Le Croisic Infos

Huit nouveaux logements sociaux au Clos Kervaquet

Ce mardi après-midi, les élus, architectes et représentants des différents organismes en charge du dossier, se sont retrouvés pour faire la visite des nouveaux logements sociaux au Clos Kervaquet. Ces constructions, pour une surface totale de 634 m2, répondent aux normes « Haute Performance Environnementale » et « Personnes à Mobilités Réduites ». Les nouveaux locataires pourront emménager fin avril.

Au premier coup d’œil, on remarque tout de suite que les nouveaux logements sociaux construits aujourd’hui n’ont plus rien à voir avec ceux de l’ancienne génération. Les huit logements du Clos Kervaquet allient l’esthétisme au confort, l’intimité à la coopération entre voisins. Les cinq maisons forment un ensemble harmonieux avec au centre un espace vert commun. Il y a trois maisons collectives avec de grands appartements T2 et T3, de 53m2 à 64m2, et deux maisons individuelles T4 de 87 m2.
« Nous avons fait deux choix constructifs avec de la brique aux rez-de-chaussées, et du bois pour les étages. Il y a des terrasses pour tous les appartements », indique Loïc Brandet, architecte à Treillière.
Bien évidemment, des questions se posent quant à l’attribution des logements, car d’une part, la demande est très forte, et d’autre part, les élus doivent faire face à tout un catalogue de nouvelles lois contraignantes. « Il y beaucoup de lois à respecter. D’ailleurs, les adjoints aux affaires sociales râlent un peu à cause des contingentements. Par exemple, l’ancienneté de la demande ne prime pas forcément dans l’attribution », explique Michèle Quellard, assez fière de voir sa commune approcher les 200 logements sociaux et donc les 10% imposés par la loi SRU.
Mr Tobie, directeur de l’agence Guérandaise d’Habitat 44 ajoute : « La commune propose ses dossiers à Habitat 44. On essaie de trouver ensemble les listes qui correspondent le mieux aux types de logements. Comme la loi l’impose, on présente trois dossiers par logement. On expose nos points de vues et la mairie à son mot à dire ».
A noter que l’un des appartements accueillera une personne à mobilité réduite du foyer Saint-Jean de Dieu.
Etaient également présents lors de cette visite : Valérie Pors, directrice de services à la population (CCAS et Pôle Jeunesse et sports), Mme Rousset, adjointe en charge de l’urbanisme et de l’environnement, Mme Benoiton, adjointe au maire pour les affaires sociales, Mme Mouilleron, conseillère municipale sub-déléguée aux personnes handicapées et à mobilité réduite

Auteur : Y.D. | 24/03/2010 | 0 commentaire
Article précédent : « Les Croisicais invités à participer à la semaine du développement durable du 1er au 7 avril »
Article suivant : « Michèle Quellard : « La pêche, c'est l' avenir économique et touristique du Croisic ! » »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter