellement que des divergences sont apparues dans la majorité. Nous avions d’autres propositions et projets pour Le Croisic que la liste Quellard ».

Cette campagne a laissé des traces, encore bien visibles aujourd’hui car le dialogue avec la majorité est très difficile. « C’était une campagne très douloureuse ! Les gens ont mal compris qu’il y ait deux listes. La question principale était : qu’est-ce qui vous différencie ? Après, il y a eu des coups bas, c’était très virulent. Il y a encore des gens, des deux côtés, qui n’ont pas accepté ça. Je regrette que n’ayons pas su convaincre les Croisicais de notre vision très différente pour l’avenir de la commune », ajoute Eric Mahé.
Mais comme nombre de ses amis de la liste et de l’association issue de « Mieux vivre au Croisic », Eric Mahé entend jouer l’apaisement. « Je ne regrette pas cette campagne ! Christophe Priou est venu a la rescousse de Michèle Quellard et comme il avait fait du bon boulot en tant que maire, les gens l’ont suivi, c’est normal. On ne va pas vivre avec le passé, aujourd’hui, c’est notre député, il est passé à autre chose. Il avait besoin d’un autre challenge, il avait envie de partir. Je n’oublierais pas le travail que nous avons fait ensemble. Je pense juste qu’il a été mal conseillé quand il a quitté Le Croisic », explique-t-il.
« De vrais choix à faire ! »
Sur de nombreux sujets, Eric Mahé livre ses impressions et idées. Son principe : « Le Croisic est un petit port de pêche et de plaisance, une station touristique. Mais nous sommes sur une pente savonneuse ! Nous sommes passés de 4487 habitants à 4090, il y a 500 biens immobiliers et fonciers à vendre sur la commune, il y a des commerces qui disparaissent… Il faut prendre des mesures ». Il ajoute : « 55% des Croisicais n’ont pas voté pour la liste Quellard, le maire devrait en tenir compte ».

Tourisme 

D’abord, nous sommes contre la municipalisation de l’Office du Tourisme et son nouvel emplacement, rue du Pilori. Il pose de nombreux problèmes. Nous étions pour le maintien d’une permanence devant la gare et un O.T sur le port. L’équipe municipale ne résonne pas en fonction de l’implantation mais par rapport aux locaux qu’ils ont. Aussi, nous proposons des journées entières de quais piétonniers, de laisser les gens animer les quais. Il faut des terrasses et revoir la réglementation. Il faut laisser les gens se développer car deux restaurants et trois cafés sont en difficultés au Croisic, c’est inquiétant. Il faut également anticiper le développement de la plaisance.

Circulation

Il faut revoir un plan de circulation global car c’est catastrophique ! On dit des choses à la mairie, mais ça manque de réflexion. Pour le PLU, j’ai dit ce que j’en pense : c’est une constatation, mais ce n’est pas ça qui décide. Il faut développer tout ce qui est piéton et cycliste. Pareil pour le tour de côte qui est horrible et dangereux. On nous dit que ce n’est pas possible pour telle ou telle raison, mais il faut avoir une volonté politique de faire les choses. Là, c’est le grand endormissement. Il faut également savoir prendre des risques.

Culture

Il faut que l’on s’appuie plus sur le tissu associatif qui est important et dynamique. La commune devrait plus les soutenir. Il ne faut pas tout faire et n’importe quoi comme les pièces de théâtre. La dernière n’a pas fait le plein et va coûter de l’argent à la commune, on n’est pas La Baule ! C’est le défaut quand on veut tout municipaliser et tout contrôler.

Criée

La municipalité a eu le mérite de tout faire pour sauvegarder la criée, mais je ne comprends pas que ça ait pris autant de temps. Il y a eu trop de défiance vis-à-vis du Conseil Général et un manque de concertation avec La Turballe. Au Croisic, la pêche est en plein déclin, on est passé de 85 bateaux à une trentaine, la criée est déficitaire. Je comprends les pêcheurs qui vont vendre là où le poisson à le meilleur prix. Je ne crois pas que dans l’avenir on pourra garder les deux criées au Croisic et à La Turballe. Il ne faut pas devenir un port de stationnement. Quant à la SEM, je pense qu’il fallait la créer bien avant. Aujourd’hui, on ne sait toujours pas qui va payer le déficit.
Parallèlement, la plaisance est en plein développement…

Logement

Il y a des gens qui travaillent au Croisic, on les envoie ailleurs ! Même le personnel municipal n’habite pas au Croisic. Pourtant, la population est attachée à la ville, mais on ne leur donne pas les moyens de rester. Là aussi, il faut de la volonté. Il faut préempter les terrains, peu importe ce que ça coûte, il faut tout faire pour favoriser l’implantation au Croisic.

Ressources humaines

On voit de nombreux problèmes dans la gestion du personnel. La mairie ne peut pas traiter les gens comme des machines. Il faut vraiment arrêter les règlements de comptes par rapport à la campagne, oublier les rancoeurs, car il y a du personnel qui travaille sous pression et le climat n’est pas sain.
Pour les élus, j’aurais joué l’ouverture, essayé de trouver les meilleures compétences et des personnes de qualités dans tous les camps pour les postes à responsabilités.

 

On le sait, l’avenir se dessine déjà dans les rangs de l’opposition de droite. Mais pour Eric Mahé, l’heure n’est pas aux ambitions personnelles : « On ne sait pas ce qui va se passer dans les quatre prochaines années. D’ailleurs, est-ce que je serais toujours là ? Il n’y a pas besoin d’en parler pour le moment, seul l’avenir du Croisic est important»

Auteur : Yoann Daniel | 01/05/2010 | 12 commentaires
Article précédent : « Explication de texte et « recadrage » en mairie pour « Vivre Le Croisic » suite à la parution de « La Lettre » »
Article suivant : « Régionales : l'électorat de droite s 'est mobilisé au Croisic »

Vos commentaires

#1 - Le 01 mai 2010 à 15h54 par Jean Pierre Martin
Priou mal conseillé? par qui? des noms?
Son devoir était de rester au Croisic,mais Monsieur Priou ne voulait plus affronter les dossiers délicats.

Quellard-Lecam font pas le poids, seulement qui la prochaine fois? Désolé Monsieur Mahé c'est maintenant qu'il faut commencer à y réfléchir pas dans 4 ans, vos colistiers et supporters ont besoin de savoir pour qui ils vont se mobiliser la prochaine fois.
#2 - Le 03 mai 2010 à 09h18 par groucho marx
Esperons avoir la candidature de M. Aubineau à la place de celle de M. Mahé.
#3 - Le 03 mai 2010 à 12h05 par groucho marx
« Je pense juste qu'il a été mal conseillé quand il a quitté Le Croisic. »
Commentaire.
Mal conseillé par qui ? Il est grand M. Priou. Je pense qu'il a pris ses responsabilités et qu'il assume. Pourquoi lui chercher des excuses ?

« Nous sommes passés de 4487 habitants à 4090, il y a 500 biens immobiliers et fonciers à vendre sur la commune, il y a des commerces qui disparaissent Il faut prendre des mesures ».
Commentaire.
Quelles mesures ? 500 biens immobiliers : pourquoi ne trouvent-ils pas preneur ? Trop cher ? Trop froid au Croisic ? Crise immobilière ?

« 55% des Croisicais n'ont pas voté pour la liste Quellard, le maire devrait en tenir compte ».
Commentaire.
67 % des Croisicais n'ont pas voté pour la liste Mahé, le maire devrait en tenir compte.

« Il faut des terrasses et revoir la réglementation. Il faut laisser les gens se développer car deux restaurants et trois cafés sont en difficultés au Croisic, c'est inquiétant. »
Commentaire.
Revoir la réglementation. C'est-à-dire ? Ne pas faire payer le droit de terrasse ? Prendre plus de place sur le domaine public pour les terrasses privées au détriment du passage piéton et de la circulation PMR ? Interdire que les associations vendent des crêpes, des frites, des moules et autres boissons dans l'ancienne criée pour ne pas rentrer en concurrence frontal avec les restaurants et autres sandwicheries ? M. Mahé peut-il être plus concret sur ces mesures ?

« Il faut revoir un plan de circulation global car c'est catastrophique ! »
Commentaire.
Le croisic, c'est Paris aux heures de pointe ? Des exemples ?

« On dit des choses à la mairie, mais ça manque de réflexion. »
Commentaire.
C'est qui ce « on ». Manque de réflexion de votre part ?

« Il faut que l'on s'appuie plus sur le tissu associatif qui est important et dynamique. »
Commentaire.
Nul ne le conteste mais doit-on déléguer la culture aux associations ? Lesquelles ? Celles proche de M. Mahé ou les autres. Ont-elles au moins une vision commune de la culture au Croisic ? Qui doit être garant de la cohérence culturelle ? Les associations ou la ville ? Lorsque que je vois le matériel et le personnel mis à disposition par la ville (donc mes impôts)aux associations, je ne suis pas loin de penser que cela représenterait une somme énorme si l'on s'amusait à comptabiliser tout ces avantages en nature.

« Il ne faut pas devenir un port de stationnement. »
Commentaire.
Vos solutions ? Vos contre propositions ?

« Quant à la SEM, je pense qu'il fallait la créer bien avant. »
Commentaire.
Moi aussi, je connais les bons pronostics quand la course est terminée.

« Parallèlement, la plaisance est en plein développement»
Commentaire.
Pêche ou plaisance ? Les deux. Vous avez écris au département pour proposer vos solutions M. Mahé ?

« Il y a des gens qui travaillent au Croisic, on les envoie ailleurs ! Pourtant, la population est attachée à la ville, mais on ne leur donne pas les moyens de rester. »
Commentaire.
C'est qui ce « on » ? Quels moyens ? La ville achète le peu de terrains disponible (loi littoral) et le revend à bas prix au personnel ? Tout le monde est d'accord ? Pas moi, en tout cas.

« Là aussi, il faut de la volonté. Il faut préempter les terrains, peu importe ce que ça coûte ? »
Commentaire.
Vous connaissez le marché du prix des terrains ? Vous êtes disposés à ce que les impôts croisicais achètent des terrains à des prix prohibitifs pour loger le personnel ? Doit-on virer les résidences secondaires qui font grimper les prix ?

« On voit de nombreux problèmes dans la gestion du personnel. »
Commentaire.
Encore ce M. « ON ».

« Pour les élus, j'aurais joué l'ouverture. »
Commentaire.
Méthode à la Sarkoziste ?

« On le sait, l'avenir se dessine déjà dans les rangs de l'opposition de droite. Mais pour Eric Mahé, l'heure n'est pas aux ambitions personnelles. »
Commentaire.
M. Aubineau ou M. Mahé. Suspense. Le premier semble avoir plus de talents.
#4 - Le 07 mai 2010 à 15h45 par Jean C GUYARD, Le Croisic
Une interview et des réponses claires. Chacun est libre d'en penser ce qu'il veut, et l'avenir nous le dira.
Il est par contre regrettable que certains au plus fort de leur courage émettent des opinions sous le couvert d'un anonymat protecteur.
Ces commentaires anonymes n'ont de valeur que pour eux et ne peuvent intéresser qu'eux-mêmes. Une poussée de bile et puis s'en va.
Alors qu'une discussion à visage découvert est toujours constructive.
Allons les anonymes, un peu de courage, ôtez votre niqab.
#5 - Le 10 mai 2010 à 06h59 par Toto
Réponses pas claires du tout. Et c'est parce que chacun est libre d'en penser ce qu'il veut, que chacun s'exprimer. Sous un pseudo ou pas. Par ailleurs, je le souligne encore une fois, c'est la pratique normal d'utiliser un pseudo sur le net et dans les forums. Je peux comprendre que cela offusque certains. C'est générationnel, ils sont peu au fait des us des nouvelles technologies.
#6 - Le 10 mai 2010 à 07h11 par Le frêre de Karl
Purée, utiliser un pseudo est courant sur le net. C'est compliqué pour certains papys. Je le conçois. Mais, je ne connais pas ce M. JC Guyard. Comment savoir que lui aussi n'est pas un pseudo. Qui me prouve que ce Monsieur existe. Rien. J'en ai parlé autour de moi. Personne ne peut me renseigner sur ce guyard. Comme s'il n'existait pas. Quant à ces remarques du type : « Ces commentaires anonymes n'ont de valeur que pour eux et ne peuvent intéresser qu'eux-mêmes. », elles ne démontrent rien et se retournent aisément sur son auteur. Ma bile va très bien. A lire, M. Mahé et ce M. Guyard, on peut se demander si l'on et l'autre ont des soucis biliairesMais, je me trompe, ils sont beaux joueurs même s'ils ont perdu les élections.
De plus, rien ne prouve qu'une discussion à visage découvert soit constructive. Bien au contraire, j'aurais tendance à penser le contraire. En voyant la réaction de l'autre, on se jette plus dans le débat passionné que raisonné.
Et pour finir sur le niqab. Pour certains physiques, il devrait être obligatoire.
#7 - Le 10 mai 2010 à 07h14 par Le frêre de Karl
Qui est ce M. Guyard ? A l'écouter sur les anonymes, a contrario, il semble être célèbre. Me suis renseigné. Personne ne le connait.
#8 - Le 10 mai 2010 à 07h15 par ludovic
Connait pas ce Guyard. désolé.
#9 - Le 10 mai 2010 à 07h20 par fleur
Réponse aux remarques de JC guyard.
J'emettrais autant de commentaires que je veux, et que le modérateur du site acceptera.
#10 - Le 10 mai 2010 à 13h01 par la fleur du frère marx, Le Croisic
ON,On,on n'est personne,ou bien tout le monde certainement , mais c'est ainsi qu'"ON" parle. Non?
N''êtes vous pas en contradiction en demandant qui est on et en utilisant un pseudo...Le pseudo " c'est le fait des us des nouvelles technologies" BOF BOF (pas que du bon là dedans)Bien facile de se retrancher derrière un pseudo.
Les courageux ,désoevrés qui parlez sous votre pseudo et semblez avoir tant d'idées pour notre bonne vieille commune,remontez donc vos manches et préparez vous pour la prochaine campagne municipale. Nul doute que vous aurez le courage d'affronter une défaite et d'assumer les critiques anonymes.
Il nous faut du sang neuf et des visages "NOUVEAUX" assez des anciens à Monsieur Priou !
Quel conseil ce serait avec groucho marx, toto, le frère de karl et fleur (vite avant qu'elle ne se fane)
Vous avez le temps de parfaire votre culture . J. C Guyard? N'est-il pas au fait de ce spectacle "Le Croisic m'est conté"?
A bon entendeur salut
#11 - Le 11 mai 2010 à 09h39 par Jérôme Gerber
Réponse à la fleur du frère marx.

C'est ainsi que vous parlez. Pas moi. Encore des reproches sur les pseudos ! Je veux bien. Mais vous utilisez vous aussi un pseudo. Et puis, qui me prouve que untel est bien untel. Qui me prouve que Guyard est bien Guyard. Personnellement, je m'en moque. Je préfère le débat d'idées à celui des personnes.
Gagner, perdre. La belle affaire. Je dors bien et je dormirais bien.
Vous souhaitez du sang neuf. Des nouveaux visages. Vu la moyenne d'âge du Croisic. Il faut se hâter.
Et puis, si pour vous parfaire sa culture, c'est connaître JC Guyard,vous confondez instruction et culture. La première est comme une pierre dans un sac. La seconde : une graine dans un pot.
Mais, j'irais voir ce "Croisic m'est conté". Je ne connais pas. Comprenez qu'à 30 ans, je n'ai pas les mêmes attentes que vous.
#12 - Le 11 mai 2010 à 10h01 par JP Le Moyen
« ON,On,on n'est personne,ou bien tout le monde certainement , mais c'est ainsi qu'"ON" parle. Non? »
Réponse
On parle et nous écrivons. Vous saisissez la nuance.

« N''êtes vous pas en contradiction en demandant qui est on et en utilisant un pseudo... »
Réponse
Connais pas Groucho, mais moi, je revendique le droit à la contradiction.

« Les courageux ,désoevrés qui parlez sous votre pseudo et semblez avoir tant d'idées pour notre bonne vieille commune,remontez donc vos manches et préparez vous pour la prochaine campagne municipale. Nul doute que vous aurez le courage d'affronter une défaite et d'assumer les critiques anonymes. »
Réponse
Euh, désolé, pas envie de me présenter aux élections. Ni de faire campagne. En revanche, j'adore commenter les propos des politiques. J'ai le droit ou j'ai le droit.

« Il nous faut du sang neuf et des visages "NOUVEAUX" assez des anciens à Monsieur Priou ! »
Réponse
Du sang neuf ! Vous voulez dire autre que les amis de Priou, que les personnes âgées de toutes les associations croisicaises. Vous avez trouvé des jeunes au Croisic. Super. J'ai hate de les rencontrer. Je croyais l'espèce disparu.

« Quel conseil ce serait avec groucho marx, toto, le frère de karl et fleur (vite avant qu'elle ne se fane) »
Réponse
Ah, vous êtes dur avec Fleur. Votre sens de la répartie la sûrement complétement anéantie. Prête pour une battle ?

« Vous avez le temps de parfaire votre culture . J. C Guyard? N'est-il pas au fait de ce spectacle "Le Croisic m'est conté"? »
Réponse
J'ai moins de 30 ans. Vous pensez sérieusement que je m'ennuie à ce point là, pour aller voir "Le Croisic m'est conté" en plein mois de juillet.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter