Le Croisic Infos

Georges Pernoud : « Le Croisic, un village qui a du répondant ! »

C’est ce vendredi soir que se déroule en direct du Croisic, à bord de la goélette « Le bel espoir », l’émission culte de France 3 consacrée au monde de la mer, Thalassa. Les quais se sont habillés de lumière et l’effervescence était palpable à l’heure des répétitions, jeudi soir. Un rituel dont Georges Pernoud semble toujours s’amuser et se féliciter. Tard dans la soirée, c’est en toute décontraction et simplicité qu’il a répondu à nos questions.

À n’en pas douter, Thalassa est un phare dans le PAF (Paysage Audiovisuel Français). 35 ans que ça dure, tous les vendredis soirs. 35 ans que l’émission fait voyager les téléspectateurs sur toutes les mers du monde. Autant d’années qu’elle résiste à toutes les déferlantes, à toutes les modes, à toutes les nouvelles grilles de programmes. Autant dire que son escale au Croisic est un véritable événement. Surtout, parce que tout ce qui se déroule en coulisse, du montage du plateau aux repérages, est à l’image de l’émission : impressionnant mais proche des gens. L’équipe technique et les journalistes sont disponibles, tout comme l’immuable gardien de phare, Georges Pernoud.
Sur les quais du Croisic illuminés, le présentateur, qui a tant de fois narré les aventures du commandant Cousteau, ne pouvait manquer d’aller boire un verre au Calypso*. C’est là, au milieu des clients habituels et de ses techniciens que nous l’avons rencontré. Des clins d’œil du destin et des anecdotes, Georges Pernoud pourrait en raconter des centaines. Le plus étonnant ? Celui qui est considéré comme l’un des meilleurs spécialistes du monde marin n’y connaissait absolument rien avant Thalassa. Il s’est passionné, a beaucoup travaillé et se bat encore aujourd’hui pour ne pas faire de son émission un rendez-vous hebdomadaire pour les spécialistes.

- Georges Pernoud, pourquoi cette escale au Croisic ?

- Et pourquoi pas ?! On parle toujours de La Baule et du Pouliguen. Nous avions envie de montrer autre chose. D’abord, en termes d’images, Le Croisic est un village qui a du répondant. La lumière est belle sur les quais, l’ancienne halle aux poissons juste à côté du plateau et du Bel Espoir est absolument magnifique. Je viens de voir des images au cours de la répétition, c’est superbe. L’endroit est très photogénique. Cette émission au Croisic s’inscrit dans notre tournée des ports.

- Vous avez conscience que c’est un événement pour la commune et ses habitants ?

- Tant mieux ! C’est ce que nous ressentons très souvent. On est toujours très bien accueilli, les gens sont formidables et très gentils avec nous. De notre côté, on essaie de leur faire partager un peu ce qu’on ne voit pas à la télé (de nombreux Croisicais et notamment les scolaires ont pu visiter le Bel Espoir). On a conscience de l’importance et de l’attachement des gens à Thalassa. Si on n’avait pas eu ça pendant 35 ans, alors l’émission n’existerait plus depuis longtemps.

- Thalassa, c’est le symbole de ce que doit être le service public audiovisuel ?
- Absolument. C’est le vrai rôle du service public et encore plus de France 3 dont le slogan est la proximité. Vous savez, Thalassa est une émission très suivie par les gens de mer et les marins, mais pour les téléspectateurs de l’intérieur des terres et des grandes villes, c’est de l’évasion. Par exemple, demain (vendredi), on va leur faire découvrir la région avec sa côte et ses marais salants, ses paludiers et ses pêcheurs, mais on va aussi les amener ailleurs, en Chine. C’est la recette de notre succès.

- Qu’est-ce qui a changé en 35 ans ?
- Absolument rien dans l’émission, c’est toujours la même. Les professionnels de la mer aimeraient que l’on se spécialise, mais je ne suis pas pour. Le milieu maritime utilise un vocabulaire bien particulier par exemple et si je me mettais à dire des phrases compréhensibles que par des spécialistes, alors dans les cinq minutes, je perdrais 90% de l’audience ! Thalassa, c’est une émission de découverte pour tout le monde, elle n’a pas d’autre vocation.

- Et vous en êtes la référence…
- L’émission est une référence, pas moi ! Vous savez, avant 1972, je n’y connaissais rien à la mer. J’étais cameraman et célibataire, deux conditions réunies pour que l’on me propose de faire un grand reportage sur un bateau. Je n’étais pas rassuré et j’avais peur d’être malade ; et j’ai été malade ! Mais j’ai découvert un monde que je ne connaissais pas et qui est passionnant. J’ai travaillé la chose et j’ai appris que les deux tiers de la planète vit directement des ressources de la mer. Il y a beaucoup de pays où l’on part simplement en mer pour ramener à manger. Il y a le sel aussi, c’est très important. Voilà ma philosophie : faire découvrir et faire comprendre cela aux téléspectateurs de France 3. C’est pour eux que je travaille.

- Comment vous expliquez cette longévité et le succès ?
- Parce que Thalassa, c’est une amie qui vient chez vous. Et en général, on aime bien recevoir ses amis.

- Revenons au Croisic, connaissez-vous la situation économique de la pêche ici, les difficultés qu’à connue la filière ces dernières années ?
- Mais il y a des difficultés dans la pêche partout où je vais ! Je dirais même que c’est tout le pays qui a des difficultés. Je sais que ce n’est pas facile.

- Il est 23 h 00, vous êtes là simplement à boire un verre après une journée de travail, l’ambiance est très chaleureuse, c’est toujours comme ça ?
- À peu près partout où nous allons. C’est sûr qu’on est beaucoup sollicité, les gens viennent nous parler et à cette heure-ci ce n’est pas toujours facile de comprendre (rires). Mais ils sont toujours très gentils, et moi je vis ça tranquillement. Je ne vais pas aller m’enfermer, je ne suis pas une vedette, la vedette c’est l’émission.

*La Calypso : le bateau du commandant Cousteau http://fr.cousteau.org/about-us/calypso-histoire
 

Auteur : YD | 20/01/2012 | 24 commentaires
Article précédent : « Le forage de SEM-REV a commencé sur le site du Croisic »
Article suivant : « Avis de tempête chez les plaisanciers »

Vos commentaires

#1 - Le 20 janvier 2012 à 12h27 par Plongeur sous marin, Le Croisic
Merci à Thalassa de faire escale chez nous au Croisic ! Bel évènement pour TOUS les croisicais et les amoureux de la mer... Rdv sur les quais pour apprécier le paysage mis en lumière et les animations orchestrées par la ville.
#2 - Le 20 janvier 2012 à 16h24 par lyautey, Le Croisic Guerande
belle publicité pour la ville et un grand merci a france television pour ce genre d'emmission ,intelligente et educative. avec le chateau de ranrouet et la briere mercredi sur france3( et non fr3 commme ecrit sur cheval de mer...), notre belle region est a l'honneur
#3 - Le 21 janvier 2012 à 08h38 par petit monsieur, Le Croisic
merci Monsieur PERNOUD, mais Le Croisic n'est pas un village, mais une ville.
cela est du à son passé de ville où loger l'amiral en charge de la défense des côtes françaises, des honneurs fait à la ville par Anne de Bretagne et d'autres: port de commerce et de corsaire...
D'accord la ville prend des allures de village,avec ses 4000 habitants, mais dans ce cas se serait un bourg comme BATZ.
#4 - Le 21 janvier 2012 à 21h33 par fautpaspousser
Lamentable qu'on se tape une non croisicaise pour parler du Croisic et des croisicais ! Et quels croisicais ?! Franchement l'émission aurait pu se renseigner et faire le portrait de vrais croisicais, impliqués !
Le seul qui méritait était Mr Chelet !

Heureusement on a eu de très belles vues ! Et le port a rarement été si beau...
#5 - Le 22 janvier 2012 à 16h53 par Virgil, Le Croisic
Et oui et des belles photos aussi . je suis photographe plus que passionne et les illuminations ça été vraiment super, la qualité des sujets du Croisic est déplorable, je suis sur que au Croisic on a de gens beaucoup plus importants a découvrir.....
Bon ce n'est que un avis perso ......
#6 - Le 22 janvier 2012 à 23h31 par Fatigué, Le Croisic
Je trouve très désagréable cette façon de certains de vouloir rabaisser des gens qu' ils sont d'ailleurs les seuls à trouver non convenables mais qui ont eu des vies passionnantes.

Qui peut s'arroger le droit d'être plus représentatif que d'autres? Incroyable cette prétention!

Évidemment ce sont des gens comme tout le monde. Chacun à le droit de s'exprimer. La parole n'est pas réservée à une soi-disant élite.

Toujours ce chauvinisme dont n'arrivent pas à se défaire certains au Croisic. Pas très intelligent tout ça et même très bête.
Qu'est ce que c'est que cette qualification de "non croiscaise"? C'est honteux! On peut ne pas être d'accord avec ses écrits mais après tout elle a trouvé les gens qu'il fallait dans un cadre temps restreint (Quelques minutes) et c'est vrai que vous n'avez pas été remarqué car peut-être n'êtes vous pas remarquables! C'est toujours le cas des gens simples... on ne les remarques pas!Lol.

Par ailleurs j'ai cru comprendre que Thalassa avait demandé à la mairie des noms de personnes à faire participer. Mais je ne sais rien de plus.

Belle émission ou, en un condensé très riche, notre région, le pays de Guérande, le Croisic ont été présenté de telle sorte que l'on a envie d'en connaitre plus.
#7 - Le 23 janvier 2012 à 00h05 par sous marin, Le Croisic
Bien vu les copains .j'avais un peu peur de me manifester ds ce sens.qui a proposer cette poetesse à chien chien pour parler des "figures" du Croisic? ok chelet mais les autres !!!!herbalift....même pas une femme et pourtant il y en a des typiques .Enfin beaucoup de magnifiques éclairages on fait oublier la croisicaise poetesse pure souche parisienne ........et qui ne connait rien du Croisic .a ne pas renouveler
#8 - Le 23 janvier 2012 à 08h46 par le dour maryvonne, Le Croisic
monsieur pernoud pour le prochain passage on peut vous signaler que non seulement nous avons un pays magnifique mais nous possedons un historien brillant et de pure souche croisicaise, jeune et competent ; on aurait prefere sa prestation de qualite plutot qu un reportage qui ne rssemblait a rien sauve par de tres jolies prises de vue de nos vieilles rues
#9 - Le 23 janvier 2012 à 15h10 par AntiRaleur
Il me semblait que Thalassa faisait une émission au Croisic, et pas sur le Croisic. J'ai bien apprècié.
#10 - Le 23 janvier 2012 à 16h25 par GERNOUX Bernard, Beaupreau 49
un grand merci à tous ceux qui sont venus nous entendre chanter nos deux titres :Monsieur Belem et surtout Kurun ce magnifique bâteau qui navigue à nouveau grâce à l'association les Amis du Kurun . Monsieur Laurent Bignolas est venu me voir pour nous remercier et c'est pour nous très encourageant car nous sommes venus de loin .
Un grand merci à la Mairie en espérant que nous serons là pour les 60 ans du Kurun .
Bien amicalement aux habitants du Croisic et des environs .

lE GROUPE LES PETITS GABIERS
#11 - Le 23 janvier 2012 à 19h09 par Jacques Chrétien, Le Croisic
2 millions 490 000 spectateurs ont regardé Thalassa au Croisic vendredi soir, soit 10,1% du public présent devant son poste de télévision. L'émission a réalisé la 4° audience de la soirée.
Quelles images magnifiques et quelle publicité pour notre ville.
#12 - Le 24 janvier 2012 à 06h05 par Clyde, Le Croisic
Trés belle manifestation hivernale.
Un grand remerciement à l'ensemble des participants.
Encore bravo.
#13 - Le 24 janvier 2012 à 09h00 par Brigitte Latté, Le Croisic
D'après vous, qui a demandé à Thalassa le nom de la parisienne représentative de la population croisicaise?
Il est dit qu'il s'agirait du responsable de la communication de la commune. Quelqu'un a-t-il des infos sur ce sujet?
#14 - Le 24 janvier 2012 à 16h56 par lehmann, Le Croisic
Faux, Mme Brigitte Latté,la parisienne en question a fait jouer ses relations, le responsable de la com n'a rien à voir dans cette affaire. D'accord avec Mayvonne Le Dour et anti raleur. Mais au final, Le Croisic a eu une belle promotion c'est ce qui compte
#15 - Le 24 janvier 2012 à 17h54 par AntiRaleur
D'après ce que j'ai compris, c'est Thalassa qui a choisit tout seul les personnes interviewées, la ville n'avait pas son mot à dire.
#16 - Le 24 janvier 2012 à 20h14 par unejeune, Le Croisic
C'est qui "il" Mme Latté?
#17 - Le 24 janvier 2012 à 20h22 par unejeune, Le Croisic
Et pour répondre aux nombreux mécontents, si Thalassa s'était rapproché de vous pour que vous lui fournissiez des croisicais"dignes" de représenter votre ville, ce n'est pas deux heures d'émission qu'il aurait fallu mais dix heures! Et encore, vous n'auriez pas été d'accord entre vous.
Cela me rappelle Brassens: "Les imbéciles heureux qui sont nés quelquepart"
#18 - Le 25 janvier 2012 à 14h50 par Fatigué, Le Croisic
",la parisienne en question a fait jouer ses relations"

Marre de chez marre de ses insinuations chauvines bases du racisme et de l'exclusion. Héla il n'y a pas que sur ce blog que j'ai entendu cette expression!
La dame en question (Qui aime le Croisic et ses habitants) n'a pas fait jouer des relations dans un milieu qu'elle ignore et vous pouvez faire confiance à Thalassa pour ne pas tomber dans ce genre de piège si peu professionnel.
ELLE, elle a écrit des livres sur Le Croisic ce qui permet d'imaginer son attirance pour votre cité et les gens qui y habitent. Quoique l'on puisse en penser, ELLE a fait plus que ceux qui rouspètent mais ne font rien sauf rouspéter.
Il y a des choses que je n'aime pas mais il fallait le faire.
On peut regretter tout un tas de chose Mais "unejeune" a parfaitement raison ainsi qu'antirâleur (pour une fois).

Soyons heureux que le Croisic fut ainsi mis sous les feux de la rampe (Mais sans orgueil mal placé).
#19 - Le 25 janvier 2012 à 15h13 par Emeline, Lecroisic
Notre presse même non "non officielle",mérite respect
Oh combien important !
C'est ma préoccupation
Us républicain
Sans elle point de liberté
#20 - Le 25 janvier 2012 à 19h38 par Yoann Daniel, Le Croisic
A Emeline,
N
O
C
U
S

Mérite donc respect.
Cordialement,
Yoann Daniel.
#21 - Le 26 janvier 2012 à 09h30 par Lehmann, Le Croisic
Fatigué

une simple précision, dans mon esprit dire "elle a fait jouer ses relations" n'a rien d'une critique mais d'une simple remarque, qui ne le fait pas s'il en a l'occasion? un auteur ou un artiste a besoin de suuports pour faire conaître ce qu'il fait.
Je ne vois donc pas d'intérêt ni de raison objective à votre énervement.IL est juste et normal que la production soit libre de ses choix
reposez-vous bien et signez vos propos ce serait mieux.
#22 - Le 26 janvier 2012 à 15h20 par unejeune, Le Croisic
Non mais je rêve...
Voilà maintenant qu'on cite M. Nocus en insinuant qu'il s'oppose à la liberté de la presse... C'est bien ce que je comprends Emeline? Hallucinant!
Je ne connais pas personnellement ce Monsieur mais sait de source sûre qu'il s'est démené pour faire en sorte que Le Croisic soit parfaitement animé le fameux vendredi "Thalassa", qu'on vienne maintenant écrire qu'il n'est pas respectueux de la liberté de la presse, du "Lecroisicinfos" en paticulier, est vraiment mesquin et gratuit.
Laissez M.Nocus faire son travail et cesser de tirer sur lui à boulets rouges!!!!
#23 - Le 29 janvier 2012 à 00h07 par Fatigué, Le Croisic
Cher Patrick
Allons allons, votre esprit n'est pas clair; c'est bien toute votre phrase que j'ai souligné et qui commençait par:
"La parisienne..."
excusez-moi mais j'y ai vu une sorte de mépris chauvin.
"Quoi donc! de quoi vient se mêler cette parisienne"
est la juste traduction de tels propos que j'ai entendu par beaucoup d'autres "croisicais", hélas et au mot près. Vous pouvez alors comprendre pourquoi je suis fatigué et votre "humour" n'améliorera pas cet état j'en ai peur.
Vous qui faites dans le journalisme, peut-être ne devriez-vous pas éclairez la part sombre de tout un chacun; enfin, moi il me semble.
Signer de mon nom? Vous me prenez pour qui? Hors de question petit curieux.
#24 - Le 01 février 2012 à 13h50 par bihan, Saint Marc Sur Mer
j'avais averti toute ma famille: "vendredi vous allez voir Le Croisic à Thalassa" et nous avons surtout vu la Chine.(15 minutes sur Le Croisic, et une heure sur la Chine)
Je me permet de dire à G.Pernoud:Pour une autre émission, annoncer: Thalassa vous fait visiter la Chine,(15 minutes) et montrez nous Le Croisic pendant une heure. merci de nous avoir montré Le Croisic un jour de basse mer, les petits bateaux sont restés sur la cale, et le reporter nous a plusieurs fois répété: je ne peux pas bouger"je suis sur la vase, belle réclame pour notre joli port.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter