Le Croisic Infos

Football : La dernière saison courageuse des Korrigans

En refusant la fatalité qui voyait le club de football de Batz-sur-Mer mettre la clé sous la porte à la fin de la saison dernière, les dirigeants ont fait plus que faire jouer une équipe tous les dimanches. Grâce à l’engagement de certains joueurs, ils ont porté fièrement le maillot tango et noir, évité à la commune de voir disparaître l’une de ses vitrines sportives, et préparé au mieux la fusion avec le club du Croisic, au sein du FC Côte Sauvage. Un maintien de l’activité qui a permis de traiter à armes égales avec le voisin Croisicais.

A l’aube de cette saison 2009-2010, Renaud Trocmé, joueur et entraîneur des Korrigans, revenu du Croisic pour aider son club d’origine en difficulté, savait que ça n’allait pas être une partie de plaisir. Toutefois, pour lui comme pour Pascal Braire, vice-président du club, on ne s’attendait pas à pareille épreuve. « Ce sont les jeunes qui nous ont poussé à poursuivre et ils ont été là jusqu’au bout. Si ça n’avait tenu qu’à nous, on aurait arrêté. Après, si tout le monde avait joué le jeu, on aurait été mieux. Je dis pas qu’on aurait réussi à se maintenir, mais au moins rivaliser un peu plus », indique ce dernier. En effet, contrairement au dicton, ils partirent à 20… Et finiront tout juste assez pour remplir la feuille de match. « Quatre joueurs ont arrêté car il n’y avait de résultats. Ils ont baissé les bras. On savait qu’on n’avait pas le niveau de 1ère division, ça manque de technique », poursuit Pascal Braire.
Pour autant, même s’ils ne se sont imposés qu’une seule fois, contre Savenay, les Korrigans n’ont pas forcément fait mauvaise figure. « Nos adversaires ne nous ont jamais pris de haut. On toujours fait de notre mieux dans le jeu et parfois on a réussi à mettre des équipes du haut de tableau en difficulté. C’était notamment le cas à Saint-André, avant de s’effondrer en seconde période », note Renaud Trocmé. Bonne dernière, l’équipe entend jouer le jeu à fond jusqu’au terme du championnat. Il reste quatre matches dont un fameux derby contre Le Croisic. « Ce qui serait bien, c’est de pouvoir accrocher La Madeleine, ça filerait un coup de main au Croisic. Maintenant, pour le derby, on est très clair. On y va pour jouer et donner notre maximum. On verra bien ce que ça donne à quelques minutes de la fin. L’idéal serait que le Stade Croisicais soit sauvé avant ce match, car évidemment notre avenir est lié si on veut jouer en 1ère division la prochaine saison », explique le vice-président.
Car bientôt les deux clubs voisins joueront sous le même maillot, celui du FC Côte Sauvage. Une fusion qui a enfin vu le jour après des années de tergiversations. « Tout le monde est conscient que ça devenait nécessaire, même obligatoire comte tenu de l’évolution des deux clubs », indique Pascal Braire. Toutefois, les dirigeants Batziens peuvent se satisfaire des premières décisions : « Ca se passe plutôt bien, même si ce fût dur au début. J’ai été agréablement surpris d’avoir de nombreux Batziens dans le bureau. C’est sûr qu’on aurait aimé en avoir 3 ou 4 de plus, car on est en minorité ». Les deux nouveaux membres du bureau ajoutent : « On a quelques désaccords, notamment sur le choix du nouvel entraîneur. Nous sommes favorables à la venue d’un entraîneur de l’extérieur. Mais si le choix se porte sur Jean-Marie Decorte, nous serons derrière lui ». Ils poursuivent : « La première année sera décisive. On verra bien quand il y aura les premiers litiges ». Ils se félicitent également d’avoir été soutenus par la mairie et des engagements qui ont été pris dans le cadre de la fusion.
Côté sportif, Renaud Trocmé entend bien jouer son rôle et espère l’incorporation de quelques-uns de ses coéquipiers dans la future équipe fanion. « En plus, on commence à entendre quelques bruits positifs sur le retour et la venue de certains bon joueurs », précise-t-il.
Plus que quelques semaines pour les Korrigans, déjà les entraînements se font conjointement. Il fallait bien saluer le courage des joueurs, dirigeants et bénévoles.

Auteur : Yoann Daniel | 22/04/2010 | 1 commentaire
Article précédent : « L’école et club de voile Valentin hisse la grande voile pour l’été »
Article suivant : « Une cinquantaine de pongistes au premier tournoi estival du club La Mouette/Les Korrigans »

Vos commentaires

#1 - Le 28 mars 2011 à 21h16 par lachose
je trouves ke Renaud Trocmé es beaux et je veu l'épouzer

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter