Le Croisic Infos

Imagination et originalité, Voyage au pays de l'Art Singulier.

L'Art Singulier s'expose à l'Ancienne Criée du Croisic. C'est presque une vingtaine d'artistes principalement de Bretagne et de Loire Atlantique mais aussi d'Auvergne que l'association "Art et Animation" a décidée de mettre en lumière jusqu'au 18 avril. L'exposition a attiré près de 2000 personnes en un week-end et elle ne fait que commencer.

 Art et Animation, l'association présidée par Michèle Coïc a décidé de sortir des sentiers battus et s'attaque à l'art singulier. Mais que cela peut-il bien dire ? En fait, il faut bien distinguer l'art singulier et l'art brut aussi appelé l'art des fous. L'art brut fut nommé ainsi par Dubuffet, il y a 65 ans tandis que l'on parle de l'art singulier depuis 32 ans. L'art brut est à l'origine l'expression de personnes isolées de l'extérieur et donc de la société. On les trouve dans les hôpitaux psychiatriques, les prisons, ... Ces personnes devenues artistes inconsciemment peignent de manière pulsionnelle, instinctive, automatique. Elles expriment leurs délires, leurs émotions, leur monde de façon tout à fait irréfléchie et peu importe ce que les autres en pensent. Elles ne font pas ça par envie de montrer leurs travaux, mais parce que c'est vital et viscéral. D'où l'effet confus, surchargé et, émotionnellement parlant, déroutant. L'art singulier quant à lui est un peu plus dirigé. Les artistes singuliers n'ont pas spécialement d'idée de départ, mais l'œuvre évolue au fil de leur imagination. Elle se forme, se déforme jusqu'à la décision finale de l'artiste d'arrêter.  Au contraire des artistes brut, l'artiste singulier n'est pas coupé du monde, mais il nie quand même les techniques académiques de création artistique qu'il connaît ou pas. A l'instar de l'art brut, tout objet peut servir de support, de médium, de matériaux. C'est pourquoi on y découvre des choses inhabituelles  : des bouts de métal, des fils électriques, des courges, des bouts de bois, pièces de mécanique usées, coquillages...
Quelque soit la matière, chaque artiste présent à cette exposition nous entraîne dans un merveilleux voyage ou la féerie, l' imaginaire et l'originalité priment. Tous ont leur propre univers et c'est bien volontiers que l'on y plonge. On aime ou l’on n'aime pas, on comprend ou l’on ne comprend pas, l'essentiel est de laisser nos émotions et nos souvenirs jaillir et d'en garder une impression. Un peu de légèreté et de naturel dans notre monde si conventionnel ne peuvent que faire du bien!
Art et animation présentera une autre exposition du 12 au 19 mai sur l'artisanat d'art et ira à la découverte d' un  second mouvement artistique en septembre : l'art abstrait.

 

Auteur : MT | 11/04/2011 | 4 commentaires
Article précédent : « Troisième qualification des Bélugas pour le National France Darts ! »
Article suivant : « Jean-Eric Lagesse : « Mais que s’est-il donc passé au Hublot ? » »

Vos commentaires

#1 - Le 17 avril 2011 à 20h23 par mauvaisefoi
L'Art au singulier : Heureusement que le beau temps incitait à sortir !
Il y avait du monde sur les quais du Croisic ce dimanche, mais était-ce vraiment pour cette exposition ? L'exposition bien malingre par rapport à certaines années nous laisse un peu pantois, etc. Etc. Etc.
#2 - Le 24 janvier 2013 à 02h47 par blondin, 32160 BeaumarchÈs
bonjour, je n'habite pas votre région,je vis dans le gers
peut on participer à votre festival d'art singulier et si oui quelles sont les conditions
merci
bien cordialement
helene blondin
#3 - Le 09 octobre 2014 à 08h47 par kati, Pluvigner
Bonjour,
J'aimerai beaucoup participer à votre prochain festival art singulier, voici mes coordonnées téléphonique kati 06 34 38 03 75
Cordialement
kati
#4 - Le 16 novembre 2017 à 22h47 par Le Naaba
Très intéressant

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter