Le Croisic Infos

L’avant-projet de maison médicale présenté aux élus

Lors du dernier conseil municipal avant les vacances, qui s’est déroulé mardi soir, les élus se sont longuement penchés sur l’avant-projet de maison « pluridisciplinaire de santé » exposé par le cabinet d’architecte SCP Forest. Si l’objet et la destination du site semblent faire consensus, les élus d’opposition souhaitent plus de précisions sur le coût de l’opération.
Future maison médicale
Future maison médicale

Le projet de maison médicale, à l’entrée du Croisic sur le site de l’ancienne station-service, prend forme. Déjà, une Société Civile de Moyens (SCM) est en cours de constitution par les praticiens qui exerceront dans le nouveau bâtiment. C’est cette SCM qui traitera ensuite directement avec la mairie pour tout ce qui à trait à la location de la future maison médicale.
Pour l’heure, Michèle Quellard a indiqué que les démarches effectuées auprès des professionnels de santé ont été fructueuses : les quatre cabinets médicaux ont trouvé preneur. Si Eric Mahé s’en félicite, il engage néanmoins la majorité à trouver des solutions pérennes, notamment dans les cas où des médecins âgés devront penser à leur succession. Outre les généralistes, il est prévu l’installation de trois kinés, un seul serait pour le moment intéressé, et de trois infirmiers dont deux sont déjà engagés dans la démarche.
Sur le plan structurel, chaque médecin dispose de son propre cabinet, comme les kinés. Celui des infirmiers sera mutualisé, tout comme les deux salles d’attente et le secrétariat. Il y aura également une grande pièce pour la gymnastique et la rééducation, ainsi qu’une salle d’urgence. L’étage est consacré aux espaces de rangements et archives. L’ensemble se répartit sur 397 m2 de surface utile. L’entrée s’effectuera par la face Ouest du bâtiment. Les travaux, qui débuteront une fois le projet définitif entériné, devraient durer 12 mois.
Maryvonne Le Dour s’est inquiétée de la sécurité environnementale du site car les deux cuves, de 10 000 et 30 000 litres, sont toujours enterrées sous le bâtiment. M. Forest s’est voulu rassurant : « Elles sont neutralisées et remplies de sable, ce qui est mieux que du béton. Nous allons réaliser prochainement des carottages et des vérifications des sols. Si nécessaire, nous mettrons un remblai de substitution ». Une opération sur les cuves qui alourdira la facture de 18 000 à 30 000 euros selon Maryannick Rousset, adjointe à l’urbanisme et à l’environnement.

Un coût de plus de 750 000 euros


C’est le financement du projet et l’absence de chiffrage qui a divisé les élus, tous reconnaissant l’intérêt de créer une maison médicale sans pour autant tomber d’accord sur la méthode. Ainsi, il a fallu aller fouiller dans les archives pour retrouver le montant de l’achat du bâtiment en janvier 2007 : 395 000 euros. Le coût total de la réhabilitation devrait dépasser les 750 000 euros, le montant des travaux s’élevant à 671 000 euros.
Pas suffisant pour Claude Verneau : « Je regrette l’absence de chiffres clairs sur le montant du projet. Nous n’avons pas le coût global et celui-ci n’englobe pas l’achat du bâtiment. Je vote donc contre ». Même tonalité pour Eric Mahé et les élus de « Mieux vivre Le Croisic » : « Nous votons contre. Mais pas contre le projet de maison pluridisciplinaire de santé. Nous n’avons pas de chiffres précis. La SCM n’est même pas encore créée ». Pour le maire, l’opposition anticipe trop sur la procédure : « Il s’agit ici de la présentation de l’avant-projet. Les coûts seront clairement précisés plus tard ».
Pour Patrick Hamon et « Le Croisic Solidarité », il n’y a pas d’ambiguïté : « Nous approuvons l’avant-projet, comme cela a été le cas précédemment sur ce sujet ».
Par contre, les élus s’accordent pour être clairement informés sur le montant des loyers et la façon dont ils seront définis.


Le prochain conseil municipal est fixé au 30 septembre.

 

Auteur : YD | 14/07/2011 | 10 commentaires
Article précédent : « Le lundi soir, Place Dinan, on dresse les constats ! »
Article suivant : « La municipalité et la politique de la courte échelle »

Vos commentaires

#1 - Le 14 juillet 2011 à 17h41 par la vaticinatrice, Le Croisic
Pourquoi la municipalité investit 750.000 € aujourd'hui auxquels il faut ajouter les 400.000 € de l'achat original (qui depuis 3 ans ne font que pénaliser les finances de la commune)
QUESTION: le prix de 397.000 était déjà trop cher. Pourquoi?

Quel objectif à ces travaux?:

Etre sur d'avoir des médecins? nous ne sommes pas dans une région sous médicalisé, il suffit de regarder autour de nous.
Créer une maison médicale et éviter à des médecins de faire les investissements, propres à leur profession libérale? (Quand la municipalité achètera t-elle une boucherie ou une poissonnerie,...ou une entreprise de vente de bateaux de plaisance!!!
Faciliter aux patients âgés la visite à leur médecin, dans ce cas c'est au centre du Croisic qu'elle devrait être et non en périphérie sans transport en commun?

Sans doute pour le plaisir de se croire supérieure aux autres, en faisant tout le contraire de ce qui est l'intérêt des croisicais.

Pour 1.200.000 €, combien aurait-on pu loger de jeunes ménages?
#2 - Le 15 juillet 2011 à 06h38 par Hernandez, Le Croisic
L'emplacement de la maison médicale ? Le choix le plus excentré. A quelques pas près nous devrions changer de commune pour nous rendre chez le praticien médical.

Parler finances ? Inutile. Le contribuable a la liberté de payer donc de se taire. Traiter un dossier en escamotant la partie budgétaire ? Le conseiller Verneau le dit avec justesse et conviction.

La dépollution du site ? Les cuves sont toujours sur place ( donc pollution comprise ). A parler de minimiser les coûts de traitement de la dépollution c'est implicitement admettre qu'elle subsiste mais je suis rassuré puisque le corps médical sera sur place...
#3 - Le 15 juillet 2011 à 06h53 par Clyde, Le Croisic
Si Mme le Maire pouvait mettre autant d'argent et d'énergie pour le maintien des jeunes sur notre commune que pour la réalisation du forum et de la maison médicale!!!!!
( Deux projets pour la modique somme de plus de 4 milliards d'anciens francs )

L'urgence de votre mandat était d'inverser et d'enrayer la baisse de la population et notamment des jeunes. Vous en aviez les moyens financiers et surtout l'emplacement. Dommage.....

De plus cette maison médicale risque d'éloigner les personnes agées de leur médecin et de vider encore un peu plus le centre ville hors saison.
#4 - Le 15 juillet 2011 à 19h21 par Marianne, Le Croisic
Cher Clyde,je comprend votre ire mais soyez réaliste jeune homme!
Nos soignants ont en effet besoin d'un espace fonctionnel adapté à leurs compétences mais leurs maigres revenus ne leurs permettaient pas d'envisager de tels investissements sur notre commune.Cette dernière est donc venue à leur secours pour le bien -être des croisicais.
Un propriétaire désirait se défaire d'un bien par besoin de fonds pour de lourds travaux,nos élus lui ont prouvé combien l'amitié n'avait pas de prix;
400000€?une pacotille aux vues des dépenses engagées à l'époque par la municipalité;Quand aux 750000€ pour la nouvelle batisse,ne vous inquiétez pas le chiffre n'est que provisoire.......
Bien sùr ce pôle médical est éloigné du centre de notre commune:mais prenez vos vélos!faites de la marche "par diou"!!!!
Votre seconde préoccupation,ce sont les jeunes et j'avoue que malgrè des recherches très pointues dans Le Croisic je n'ai pas trouvé les surfaces disponibles pour de futures implantations à moindre prix;
Mais la majorité nous a promis de trouver La Solution lorsque le PLU sera défini et adopté;D'ici là ,le peu de jeunes ménages résidant au Croisic auront trouvé des lieux de résidence moins onéreux dans d'autres communes;
Accueillons donc quelques rentiers de plus désirant batir des résidences secondaires en bord de mer.
Pour finir j'ai noté sur ce forum que "la vaticinatrice" abondait dans votre sens et fustigeait face à un tel projet médical;Regrettait qu'il n'y ait pas autant de volonté politique pour soutenir d'autres créations de commerces ou industrielles;Boucherie,Poissonnerie?çà n'aurait pas le même cachet que le projet futur et puis on ne dit pas:Je vais chez le Dr Boucher ou chez le Dr poissonnier!! Pour la plaisance ne soyez pas mauvaise langue car la municipalité fait d'énormes efforts pour offrir un terrain de stockage des navires car malgrè le soutien bien amical des plus hautes instances de notre commune,il semble que l'eau du vase va déborder;
#5 - Le 15 juillet 2011 à 23h56 par l'exilé, Le Croisic
prendre l'air une bonne quinzaine fait drôlement du bien!et permet surtout de voir un endroit où l'on va construire :UNE ECOLE,même si le médecin est à 5km!Je ne comprends pas pourquoi investir autant d'argent pour des corps de métier non nécessiteux.Ce qui existe en ce moment n'est il pas largement suffisant? N'est ce pas vers l'hopital (si quelque chose devait ce faire) qu'il faudrait aller? Marianne à raison tout ceci n'est encore qu'une question de prestige.Et ds ce bâtiment ne pouvait on pas faire au moins 2 logements? et pourquoi avoir payé un bâtiment industriel une telle somme? Si le projet voit le jour sait on le cout de location demandé et le temps pour l'amortissement? Je crois que je vais repartir prendre l'air.Je ne suis pas macho mais en ce moment les femmes au pouvoir perdent un peu les pédales.étant absent je regrette de n'avoir pu partciper aux réunions publiques en plein air je vous le disais très soixante huitarde baba cool petites robes à fleurs sur le pré ne parlant que de jolies choses pour les vilaines il faut aller à l'intérieur .MDR petit langoustine devait être ds ses petits paniers
#6 - Le 16 juillet 2011 à 15h02 par Catherine Fabre, Le Croisic
Y-a-t-il un pilote dans l'avion?
Certainement pas le 1er adjoint en charge des finances . Il n'est pas capable de donner un chiffre sur le montant total de cette opération alors qu'elle est prévue depuis de nombreux mois. Si le coût est trop élevé par rapport aux loyers, qu'à cela ne tienne, il augmentera la durée d'amortissement, 20, 25, 30 ans ou plus. Et nous transférerons la dette à nos enfants et nos petits enfants.
Est-ce cela une bonne gestion? certainement pas.
Pour moi le retour sur investissement devrait être d'environ 10 ans. Dans le privé, cela s'appelle une faute professionnelle. Mais dans le secteur public tout est permis puisque ce sont les contribuables qui payent.
Quand je pense qu'il nous faudra attendre encore 3 ans pour que notre commune soit bien gérée! combien de dégâts d'ici la!
#7 - Le 19 juillet 2011 à 06h46 par Hernandez, Le Croisic
Le futur est assuré avec la maison médicale ? Et pour qui ?
Le 3à juin 2011, l'Insee a actualisé les donnés détaillées communales. Concernant la population au Croisic, et pour l'année 2009, le nombre de naissances est à peine supérieur à 22 alors que le nombre de décès atteint presque le chiffre de 80. Trois fois plus de disparitions que de naissances. Cela s'appelle un déficit naturel de la démographie. La commune peine à compenser ce déficit naturel par les nouvelles installations de classes d'âge matures. Pourquoi cela depuis tant d'années ? A moins que les chiffres de l'Insee ne soient pas reconnus fiables...
#8 - Le 20 juillet 2011 à 19h50 par petit monsieur, Le Croisic
Doit-on prédire ce que sera l'avenir ? Non car nos édiles ne veulent rien entendre, c'est une atteinte à leur personne que de contredire une de leur affirmation.

Une maison médicale offerte aux médecins, A quand des logements pour les jeunes, oui c'est vrai le PLU n'est pas voté, donc on ne peut rien faire si ce n'est la maison médicale.

Que de contradictions et que de ......
#9 - Le 21 juillet 2011 à 14h30 par chineur.du.croisic, Le Croisic
Si je peux me permettre, je trouve cette idée géniale !!! Quel merveille de tous regrouper loin de notre centre-ville !!! J'adore l'idée de"Marianne" de s'y rendre à pieds, ou en vélo...(j'espère de tout coeur que cette une blague)
Pensé à nos personnes agées, qui doivent se rendre chez le médecin régulièrement... Comment vont-elles faire ? Quand on est malade, sans voiture ??? Et bien ceux sont les professionnels qui vont se déplacer (je pense que la S.E.C.U.va être ravie...)
Idée grandiose, suite d un aménagement territorial catastrophique depuis des années... Ah oui, un dernier point,avant de constuire de nouveaux logements pour des jeunes Croisicais (j'en fais parti), faudrait peut-être pensé au facteur "travail"... Car sans travail, faire des logements ne sert à rien... Des logements y en a pleins à vendre dans notre commune !!! (mais peut-être que les agences spèculent sur leurs prix, car certaines sont à vendre depuis une éternité...)
#10 - Le 22 juillet 2011 à 09h30 par crabe
chineur.du.croisic : non seulement il n'y a pas de logements mais aussi les emplois manquent de plus en plus...

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter