Le Croisic Infos

Jean-Eric Lagesse : « Mais que s’est-il donc passé au Hublot ? »

Bénévole passionné comme tant d’autres qui se sont investis au sein de l’association « Le Hublot », Jean-Eric Lagesse s’est retrouvé au beau milieu de la tourmente qui a fait tanguer le cinéma. Mis en cause par l’ancienne présidente, Liliane Métivier, dans un article paru dans Presse Océan, jeudi dernier, il livre sa version du scenario dans ce communiqué adressé à notre rédaction.

« L’auteur du premier commentaire laissé suite à l’article de Yoann Daniel (bien écrit, et des références cinématographiques très à propos), a choisi de garder l’anonymat. Quel courage !  D’autant que cela ne l’empêche pas de citer le nom de notre nouvelle secrétaire. Pourquoi le sien ? Quelle loyauté ! Toutefois les propos rapportés sont en soi une signature.
Le détournement permanent de la parole consistant à faire passer pour insulte personnelle ce qui n’est qu’une libre critique de l’action, des choix et des attitudes, est à la fois détestable,  insupportable et malsain.
Au-delà de quoi on pardonnerait certaines « insuffisances » si elles ne se dissimulaient souvent derrière l’arrogance des postures.

Mais que s’est-il donc passé à l’assemblée générale du Hublot ? Cette question, vos lecteurs, dont certains fidèles spectateurs de notre salle mais étrangers à la vie interne de notre association, peuvent légitimement se la poser. En fait, l’assemblée générale de samedi dernier fut l’aboutissement de tensions latentes et sous-jacentes depuis plusieurs mois, voire des années.
Une présidente très active certes quant à la bonne marche quotidienne de la « maison » mais communiquant mal avec l’ensemble des membres, jouant du secret, qui avait choisi  de « s’appuyer » sur un très petit groupe de personnes. Parmi ces  derniers, certains, de par leur propos, la manière dont ils pouvaient se comporter avec d’autres membres de l’association, ont contribué depuis un peu plus d’un an à exacerber la mauvaise  « ambiance ».
Au mois de septembre dernier l’association du cinéma  a connu un moment de forte tension exprimée dans une réunion « informelle » de nombreux membres qui ont alors fait part de manière spontanée, et souvent désordonnée, de leur malaise. Là encore la présidence et son cercle rapproché a eu du mal semble-t-il à prendre la mesure de ce qui s’exprimait là. Quelques paroles mal à  propos de certains de son « entourage » n’ont pas contribué à la pacification et à la compréhension.
Toutefois, par la force des choses, des améliorations ont été apportées. Grâce surtout à  la détermination de certains, à leur amour du cinéma, à donner plus de sens à leur action, à leur volonté d’ouvrir davantage l’association sur l’extérieur, favorisant par là même plus de moments de rencontres entre les adhérents et le public. Ainsi sont nés : Discu’ciné, Ciné Gourmand... Autre exemple : une commission  jusque là  « fermée », celle s’occupant du Festival de la Page à l’Image, s’est recomposée sous la pression ambiante en plusieurs sous-groupes etc...
On se disait alors « ça y est, ça bouge ». Effectivement, mais nous faisions alors l’expérience d’une embellie, qu’il nous fallait tenter de transformer en beau temps, si possible permanent.
Bien que nous fussions alors nombreux à le croire et à y travailler, tous n’étaient hélas pas au rendez-vous. En secret (de polichinelle) les irréductibles, toujours attachés à leur intérêt, à leur « petit pouvoir », toutes choses éloignées de l’intérêt général, et celui en particulier du cinéma, ont continué à faire « bande à part », à fonctionner en  « cabinet secret ».


Et c’est ainsi qu’à l’Assemblée Générale du 27 mars dernier, la séance à débuté par une demande de vote à bulletin secret pour valider la cooptation au C.A de notre président actuel. Manœuvre cousue de fil blanc. Compte tenu de l’identité du provocateur, il était  clair d’où venait le coup, la manœuvre là encore était « signée ».
Une adhérente de la première heure s’est alors exclamée qu’en vingt ans d’association elle ne se souvenait pas avoir vécu cela ! Nous voulons bien la croire.
 
Deuxième acte : au dépouillement des votes, il apparaissait clairement qu’un bon nombre de ceux-ci relevaient d’une tactique maligne et efficace, trahissant à l’évidence une préparation préalable, liée à la manœuvre du début de séance. Ce qui a fini de rendre la salle, déjà très agitée, incontrôlable et incontrôlée.

Toutefois le vote était légal, nous n’avions plus qu’à nous incliner, même si nous n’oublierons pas facilement ce qui l’a rendu possible, la manière dont tout cela s’est déroulé, ce que cela cache vraiment, et où se trouve sa source, mais pas seulement… ce que l’article du Croisic Infos exprime bien.
En dépit de ces péripéties déplorables et mal abouties, nous avons aujourd’hui un président, capable, culturellement amoureux du cinéma, et qui a des projets à développer avec l’ensemble de son équipe, et plus largement de tous les adhérents.
Enfin, pour garder une même note cinématographique que Yoann Daniel dans son article, je dirais qu’il nous faut maintenant, et ce n’est pas facile, savoir « trancher le fil de la colère » *

Jean-Eric Lagesse
Membre du C.A de l’Association du Cinéma Le Hublot

*extrait d’INCENDIES, très beau film de Denis Villeneuve projeté récemment au Hublot.
 

02/04/2011 | 8 commentaires
Article précédent : « Imagination et originalité, Voyage au pays de l'Art Singulier. »
Article suivant : « « Règlement de comptes à O.K Corral » à l’AG du cinéma Le Hublot »

Vos commentaires

#1 - Le 02 avril 2011 à 17h27 par Jean-Louis JT, Batz Sur Mer
Pourquoi faire paraître un communiqué qui répond à une attaque dans Presse Océan ? Je n'ai pas lu cet article et ne comprend donc pas à quoi répond Mr Lagesse ! C'est vraiment n'importe quoi. A quand un article qui donne la parole aux deux parties en même temps sur ce site ? Cela m'avait déjà interpellé avec la diffusion du communiqué de Claude Verneau. C'est du travail fait à moitié ! Enfin, vous pouvez vous rassurer en vous gargarisant des commentaires de Mr Lagesse sur votre article, que vous prenez bien soin de laisser à la vue de tout le monde... Même si ça ne présente aucun intérêt pour nous, lecteurs !
#2 - Le 02 avril 2011 à 18h29 par l'exilé, Le Croisic
Une fois encore les bénévoles qui ont oeuvré avec leur coeur sont complétement oubliéet mis sur la touche par une bande d'arrivistes,comme à l'office du tourisme .Quand on lit ouest france de ce matin il va encore y avoir du bruit ds le landerneau .Il n'y aura bientôt plus d'adjoint !!!!! pour le cinéma en nommant Mickael comme directeur le maire pensait peut être mettre la main sur le ciné?râté ! mais le ciné est secoué .Nous attendons avec impatience la suite c'est tellement triste et bête à pleurer .Quand le jeu de massacre va t il cesser?
#3 - Le 03 avril 2011 à 03h08 par Daniel Yoann, Le Croisic
Jean-Louis JT,
Nous ne changeons pas une virgule des communiqués qui nous sont adressés. Dans ce cas, comme pour celui de Mr Verneau ou encore tres récemment pour Me Thobie, c'est une démarche volontaire de la part de ces acteurs de la vie locale. Ils peuvent s'exprimer ici, sans aucune difficulté. Nous ne censurons pas les critiques à notre égard (la preuve), donc nous ne nous privons pas de quelques compliments. Et je me permet juste vous corriger à ce propos : ce n'est pas MON article, ce n'est pas ma signature, pourtant je signe toujours ce que j'écris, je n'ai fait qu'en présenter l'auteur, et là, ce n'est même plus du travail fait à moitié, cela m'a demandé 5 minutes.
Je le répète une nouvelle fois : la mairie, Michèle Quellard nous l'a très souvent répété, et c'est une position respectable, ne souhaite pas prendre part à ce genre de polémique sur notre média.
A défaut de travail fait à moitié, ce serait au moins une perte de temps que de s'échiner à avoir un petit bout de réaction. Sachez pourtant que nous avons à maintes reprises essayer d joindre l'ex-présidente, sans succès. Néanmoins, ce fut parfois le cas, nous avons eu des entetiens avec ls élus sur certains sujets et réalisé des articles en bonne intelligence et parfaite collaboraton.
Pour le reste, nous sommes un média d'opinion, nous le revendiquons, et nous l'assumons. Nous essayons juste d'être "inclassable" sur l'échiquier politique. Et, sans gargarisme, ça "interesse les lecteurs", toujours plus nombreux.
Très cordialement
Yoann Daniel.
#4 - Le 03 avril 2011 à 09h49 par Mickaël Gauthier, Le Croisic
Bonjour,

Je ne répondrai à rien d'autre qu'au message de l'exilé qui effectivement ne connaît pas grand chose à la vie du Hublot.

J'ai été nommé Directeur du Hublot par l'Association qui m'employe, et non par le Maire qui n'a rien à voir dans la gestion du Hublot !
Sinon, je serai employé municipal et ce n'est pas le cas...

Pour info, pour ma part je suis au Hublot depuis 1996, et salarié depuis 2001 !

Voilà, rectification faite.
#5 - Le 03 avril 2011 à 15h00 par l'exilé, Le Croisic
Je vous prie de m'excuser,mais je sais que vous n'êtes pas un employé municipal, mais le directeur du ciné qui devient adjoint à la culture qui demissionne pour cause de ????? un sac de noeud au ciné tout ceci est ambigüe. Mais rassurez vous je ne remets en cause aucunement vos qualités artistiques et ne peux que regrettervotre départ de la culture et la main mise par Mme le maire sur ce domaine .il eut été normal de nommer Mr Benigué en remplacement!!!!!!!!
#6 - Le 03 avril 2011 à 18h34 par Geoffrey Bénigué, Le Croisic
Puisqu il est toujours beaucoup plus facile de raconter n'importe quoi que de se renseigner sur la vérité... La voila !
Suite à une discussion avec le maire JE N'AI PAS SOUHAITE être nommé adjoint puisque cela engendre bon nombre d' obligations que je ne peux assumer.. Astreintes téléphoniques, permanence en mairie, présence aux commissions.. J ai un travail, et bien d autres responsabilités à assumer.
Cependant j assume aussi pleinement le rôle d élu en charge de la culture en suivant les dossiers au plus près comme nous le faisions avec Mickael Gauthier. Mme le maire n a en aucun cas main mise sur ce domaine sinon croyez bien que je ne serais pas engagé à ses cotés ! Je suis ouvert a quiconque souhaitant me rencontrer sur le sujet.

Au lieu de descendre sans cesse le maire et son équipe qui engage tout leur temps et leurs idées pour une commune que nous aimons tous, chacun fairait mieux d' apporter ses idées un peu plus reflechies et constructives..
#7 - Le 04 avril 2011 à 08h19 par François Tesson, Le Croisic
Voila bien le problème avec les membres de la majorité municipale. Ils sont persuadés qu'ils détiennent "la vérité". Le benjamin de l'équipe et l'ex-adjoint sont dans le même moule: ma porte est ouverte et je vous convaincrai de la justesse de mes idées. Quelle suffisance!!
Puisqu'on parle culture, qu'ils lisent ou relisent le traité sur la tolérance de Voltaire.
PS: est-ce logique qu'un vice-président d'une association culturelle soit également subdélégué à la culture?
#8 - Le 04 avril 2011 à 09h17 par l'exilé, Le Croisic
comme pour le cinema les réponses sont assez désobligeantes ,et j'en ai marre de m'excuser .Si je raconte n'importe quoi ou que je n'y connais rien eh bien certes je ne fait pas partie du quartel!!!et à défaut de communication on utilise un site où l'on peut poser des questions?et les questions auraient des réponses claires et aimables vous auriez peut être moins matière à débattre.Comment voulez vous apporter des idées à Mme le Maire puisqu'elle ne les écoute pas ne les regarde pas .Voyez ce qui s'est passer ce WE?Et trouvez vous Monsieur Bénigué que l'on puisse "jeter" une adjointe parce qu'elle pose des questions et qu'elle suggère autre chose?Comment voulez vous que je me pointe avec mes idées.Et je vais quand même vous en donner:refaire un comité des fêtes hors municipalité,remettre l'OTSI associatif,construire des logements pour les jeunesexpliquer aux Croisicais par des réunions publiques votre politique,s'il y a des commissions extra municipales les concerter le plus souvent possible.Et surtout ne jamais oublier qu'une municipale n'est pas un entreprise privée que les élus doivent êtreles representants de TOUTE LA POPULATION ayant voté pour ou contre et que l'argent de la commune est de l'argent public.voilà je ne fais pas que "vomir" des méchancetés comme vous le dites mais je propose, certes rien de nouveau mais beaucoup de choses que les croisicais voudraient et que vous balayez d'un revers de main.Vous êtes jeune Monsieur Bénigué vous verrez la vie c'est une tartine de m..... et tous les jours on doit en avaler un morceau et il y a des jours cela ne passe pas!!!!!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter