Le Croisic Infos

Exposition « Merci Monsieur Chabrol » : l’hommage du Croisic au cinéaste

Organisée par la mairie, en collaboration avec les associations « Cinéma Le Hublot » et « Ciné Plein Soleil », l’exposition « Merci Monsieur Chabrol », qui investit l’ancienne criée jusqu’au 27 mars, a été inaugurée samedi soir. Tout ce qui fait le monde culturel local était rassemblé autour de la famille Chabrol pour saluer une nouvelle fois le cinéaste adopté par la ville qu’il a tant aimée.
Des interventions très émouvantes par les organisateurs.
Des interventions très émouvantes par les organisateurs.

Elle est superbe cette exposition consacrée à ce monstre sacré du cinéma français. Impressionnante parce qu’elle envahit l’espace de l’ancienne criée avec ses 73 panneaux. Surprenante pour les non-initiés car elle survole une œuvre gigantesque. Et encore, il en manque ! Émouvante aussi avec tous ces objets personnels confiés par la famille. Du matériel de cinéaste bien sûr, mais aussi des scripts, manuscrits, des notes, et de façon plus intime, ses pipes et cigares, et une montre « dont lui seul pouvait lire l’heure… ». Il faut prendre le temps de la visite, s’imprégner, découvrir… Et rentrer chez soi enrichir sa cinémathèque. Déjà samedi, l’exposition avait accueilli plus d’un millier de visiteurs !
Non, Mesdames et Messieurs, touristes et visiteurs occasionnels, Claude Chabrol n’était pas Croisicais. Mais l’homme au caractère bien trempé n’a pas eu à souffrir du droit du sol pour se faire adopter très rapidement par Le Croisic et ses habitants. « Il a vécu très heureux au Croisic. D’ailleurs, il ne voulait plus rentrer à Paris, il trouvait qu’il y avait trop de cons là-bas », se rappelle sa fille Cécile.  Cette dernière, ainsi que l’épouse de Claude Chabrol, Aurore, étaient présentes pour le vernissage. Le cinéma le Hublot leur a offert une magnifique composition florale sur le thème du cinéma.

- Geoffrey Bénigué (subdélégué à la culture) : « Nous sommes très fiers de rendre hommage à un grand homme du 7e art. Claude Chabrol n’avait pas choisi Le Croisic comme lieu de vacances, mais pour y vivre. Il y était apprécié pour son franc-parler. Il était lui-même dans la vie comme dans ses films. Claude Chabrol, c’est plus de 50 films. Il laisse un grand vide sur les quais du Croisic ».
- Mickaël Gauthier (Cinéma Le Hublot) : « J’ai plaisir et émotion à inaugurer cette exposition. Dès son arrivée au Croisic, Claude Chabrol s’est intéressé à notre cinéma associatif. Il est souvent venu faire des présentations au cinéma. Je dois dire qu’il avait une disponibilité assez rare dans le métier. En 2007, il a été le président du jury du festival « De la page à l’image », c’est un peu notre parrain. Claude Chabrol m’a apporté beaucoup, mais aussi au Croisic et à son cinéma. Cette exposition, c’est une petite encyclopédie chabrolienne ».
- M. Ruquiet (créateur de l’exposition) : Je suis vraiment très ému et je remercie Le Croisic de poursuivre cette exposition. À 13 ans, Claude Chabrol était capable de s’occuper d’un cinéma, de la projection à la billetterie. Dans cette exposition, j’ai insisté sur « A double tour », car c’est le Chabrol que nous allons connaître à partir des années quatre-vingt-dix. Il a utilisé les plus grands acteurs pour incarner les plus grands fous. Pour une fois, je me permets : merci Chacha ! »
- Cécile (fille de Claude Chabrol) : « Je n’ai jamais vu une exposition telle que celle-ci sur Chacha. C’est très troublant. Je pourrais rester dormir ici. Cette exposition donne quelques clés sur sa vie et sur ses films ».

Michèle Quellard, maire du Croisic, et Liliane Métivier, présidente de l’association « Le Hublot » ont également rendu hommage à Claude Chabrol, et aux initiateurs de l’exposition.
A noter, le 26 mars à 18 h 00, une conférence au cinéma « Le Hublot » sur le thème : « Isabelle Hupert et l’univers chabrolien ».
Exposition « Merci Monsieur Chabrol », du 5 au 27 mars à l’ancienne criée, de 15 h 00 à 18 h 00 du lundi au vendredi, samedi et dimanche de 10 h 00 à 12 h 00 et 15 h 00 à 18 h 00. Entrée libre.

 La famille Chabrol.
La famille Chabrol.
 Un public très nombreux pour ce vernissage, à l’invitation de la municipalité.
Un public très nombreux pour ce vernissage, à l’invitation de la municipalité.
Auteur : YD | 07/03/2011 | 1 commentaire
Article précédent : « Les bonnes feuilles du salon du livre « Plumes d’Équinoxe » »
Article suivant : « La galerie de la BPA met en valeur les artistes locaux »

Vos commentaires

#1 - Le 08 mars 2011 à 09h21 par Le nomade, Le Croisic
Que voilà une exposition tout à fait remarquable qui mérite qu'on y revienne tant par le nombre impressionnant de ses panneaux que par leurs qualités. Même si certains de ses films comme "l'enfer" ne sont pas présentés (oups, s'il y est, je ne l'ai pas vu ...) la variété des thèmes permet de se faire une idée précise du travail du réalisateur et du mode de vie, de pensée de l'homme.
Claude Chabrol, dont l'un des principal trait de caractère était de voir le côté positif à toutes choses ou évènements, serait actuellement un bon guide (postmortem, malheureusement) aux croisicais en quête d'idéal ...

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter