Le Croisic Infos

Interview : Fred Aubineau en toute « Lettre » et en toute franchise

Nous poursuivons notre cycle d’interviews avec Fred Aubineau, président de l’association « Vivre Le Croisic », structure créée suite aux dernières élections municipales, forte aujourd’hui de 129 membres. Elle édite une publication distribuée aux Croisicais intitulée « La Lettre ». Très actif dans la vie de la cité, parfois « grande gueule », volontaire et obstiné, Fred Aubineau ne laisse pas insensible. Au risque, parfois, de se retrouver au centre de la polémique. Aujourd’hui, il entend porter un discours constructif et joue l’apaisement.

    Fred Aubineau, quel est le but de l’association « Vivre Le Croisic » ?
Nous avons pour objectif d’informer, de réagir et de faire partager à la population les dossiers qui concernent la commune. Aussi, nous intervenons pour aider les particuliers ou les associations dans des démarches très diverses. Par exemple, en ce moment, nous sommes présents aux côtés des victimes des inondations.
On se retrouve régulièrement, tous les deux mois, chez les uns et chez les autres, pour parler des sujets qui nous intéressent suivant l’actualité.
     Beaucoup de Croisicais pensent que votre association est liée à l’opposition municipale, qu’en pensez-vous ?
Ce n’était vraiment pas le but ! Au début, on voulait vraiment aider la mairie en travaillant sur des dossiers concrets, comme sur celui de la voirie. Mais cette dernière n’a pas dénié nous répondre. Elle nous a même fait obstruction et c’est vrai que petit à petit nous avons glissé vers une sorte d’opposition. Mais l’association n’a pas été créée pour compenser un échec aux élections municipales.
On assiste à tous les conseils municipaux et on relaie l’info aux Croisicais. On travaille sur les comptes-rendus, on lit la presse, on cherche des informations complémentaires. Et c’est vrai que parfois on attaque sur des sujets sensibles. Pourtant on sait rester discrets quand c’est nécessaire comme pour la criée où on ne voulait interférer dans les négociations. Chez nous, y’a pas de tabou ! Tout le monde est le bienvenu et on est ouvert à la critique. D’ailleurs, on se porte bien puisque nous étions  85 membres en Novembre et maintenant nous sommes 129.
        Cette fameuse « Lettre » que vous éditez, fait beaucoup de bruit… Que pensez-vous des réactions agressives qu’elle engendre ?
C’est hallucinant ! Elle est tirée à 2500 exemplaires. Comme quoi, il y a besoin de débats dans notre commune. C’est vrai que le ton est incisif mais les réactions violentes dont j’ai été victime sont disproportionnées. Il y a des paroles trop extrêmes, même de notre côté. Personne n’est parfait, on ne se croit pas plus intelligents que les autres. Notre but n’est pas de diviser les gens. C’est pas la guerre ! Il faut que les esprits s’apaisent de chaque côté. C’est bizarre ce qui se passe avec cette « Lettre » car avec moi, le dialogue est toujours possible.
De plus, je tiens à dire que contrairement à d’autres, notre publication est parfaitement assumée et signée !
        Quel message tenez-vous à faire passer aujourd’hui ?
Vraiment, celui de l’apaisement ! Mais ça ne va pas nous empêcher de continuer. On va corriger nos petites erreurs, mais on sera toujours très présents sur les dossiers de la mairie et pour informer les Croisicais. On écoute et on prend note des remarques qui nous sont faites.

Fred Aubineau en bref :
33 ans, marié, 3 enfants.
Vendéen d’origine, installé au Croisic depuis 18 ans.
Président de l’association « Vivre Le Croisic », vice-président de la section football du Stade Croisicais, trésorier du tout nouveau FC Côte Sauvage, président de son lotissement de co-propriétés, membre actif du Cercle Celtique et danseur.

Auteur : Yoann Daniel | 11/03/2010 | 6 commentaires
Article précédent : « Au Croisic, la droite a pris une gauche ! »

Vos commentaires

#1 - Le 11 mars 2010 à 18h15 par Totot
Au début, on voulait vraiment aider la mairie en travaillant sur des dossiers concrets, comme sur celui de la voirie. Mais cette dernière n'a pas dénié nous répondre.

Je n'ai pas voté pour ce M. Fred, il n'a donc aucune légitimité à traiter les dossiers de la ville. Le Croisic compte plus de 70 associations, si elles veulent toutes traiter les dossiers de la municipalité, alors à quoi servent les élections ? Je préférerais toujours une démocratie représentative qu'une démocratie participative.

Nous avons glissé vers une sorte d'opposition.
C'est bien de le reconnaître. Mais tout le monde le savait.

Mais l'association n'a pas été créée pour compenser un échec aux élections municipales.
Comme disent les djeunes : mdr.

On assiste à tous les conseils municipaux et on relaie l'info aux Croisicais.
Merci pour eux. Mais il faut vérifier et sourcer l'info.

C'est vrai que parfois on attaque sur des sujets sensibles.
Attaque ou calomnies ?

D'ailleurs, on se porte bien puisque nous étions 85 membres en Novembre et maintenant nous sommes 129.
C'est tout. Le croisic solidaires vous bats à plate couture. Allez, encore un effort.

C'est hallucinant ! Elle est tirée à 2500 exemplaires. Comme quoi, il y a besoin de débats dans notre commune.

2 500 !!! Ouah, vous pouvez l'imprimer à 1 millions d'exemplaire. Rien ne vous prouve que vous êtes lu. Seul la presse écrite peut se targuer d'annoncer un chiffre pour son lectorat. Un seul outil pour le déterminer : les gens payent pour la lire.

C'est vrai que le ton est incisif mais les réactions violentes dont j'ai été victime sont disproportionnées. Il y a des paroles trop extrêmes, même de notre côté. Personne n'est parfait, on ne se croit pas plus intelligents que les autres.

Qui sème le vent;

Notre but n'est pas de diviser les gens.

Alors changer votre méthode.

C'est bizarre ce qui se passe avec cette « Lettre » car avec moi, le dialogue est toujours possible.

Oui, tout le monde dit cela après avoir jeté la discorde.

De plus, je tiens à dire que contrairement à d'autres, notre publication est parfaitement assumée et signée !

Ce sont qui les autres ?

Vraiment, celui de l'apaisement !

Je ne demande pas mieux.
#2 - Le 12 mars 2010 à 00h47 par J.BOURGLAN, Le Croisic
Désolé Totot,
Monsieur Aubineau possède en tant que citoyen les mêmes droits que vous;
Comme Président de l'association<> notre soutien et délégation pour s'exprimer auprès des médias;Il peut ainsi mettre en lumière les problèmes, que cotoient chaque jour bons nombres de croisicais ,et ignorés volontairement par vous et vos amis;
Vous êtes un inconditionnel de la démocratie représentative,votre prose nous le confirme;Et pour tous les citoyens de cette ville une seule présence lors d'une réunion du conseil municipal conforterait vos écrits;
Votre texte révèle votre personnalité:
-Imbu(e) de vous même
-esprit obtus
-méprisant envers autrui
Pire:Vous vous cachez derrière un speudo. pour calomnier et jeter votre venin;
Quel courage!!
#3 - Le 12 mars 2010 à 18h31 par Totot
Désolé Toto,
Monsieur Aubineau possède en tant que citoyen les mêmes droits que vous;
Réponse. Mais qui a dit le contraire ? Pas moi, j'ai beau me relire. Je ne vois pas ce qui vous permet de déclarer cela. Il a effectivement les mêmes droits et les mêmes DEVOIRS. Pas plus pas moins.

Comme Président de l'association<> notre soutien et délégation pour s'exprimer auprès des médias;Il peut ainsi mettre en lumière les problèmes, que côtoient chaque jour bons nombres de croisicais ,et ignorés volontairement par vous et vos amis;
Réponse. Mais vous avez parfaitement le droit de vous exprimez. Ne le faites vous pas d'ailleurs ? Presse écrite, internet, feuille de choux, etc. Personne ne vous censure, non ? Petite question : vous parlez de bon nombre de croisicais, c'est quoi un bon nombre ? 10, 20, 50 1000, 10 000, 100 000euros Parce que je peux employer la même méthode que vous pour dire que « Bon nombre de Croisicais » se désintéressent de votre association » Ce qui s'affirme sans preuves se dément sans preuves. Vous faites juste de la rhétorique... euh non, plutôt logorrhée politico-politicienne.
Votre association est politique, elle est clairement contre la municipalité actuelle. C'est votre droit le plus absolu. Mais assumez que diable votre opposition.
Et puis ces quoi ces problèmes ? Débattons, et donnez-moi des exemples.


Vous êtes un inconditionnel de la démocratie représentative,votre prose nous le confirme;
Réponse. Savez-vous ce qu'est la démocratie représentative ? Hum, j'en doute.


Et pour tous les citoyens de cette ville une seule présence lors d'une réunion du conseil municipal conforterait vos écrits;
Réponse. Tous les citoyens, rien que cela. Je n'assiste pas toujours au conseil municipal, mais je ne vous ais jamais entendu ni M. Aubineau. Ah, c'est vrai, vous zêtes pas zélu. Zut, j'ai oublié ce paramètre et un cheveu.


Votre texte révèle votre personnalité:
-Imbu(e) de vous-même
Réponse. C'est vrai. Vous ne pouvez même pas vous permettre ce défaut.

esprit obtus
Réponse. Pas d'accord. Démontrez le moi !

-méprisant envers autrui
Réponse. Il n'y a rien de plus agréable que de se faire passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile. Mais je vous aime bien.

Pire:Vous vous cachez derrière un speudo. pour calomnier et jeter votre venin;
Réponse. Avez-vous des remontées de bile lorsque vous me lisez ? Ca fait mal, hein ?
Il est gentil M.Bourglan, il est méchant M. Toto Vous faites quoi le mercredi soir, parce que j'organise régulièrement un diner ou je pense que vous auriez toute votre place.

Prenez soin de vous.
Amicalement,
Toto.
#4 - Le 12 mars 2010 à 23h42 par J.BOURGLAN, Le Croisic
Bonsoir Totot,
Au début de votre dernier message vous reconnaissez ,à Mr Aubineau, la ligimité de ses droits;Mais très rapidement les attaques fusent et ,l'esprit obtus ,vous vous refusez d'être à l'écoute d'une personne qui pour vous représente une frange de l'opposition municipale.
Personnellement :non ,je ne suis pas imbu et je trouve que c'est une qualité;
Par contre je ne vous prend pas pour un idiot n'ayant pas le plaisir de connaitre la personne se cachant sous ce speudo;Je vous demanderai malgrè tout de faire preuve de plus de retenues avant de m'affubler le terme "imbécile"!
Quand à mes connaissances sur les différents modes de gouvernances pratiqués jusqu'à ce jour sur notre planète,je n'ai pas attendu les dernières élections locales pour les enrichirent;
Parfois les photos sont troubles ;Comme de simples CV qui n'offrent que des images imparfaites des candidats;Seul ,le contact avec la personne vous permet de révéler les défauts et qualités dissimulés
Bonne semaine à vous
#5 - Le 14 mars 2010 à 14h31 par toto
Mais vous aussi, vous ne prenez pas de gants pour les attaques, surtout dans votre feuille de choux. Cessez de vous faire passer pour un perdreau de l'année. Vous aimez donné des coups, et vous êtes toujours surpris que l'on réplique. Cela devient usant. A croire que vous avez l'esprit obtus. Je ne vous insulte pas, je vous qualifie.
#6 - Le 18 mars 2010 à 10h51 par ludovic
Toto, Cyrano et petit poisson rouge sont très forts pour critiquer J. Bourglan, M. Batude et M. Aubineau. M. Aubineau a les épaules pour être maire. Il sera surement notre prochain maire de la ville du Croisic. Et, je le supporterais dès qu'il annoncera sa candidature.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter