Le Croisic Infos

Gérard Le Cam attaque et met le feu au conseil municipal

Le conseil municipal du Croisic est entré dans une autre dimension, mardi soir. En plein examen du compte administratif 2010, le premier adjoint, Gérard Le Cam, s’est lancé dans une allocution très agressive et parfois violente, en forme de bilan de mi-mandat. Oppositions de tous bords, commentateurs de la vie publique, et même notre site d’informations lecroisic-infos, le premier adjoint a tiré à boulets rouges sur tout ce qui peut constituer une critique, injustifiée selon lui. « Mieux vivre au Croisic » et « Le Croisic Solidarité » ont quitté la séance, accusant Gérard Le Cam de paranoïa.
Gérard Le Cam
Gérard Le Cam

Il est de ces dictons qui prennent parfois tout leur bon sens, et puisque c’est la période, les élus et les Croisicais présents au dernier conseil municipal ont pu vérifier celui-ci : « Méfie-toi du volcan qui sommeille ». Les observateurs de la vie politique locale, qui soulignaient la discrétion de Gérard Le Cam ces derniers temps, en sont pour leurs frais. L’éruption a eu lieu vers 20 h 00, et la coulée de lave a tout emporté sur son passage, tant et si bien que les conseillers d’opposition sont allés trouver refuge dans le public ou dans le hall de la mairie. L’explosion était bel et bien préméditée.

Plaidoyer pour un maire

C’est après avoir présenté aux élus le compte administratif de la commune que le premier adjoint s’est tourné vers Michèle Quellard, lui demandant son approbation pour dresser un bilan de la majorité municipale à mi-mandat. Il s’est d’abord félicité de l’état des finances communales « dans la continuation de l’action engagée par la municipalité ».
En reprenant point par point la profession de foi éditée par sa liste lors des dernières élections, Gérard Le Cam n’a adressé que des satisfecit à ses collègues de la majorité. Sur le plan économique : « Nous avons une fiscalité modérée, l’endettement des Croisicais étant passé de 957 euros en 2008 à 670 euros en 2010. Notre action favorise l’implantation d’entreprises et la création d’emploi, même si les entreprises croisicaises ont été durement touchées par la crise mondiale, la situation s’éclaire un peu ». Le premier adjoint cite des exemples et des engagements qui se sont concrétisés : requalification de la Zone Artisanale, action en cours avec la CCI dans le cadre des subventions FISAC, sauvetage de la criée « alors même que certains élus ici présents la voyaient fermer en 2009 », soutien au développement et à la promotion de la ferme aquacole « où nous espérons que le projet sera créateur d’emplois », mise en place du projet SEM-REV, un PLU pensé pour attirer de nouvelles entreprises sur le territoire, création d’un atelier pour les artisans, dynamisation du cœur de ville en augmentant le potentiel de passants –« Tous les commerçants voient leur chiffre d’affaires en hausse avec nos actions » -, des places supplémentaires pour la plaisance à venir grâce à la SEM, un soutien affirmé à la filière conchylicole grâce à un emplacement spécifique et étudié, le nouvel office de tourisme « avec un gros succès pour son nouvel emplacement », la promotion et la valorisation des produits de la mer.
Et Gérard Le Cam de poursuivre sur les autres domaines, du culturel aux sports, en passant par les infrastructures : la création en cours d’un conseil municipal des jeunes, la réalisation d’une aire de jeux, des structures d’accueil étoffées, la facilitation pour les déplacements lors d’activités, le réaménagement de Port Lin, les travaux à la gare, la réduction de la vitesse en centre-ville et le stationnement, la création de cinq aires de stationnement pour camping-cars où « nous n’avons plus de réclamations ».
Pour d’autres sujets et dossiers, Gérard Le Cam invoque le temps qu’il reste à ce municipe pour parvenir à ses fins : la bibliothèque, l’aménagement du cinéma, la construction de logements – « Nous sommes l’un des meilleurs élèves de Cap Atlantique » - l’accession à la propriété grâce au PLU, un plan pluriannuel pour l’environnement, la création de bandes cyclables qui sera abordée lors de la réflexion sur le plan de circulation, la réhabilitation du Centre Technique Municipal « avec des conditions de travail digne de notre époque », les aménagements d’entrée de ville avec le parking paysager et la maison médicale. Il évoque également les projets qui n’étaient pas initialement prévus : le patrimoine, le cœur de ville, la navette de Pen Bron, Un soir sur les Quais, un événement annuel culturel, le Croisic Tonic, par exemple.
Gérard Le Cam conclut sur cette partie avec cette parole à destination de Michèle Quellard, sous le regard un peu interloqué des élus d’opposition : « Avec professionnalisme, Madame le Maire, nous avons rempli nos objectifs ! »

Dérapages contrôlés et assumés

Les oppositions quittent la séance.
Les oppositions quittent la séance.

Si l’intervention de Gérard Le Cam a pu paraître un peu anachronique, à l’heure de débattre du compte administratif (comme l’a souligné Dominique Guitton), le premier adjoint  n’en avait pas fini de régler ses comptes à lui.
Il poursuit froidement : « Tout ce que nous fait, nous l’avons fait dans un environnement détestable. Par des attaques virulentes, votre fonction de maire a été souvent bafouée. C’est ce climat de sinistrose entretenu par un groupe de personnes en mal d’activité. On assène des contre-vérités, on dit que c’est toujours de la faute du maire. Ils se cachent sous des pseudos, sur un site, ce ne sont pas des courageux. On les connaît ! Ils s’appellent Clyde, Ar Croizig et compagnie ». Et pan pour lecroisic-infos dont on devine toute l’estime que lui porte le premier adjoint, mais qu’il ne peut nommer clairement, ni attaquer directement, sans quoi le conseil municipal aurait déjà autorisé plusieurs actions en justice. Gérard Le Cam se fait donc justicier vengeur, ulcéré par les critiques. Mais en mettant au grand jour et en séance publique son incompréhension devant les nouvelles formes de communication, il a pris le risque du dérapage. Le premier adjoint assume : « Je suis un homme de parole, sans états d’âme. Je serai aux côtés du maire jusqu’au bout. Pour une fois que je prends la parole ainsi, ce n’est quand même pas méchant. C’est nous qui en prenons plein la tête ».
Alors que Gérard Le Cam dénonce le comportement d’un Croisicais, opposant, lors d’une session du conseil de développement économique de Cap Atlantique, Patrick Hamon pour « Le Croisic Solidaire » l’interrompt : « Ca dérape complètement ! Donnez-nous des noms ! Le bilan, c’est devant les Croisicais que vous devez le faire, pas devant les élus. Vous êtes très limite ». Avec aplomb, l’accusateur promet : « On ira voir les Croisicais ! » S’adressant à l’ensemble des élus, Gérard Le Cam tempère un peu : « On tient la route dans des conditions difficiles ». Mais il reprend durement l’opposition lorsqu’ Eric Mahé lui demande s’il compte faire le procès des élus des autres bancs : « Permettez-moi, Monsieur Mahé, d’être déçu par votre comportement, car vous avez tenu des propos affligeants vis-à-vis d’un de nos collègues au dernier conseil municipal », lâche-t-il. Puis, sans le nommer, il s’attaque à Claude Verneau : « Et voilà que vient d’apparaître, si j’ai bien compris, une nouvelle tête de liste. Il est à droite, à gauche, au milieu, avec nous sur notre liste, contre nous. On ne sait plus. Des alliances se font… ». Claude Verneau répond : « Je suis libre ».
Finalement Gérard Le Cam déclame la phrase de trop pour l’opposition : « Au cours de ces manœuvres de l’ombre, Madame le Maire, vous gagnez ». Les élus d’opposition, à l’exception de Claude Verneau et Françoise Thobie, se lèvent d’un seul homme et quittent leurs places avec cette phrase répétée unanimement : « Vous êtes parano, c’est lamentable ». Le propos est repris par Claude Verneau. C’est un grave incident. Le public réagit et prend parti soit pour les uns, soit pour les autres.
A Gérard Le Cam qui demandait le droit à sa liberté de s’exprimer au sein de la majorité, Françoise Thobie réussira à déclencher quelques sourires en proclamant : « Quand on l’ouvre dans cette majorité, on se fait virer ! ». Rien d’autre de risible dans ce qui s’est produit, et surtout pas la déclaration pleine de gravité de Claude Verneau : « Ce n’était pas le lieu, ni les mots à employer. Vous faites un savant mélange entre les élus et les attaques de la population, vous ne respectez pas les élus en ce sens. C’est de la haine ! Vous déclenchez de la haine. C’est pour échapper à ce défaut de liberté d’expression que j’ai quitté votre majorité. Tout le monde dans votre équipe vote d’une seule main, sans s’exprimer, sans jamais poser de questions. Tenez, vous seriez surpris si je pose des questions aux conseillers sur le PLU, personne chez vous ne l’a vraiment lu ». « Je ne crois pas que les gens autour de nous soient malheureux » a répondu le premier adjoint. Peut-être pas malheureux, mais à bien y regarder, certaines expressions ne trompaient pas quant à l’étonnement, voire la déception, sur ce qui venait de se produire.
Quant au compte administratif, il a été voté dans l’indifférence et dans ce climat pesant, sous le regard de quelques élus qui avaient pris place dans le public. Il n’y a pas eu de question. Les répercussions de ce conseil municipal ne devraient pas se faire attendre, mais il est impossible à l’heure actuelle d’en mesurer les conséquences, positives et négatives.

Auteur : YD | 25/05/2011 | 23 commentaires
Article précédent : « Françoise Thobie et Claude Verneau réagissent aux propos tenus par Gérard Le Cam lors du dernier conseil municipal »
Article suivant : « Le premier jet du Plan Local d’Urbanisme, présenté aux élus du Croisic »

Vos commentaires

#1 - Le 25 mai 2011 à 21h38 par M. ARRIBARAT RENE, Le Croisic
Un utilisateur de votre site sur Le Croisic utilise comme pseudo "argroizig". Ce pseudo correspond à l'intitulé de ma boîte mail personnelle. Depuis plusieurs jours j'essuie des réflexions parfois désobligeantes quant aux textes publiés sous le pseudo. Je tiens à préciser que je n'ai rien à voir avec cette personne et vous demande de lui faire changer de pseudo.
René ARRIBARAT
Correspondant du journal Presse-Océan pour les communes de Batz sur Mer et Le Croisic.
#2 - Le 25 mai 2011 à 22h48 par Langoustine, Le Croisic
Bravo Monsieur Le Cam le bilan à mi mandat est excellent, vous avez raison de le rappeler. Par contre si je peux vous donner un petit conseil vous n'auriez pas du attaquer la presse web et l'opposition.Vous n'êtes pas un fin politique, vous devriez être au dessus de tout ça. Par contre vous avez raison de souligner que Clyde et arcroizig ça vole bas. Maintenant il vous faut préparer et gagner les prochaines élections municipales je serai votre soutien sans faille.
#3 - Le 26 mai 2011 à 00h25 par l'exilé, Le Croisic
La petite langoustine est de retour.Il est vrai que celle ci ce pêche ds les eaux troubles!!!et là dites moi le fond est bien remué.Monsieur le premier adjoint cool zen !il est vrai que vous connaissant vous n'aimait pas ce qui vous résiste et vous aimeriez la pensée unique c'est à dire la vôtre calmez vous et soyez un peu respectueux car Mme le Maire après tout cela est encore plus ridiculisée.Langoustine au boulot!!! à quand votre visage?
#4 - Le 26 mai 2011 à 05h40 par Clyde, Le Croisic
L'article ci-dessus montre que cette étape difficile, on le prévoyait, a tenu toutes ses promesses. Aprés un début d'étape plutôt calme avec quelques escarmouches, l'équipe de la majorité réduite, a gravi les pentes du col "Office du Tourisme" avec l'aide précieuse d'un ancien membre de l'équipe, qui a répondu à l'ensemble des questions de l'ordre du jour et des oppositions avec sérieux. Aprés son départ forcé de l'équipe gagnante de 2008 et de l'office de tourisme, on peut féliciter cette conseillère maintenant indépendante pour sa conscience professionnelle qui manquera provisoirement au développement touristique de notre commune.
Puis, au cours de l'ascension du Col "Compte administratif 2010 ville du Croisic" Mr le 1er Adjoint a cru bon porter des attaques toutes azimuts et hors sujet, en dressant un bilan à mi-course. C'était ne pas connaitre la réaction des oppositions.
Cette étape laissera des traces dans les esprits et le parcours de plus en plus difficile laisse présager des moments difficiles.
Plus sérieusement, Mr le 1er Adjoint pourquoi avoir attaquer ce site, ses commentaires, certains pseudos, Eric MAHE, etc.......
Pouquoi un tel acharnement, de rancunes, surtout au cours d'une question portant sur un autre sujet.
Si votre bilan est si bon, voir exceptionnel a vous entendre, pour éviter certains commentaires, il vous suffit d'organiser votre 1er réunion publique.
Mr le 1er Adljoint, toute personne à le droit de ne pas être d'accord avec votre politique ou certaines de vos réalisations. Par éxemple:
-la création d'un local somptueux pour la police municipale. Il y avait de la place dans la nouvelle mairie. L'argent économisé aurait pu servir à la création de nouveaux sanitairss et à la rénovation de certains.
-la création d'un FORUM pour la modique somme de 3 milliards d'anciens francs, sur un terrain réservé pour la construction de logements et notamment pour les jeunes.A SUIVRE
#5 - Le 26 mai 2011 à 06h11 par Clyde, Le Croisic
SUITE
-l'organisation des rues piétonnes et les conséquences sur la circulation.
-l'autorisation pour les cyclistes de rouler en sens interdit dans des petites rues du Croisic. Vous pouviez l'éviter.
-l'emplacement désastreux des containers place du 8 Mai face aux quais. A lire certains commentaires, ceux ci devaient être dissimulés.
-la vente de certains batiments de notre patrimoine, annoncée par surprise lors de la présentation des voeux 2011.
-de suivre la plantation des 112 arbres promis en face le cimetière.
-A ce sujet, pouquoi ne pas réserver le parking du cimetière aux personnes ce rendant sur les tombes, notamment aux personnes ayant des difficultés à marcher. On en reparlera cet été.

Etc................

Mr le 1er Adjoint, les critiques sont la naissance même de la démocratie.
Lors de ce conseil vos propos ont dépassé votre pensée. Je l'espère!!!!!!

PS: langoustine je vois que vos commentaires sont toujours aussi bien argumentés.Nos commentaires à vous lire "vole bas".
En parlant du maintien des jeunes sur notre commune, on parle indirectement du maintien de notre caserne de pompiers par exemple.
Quel intéret de faire rouler les cyclistes en sens interdit dans certaines rues notamment, les moins larges.
Etc.....
Langoustine vos commentaires sont beaucoup plus riches.Félicitations...
#6 - Le 26 mai 2011 à 09h47 par Clyde, Le Croisic
MR LE 1ER ADJOINT

JE LIS DANS UN JOURNAL REGIONAL DE CE MATIN QUE MME LE MAIRE SOUHAITE L'APAISEMENT.JE PENSE QUE CELA PASSE EN 1ER PAR DES EXCUSES VIS A VIS DES OPPOSITIONS ET DE CE SITE. UNE PERSONNE PUBLIQUE DOIT POUVOIR ACCEPTER DES CRITIQUES LORQUE CELLES CI RESTENT CORRECTES ET NE TOUCHENT PAS A LA VIE PERSONNELLE.
A CE SUJET ON PEUT LIRE CERTAIN DE VOS PROPOS DANS L'ARTICLE CI-DESSUE ET NOTAMMENT LA PHRASE:

"C'EST LE CLIMAT DE SINISTROSE ENTRETENU PAR UN GROUPE DE PERSONNES EN MAL D'ACTIVITE....ILS SE CACHENT SOUS DES PSEUDOS, SUR UN SITE, CE NE SONT PAS DES COURAGEUX. ON LES CONNAIT!..."

MR LE 1ER ADJOINT PUISQUE VOUS LES CONNAISSEZ, C'EST VOUS QUI LE DITE, VOUS AFFIRMEZ DONC QU'ILS NE SONT PAS COURAGEUX ET EN MAL D'ACTIVITE.
PROPOS TRES LIMITES PUISQUE JE LE REPETE VOUS LES CONNAISSEZ.
IMAGINEZ EN PLUS QUE DANS CE GROUPE DE PERSONNES CERTAIN ONT PU ARRETER LEUR ACTVITE PENDANT DES ANNEES POUR SOIGNER A DOMICILE UN MEMBRE DE LEUR FAMILLE GRAVEMENT MALADE, 24H SUR 24H.
LA VOS PROPOS DEVIENNENT BLESSANT.
ATTENTION A CERTAINE PERSONNES QUI VOUS CONSEILLENT CE GENRE D'IDEES.
IL FAUT EN GENERAL SAVOIR CE CONTROLER EN PUBLIC, ET EVITER CE GENRE DE PROPOS DONT ON NE SAIS JAMAIS OU CELA PEUT S'ARRETER.
#7 - Le 26 mai 2011 à 12h17 par adhok, Le Croisic
Madame le maire aurait elle changée la date du théatre en automne?hier soir nous avons eu droit à une scène de mauvais théatre avec ds le rôle principal Mr Le Cam hurlant un monologue sans doute mis en scène par Mme Le maire. Les costumes étainet de Mr Le Cam (il en a taillé des costumes!!!)les coiffures de ....je vous laisse imaginer la suite .Eh oui comme au théatre! car si la pièce ne vous plait pas il n'y a qu'une chose à faire: c'est foutre le camp .Quelle misère !,j'ai toujours lu en silence les articles tant ds la presse papier que celle où je dépose mes états d'âme mais là c'est le bouquet!jamais on eût imaginé une telle intolérance autant d'auto satisfaction et pire autant de dénonciation du doigt, de jugements violents des personnes ne partageant pas son avis .Mme Le maire vouloir l'entract de votre pièce c'est trop tard le mal est fait .Un peu de respect pour vos adversaires ,arrêtez la parano ,la skyso.Mais car il y a un MAIS !les chiffres des cptes administratifs ds tout cela ils sont où?suis-je bête la mise en scène est excellente !le monologue vociféré était là pour induire en erreur le spectateur !flute de flute j'aurai dû rester...... je me suis fait berner!!! Langoutine! je vous donne rendez vous au bureau de vote ds une paire d'année car j'ai dit ce que j'avais à dire maintenant j'attends le moment propice pour agir .Un conseil vous tirez à boulets rouges sur des personnes qui osent se mettre en travers de vos utopies mais ATTENTION AUX MINORITES SILENCIEUSES qui souvent font effet boule de neige!!!! et moi si j'avais été montré du doigt comme certains cela n'en resterait pas là !!!!!!!! RDV aux elections
#8 - Le 26 mai 2011 à 23h46 par la vaticinatrice, Le Croisic
Qui a justifié une telle manifestation ?
Une version : L'adjoint, le premier, ne s'est déchainé, avec paranoïa, que pour qu'il n'y ait pas de questions sur le compte administratif, belle manœuvre! Qu’y a-t-il donc à cacher ?
Une autre version : une manifestation de haine gratuite, provoquée par une incapacité à se faire entendre.
Encore une idée : notre adjoint a voulu faire un exercice de style, une dissertation de philosophie sur le thème: exprimer la haine et la provoquer. Alors là, BRAVO.
Une autre possibilité : cet homme se sent seul et abandonné de tous, il ne croit plus voir autour de lui que des regards vides d’amour, il se sent invisible.

Et pourtant d’après lui, le bilan de la municipalité est bon et recueille l’adhésion de tous,………. comme la pétition pour la défense du patrimoine, qui a recueilli plus de signatures que la liste de l’adjoint n’a eu de voix aux élections.
Un bilan où la non réalisation de ligne du programme est excusée ou reportée à un prochain mandat.
A ce propos, qui sera le prochain calife ?
#9 - Le 27 mai 2011 à 11h22 par Hernandez, Le Croisc
Oppositions de tous bords, commentateurs de la vie publique, et même notre site d’informations lecroisic-infos, le premier adjoint a tiré à boulets rouges sur tout ce qui peut constituer une critique, injustifiée selon lui…dixit lecroisic.fr.

Je ne retiens que la partie touchant lecroisic.fr.

D’abord la libre expression est un droit. La vie républicaine se déroule alors qu’il y a des médias d’opposition ; cela fait partie du jeu. Chacun exprime ses opinions et il faut les respecter, toutes, quelles qu’elles soient.

Le second point touche la blogosphère qui est un fait sociétal en 2011. Vouloir mettre au pilori ce site d’informations locales n’est pas un geste républicain. Il nous permet de connaître les événements de la commune – à chacun de juger le contenu et la forme - et donner une opinion ; avec ou sans pseudo. Il faut que les mentalités connaissent un aggiornamento culturel.

N’est pas satisfaisant de blâmer un « environnement détestable » avec des propos que la presse juge « très durs ». Je ne peux m’empêcher de citer : « qui sème le vent récolte la tempête ».
#10 - Le 27 mai 2011 à 23h38 par la vaticinatrice, Le Croisic
Nous vivons dans un drôle de monde, il suffit d'assister à un Conseil Municipal au Croisic.
Le cabinet conseil qui établit le PLU débat durant le Conseil avec les élus, sans demander la parole et sans que l'on lui donne, peut être est il élu?
Un adjoint tire à boulets rouges sur tout ce qui passe, sans que Madame le Maire ne tente de calmer le jeu.Peut être se croit il déjà maire?
On vit une drôle d'époque ma pauvre langoustine!!!
#11 - Le 28 mai 2011 à 10h02 par l'exilé, Le Croisic
Lisez svp les commentaires sur le croisic infos!! contrairement à ce qui est vociféré par certain au contraire cela vole très haut !!! Maitre Capello donne des leçons d'orthographe mais alors chapeau à HERNAnDEZ .Je l'avoue j'ai pris le dico pour la définition de "aggiornamento"et quelle belle définition ,et très bien appropriée.Et il est normal et cela a tjrs été le même événement n'est pas interprété de la même manière suivant la sensibilité du journaliste on ne crie pas HARRO!sur des articles écrits soit ds le Figaro ou L'humanité.Cela s'appelle de la liberté d'expression .Et les événements politiques et (ou) privés actuels le prouvent .Mesdames et Messieurs les gouverneurs du Croisic acceptez la contestation cela peut vous aider ds votre gouvernance.Et comme disait hadok on verra aux élections .Mme le Maire raccourcissez vos oreilles et surtout ne pilotez pas pour faire ou vous faire plaisir mais pour le bien de TOUTE la population .Vive la démocratie Vive la librté de la presse et Vive les médias du web! Et pour langoustine dites à vos amis de la majorité d'écrire sur le croisic infos cela fera équilibre
#12 - Le 28 mai 2011 à 11h45 par Marc Sécher, Le Croisic
Lamentable, de tels propos dans la bouche d'un 1er adjoint!
J'intervenais jusqu'à présent sous mon identité, mais dorénavant je me demande si je ne vais pas prendre un pseudo car j'ai peur des représailles!!!
Cela ne m'empêchera pas en ville et sur les quais de donner mon avis et d'inviter les croisicais à se souvenir des dérives d'un tel personnage.
Par son attitude, indigne d'un élu, il s'est mis hors jeu de la vie politique.
#13 - Le 28 mai 2011 à 20h05 par c'est moi, Le Croisic
Je n'ai décidemment plus envie d'appartenir à cette communauté dont tous les voisins se gaussent (croisicais farauds... belle chemise par devant et rien dans le dos comme disait un anonyme sur un autre sujet.
Affligeant, honteux, innommable. Qu'est ce que c'est ce "pétage de plomb". Je retire au 1er adjoint l'estime que je lui portais notamment parce que je le croyais homme pondéré et de consensus. Je me suis planté.
Vive l’anonymat et les pseudos. Vous imaginez une rencontre en ville? C'est les attaques, les insultes parce que vous vous autoriser à porter la critique.
Pauvre langoustine votre tâche de défense peut se comparer aux travaux d'Hercule, bon courage!!!!
je pense (ça m'arrive) que cette affaire limite médical n'était en fait pas si innocente que cela est bien destiné à nous cacher des choses.
Quand à la dette par habitant ce n'est pas facile à établir c'est même très compliqué mr le 1er adjoint devrait bien nous dire et démontrer comment et pourquoi et bien évidemment je réfute totalement ce gain de 300euros/an, il suffit notamment de voir les chiffres donnés par d'autre municipes. je suggère à la mairie de donner ses recettes à Mme Lagarde notre ministre des finances.

Mme le maire s'imagine sans doute avoir en son adjoint un "fusible", c'est une tecnique complexe qui ne se manie pas n'importe comment.

Pour continuer sur l’anonymat, lorsque vous participez à une votation, on peut bien savoir si vous avez voté, mais impossible de savoir pour qui. Ca aussi c'est de l'anonymat mais lui est protégé par la constitution.
Vive ceux qui s'exprime et vive la liberté de la presse.
#14 - Le 28 mai 2011 à 20h16 par c'est moi, Le Croisic
Force m'est de constater le calme des communes voisines. Les gens s'expriment correctement, sans vocifération. A priori les municipes savent maîtriser les choses.
#15 - Le 28 mai 2011 à 23h41 par concombre masqué
Qui veut prendre part à un débat politique , le fait sous son identité.

Sinon il reste un simple commentateur .Un quidam... La rumeur... Personne, au final.

Présentez-vous! Qui êtes vous ?

Les cagoules d'un pseudonyme donnent l'aura de résistant à de simples commentateurs? Mouais ...Pas de quoi en faire du foin.

Mais du coup, il m'apparait urgent de me taire moi aussi.
#16 - Le 29 mai 2011 à 08h42 par Traict, Le Croisic
C'est à cause de ce climat printanier « sinistre » , malgré le soleil persistant, que j'adresse une tirade Web au site Le Croisic-Info puisque je suis « en mal d’activité » ce week-end, le restant de la semaine aussi.
Que c'est triste de constater que Marc Sécher doit « prendre un pseudo car j'ai peur des représailles » !
*************************************MODERATEUR
Espérons que du fond du Traict un vaillant corsaire lancera un cri : » vive le Croisic libre » *******************************MODERATEUR
Ainsi nous connaitrons notre appel du 18 juin pour contrecarrer « la pelle » reçue le 24 mai 2011.
Très souvent les « minorités » ont tort d'avoir raison trop tôt...

Petit détail linguistique ; définition de la sinistrose, selon Wikipedia.fr : la sinistrose est un syndrome psychique observé chez les victimes d'accident du travail ou de la circulation, susceptible de donner lieu à réparation par l'employeur ou la partie adverse.
#17 - Le 29 mai 2011 à 23h10 par Catherine Fabre, Le Croisic
M. le 1er adjoint se prend pour le chef du village. Il ne parle pas beaucoup mais quand il s'exprime il ne respecte personne, sauf bien sur, ceux qui sont d'accord avec lui. Il est incapable de contrôler ses émotions. Ensuite il pousse des cris d'orfraie. Je suis effarée par tant d'irrespect.
C'est toute l'équipe municipale qui devrait se remettre en cause et tenter de comprendre les critiques au lieu de faire porter sur toute la population les difficultés qu'elle rencontre.
#18 - Le 30 mai 2011 à 12h11 par rollando, Le Croisic
toute la question est là...comment à mi mandat, l'équipe municipale peut-elle se remettre en cause ? c'est râpé !
et quand Madame le maire tentera enfin de s'exprimer en public lors des prochaines réunions de quartiers envisagées (dans HIPPOCAMPEinfo2 mais ce blog n'est pas vraiment crédible ? une rumeur de plus sur les quais du Croisic ? ) à partir de juin (c'est bientôt !) qui la croira ? langoustine peut-être !
#19 - Le 30 mai 2011 à 14h05 par l'exilé, Le Croisic
Je répondsà "c'est moi" en disant "c'est toi" qui a raison !le vote est anonyme!au point que Mmes et Mrs les gouverneurs n'imaginent pas un seul instant que les commentaires puissent être ecrits par des gens qui avaient voté pour eux et qui on très vite compris que l'on allait droit ds le mur.LANGOUSTINE!!!!!! AU SECOURS !!!!!!!toi pleine de bon sens et visionnaire !!!!
#20 - Le 30 mai 2011 à 22h48 par AD HOC, Le Croisic
Non, AD HOC n'est pas un pseudo mais le nom d'une troupe de théâtre connue et respectée au Croisic et aux alentours.
Se servir de ce nom, même en l'affublant d'une faute d'orthographe pour distiller un venin de mauvais goût relevé d'allusions théâtrales, ne grandit pas l'auteur du commentaire n° 7.
Démasqué, nous espérons que le joueur de flûte reviendra vite à son pseudo habituel!
#21 - Le 31 mai 2011 à 17h55 par adhok, Le Croisic
je ne suis ni clyde ni argroazig ni ni ...je suis moi ,je n'avais jamais parlé et je ne parlerai plus sauf pour dire à AD HOC que je n'ai rien contre la compagnie théâtrale très respectable et professionnelle et que je vais voir.Simplement ce pseudo volontairement erronné pour dénoncer la mascarade vécu lors de ce conseil .et les commentaires de Mr Verneau et Mme Thobie me conforte ds le faite que ce n'est pas moi qui ai du venin!.et moi je vous dis flute !!!!!! je reviendrai avec mon pseudo quand il sera nécessaire au prochain conseil peut être ?
#22 - Le 05 juin 2011 à 14h27 par la vaticinatrice, Le Croisic
L'adjoint, qui s'enflamme parce qu'il erst incompris des citoyens, devrait savoir que la parole et la concertation est meilleure que l'éructation haineuse.
Un exemple: la municipalité spolie le patrimoine, le splendide autel en marbre qui occupait le fond de ND de pitié et qui a été en partie détruit, reste une pièce de valeur qu'il était possible de restaurer en partie.
Eh bien, la municipalité, sans en aviser la Paroisse, sans en parler aux associations, dont le 500ème qui a déjà fait beaucoup pour le patrimoine, se permet de prendre des parties en marbre de cet autel pour les planter dans le jardin de La LADURE.
Nous reconnaissons bien là l'esprit de concertation et de dialogue dont l'adjoint nous rabâche les oreilles.

Sans commentaires!!
#23 - Le 09 juin 2011 à 12h14 par pseudo, Quimper
Qu'ils sont petits tous ces gens pour qui vous avez voté, en qui vous avez placé votre confiance pour gérer votre jolie petite ville. Qu'ils sont petits et qu'ils se croient grands ! Quand une majorité de gens vous font confiance votre devoir est de faire votre maximum pour que tous puissent vivre le mieux possible dans un environnement agréable. Cela est difficile et pas toujours possible pour tous. Mais ce n'est en aucun cas pour que vous imposiez vos seules idées, et que vous exerciez une "dictature" de la majorité . Un élu est au service de sa population, de TOUTE sa population, même celle qui n'a pas voté pour lui, simplement ça.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Publicité
Audiences annuelles des sites du réseau Media-WebSalon Chocolat
 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter