Le Croisic Infos

L’hôpital du Croisic dépouillé au profit de Guérande

Le club de réflexion croisicais qui dit travailler sur les dossiers sensibles du Croisic veut alerter la population sur le scandale de l’hôpital croisicais.

Pour le club de réflexion composé de professionnels de la santé, la fusion des hôpitaux de Guérande et du Croisic a été imposée par l’ARH.  « les structures auraient du être égales seulement le Directeur Dumortier a fait transférer toute la responsabilité à Guérande » explique Jacques Chrétien Médecin retraité. « On avait un grand hôpital dynamique au Croisic, il va devenir une maison de retraite. » précise Claude Verneau. Les rédacteurs du rapport estiment que c’est dommageable pour Le Croisic, « 50 emplois en moins sur place pour le premier employeur de la commune.»
Les rédacteurs rappellent qu’à peine nommé le Directeur de Guérande « envoyait les camions de déménagement. »
Les membres du club  mettent également en évidence l’absence de soins d’urgence et de suivi thérapeutique.

Le club souligne le silence de Madame Le Maire dans ce dossier, mais peut elle défendre la position de l’hôpital du Croisic en sa qualité de Présidente du Conseil d’administration de ce dernier ? Des réponses sont attendues par les Croisicais sur la position de la ville sur la restructuration de l’hôpital, les pertes d’emploi correspondantes et les 800 000 € de déficit de l’hôpital intercommunal de la presqu’île annoncés par le Directeur. « Quand le projet de déménager Pen Bron est sorti on a vu Leroux monter au créneau » lance Françoise Thobie. Ils demandent des négociations pour garder un pool médicalisé au Croisic.

Une maison pluridisciplinaire de santé

La municipalité a prévu d’implanter une maison pluridisciplinaire de santé à l’entrée de la ville. Le club de réflexion demande que ce projet soit rediscuté autour d’une table avec des professionnels de santé.  Ils sont contre un projet couteux à l’entrée du Croisic « pas facile d’accès pour les malades ». Ils souhaitent une réelle pluridisciplinarité, rassemblant au minimum médecins, infirmiers, kinésithérapeutes, mais aussi chirurgiens-dentistes, pharmaciens, pédicures, orthophonistes, assistantes sociales, toutes autres professions intervenant à domicile.
- La mise en commun de moyens, secrétariat, dossiers, etc…
le club de réflexion déplore de se voir imposer un projet de Maison Médicale  élaboré par la municipalité à la demande d’un cabinet de médecins. « Ce projet ne répond à aucun des critères  de santé et de pluridisciplinarité. » précise Jacques Chrétien.
Ce projet devrait être revu avec tous les soignants libéraux. « Il faut rediscuter l’éventuelle participation de chacun, et l’implantation de cette Maison de Santé Pluridisciplinaire », souhaite le club de réflexion

Les autres réactions :

Les  autres acteurs politiques du Croisic s'étaient déjà exprimés sur ce dossier :

Eric Mahé : « Le projet est de regrouper l’hôpital du Croisic et celui de Guérande en un seul hôpital intercommunal. Nous avons l’impression que tous les services intéressants vont aller à Guérande et que Le Croisic va devenir un hospice, voire un mouroir. Les personnes âgées ne peuvent pas forcément se déplacer pour aller à Guérande. J’ai l’impression, et c’est le sentiment des Croisicais, qu’on dépèce l’hôpital en lui enlevant ses deux pôles

Les élus de gauche avaient proposé :"Le directeur de l’hôpital doit venir s’expliquer devant les élus. »
Maison médicale : « Nous avions proposé que cette structure s’installe dans l’hôpital : le directeur n’est semble-t-il pas d’accord.

Auteur : JBR | 26/05/2012 | 14 commentaires
Article précédent : « La Criée appelle au secours ! »
Article suivant : « CHOCOLAT et SAVEURS : Un salon anti-crise. »

Vos commentaires

#1 - Le 26 mai 2012 à 15h02 par club de réflexion, Le Croisic
Nous informons les lecteurs qu'ils peuvent lire l'intégralité des dossiers actuellement traités (santé, démographie, logement et emploi) sur notre nouveau site: www.clubdereflexionlecroisic.fr

Bonne lecture
Le Club de Réflexion
#2 - Le 26 mai 2012 à 22h33 par hervéleboulch, Le Croisic
Quel rôle a joué le député dans cette histoire? qui après s'être sauvé du Croisic récupère des emplois à Guérande !
#3 - Le 27 mai 2012 à 08h13 par Jacques Bédier, Le Croisic
J'ai eu la curiosité d'aller sur le site du club de réflexion.
Le dossier santé est très complet et mériterait d'être lu par toute la population du Croisic. Il est sans concession et a aussi le mérite de proposer des pistes pour stopper les inepties de cette municipalité. C'est vrai pour l'hôpital et pour la maison médicale.
Les documents démographie et logement font froid dans le dos quant à l'avenir du Croisic.
Continuez!
#4 - Le 27 mai 2012 à 09h15 par PRADELLE, Le Croisic
Eh oui! au même titre que le port du Croisic est dépouillé par la SAEM au profit de La Turballe. C'est pitoyable!!

Le Croisic est devenu une ville fantôme qui ne vit que grace à quelques bobos parisiens qui viennent y passer les weekend.
#5 - Le 29 mai 2012 à 11h00 par Hernandez, Le Croisic
En effet, monsieur Bedier, vous faites de la relance ...vu le peu de commentaires reçus.
Qui est à l'origine de cela ?
Ainsi que des autres insertions dans votre site; mais les droits sont réservés, paraît-il !
#6 - Le 30 mai 2012 à 10h22 par nichette
Un hôpital par ville ? Avons-nous encore les moyens financiers de cette politique. Bien sû, nous aurons toujours des "yaka fokon" pour nous expliquer que rien de plus facile. Mais cette politique qui consiste à faire payer les prochaines générations s'épuise. Le coup d’arrêt à l’endettement public ne semble pas clairement sur les rails. Pourtant il devrait mettre un terme au creusement de la principale inégalité, qui est l’inégalité intergénérationnelle. Il appartient à la génération qui est au pouvoir de régler les factures de ses excès, et non à ses enfants et petits-enfants. Le rôle des politiques est de nous y préparer, ce qui n’est pas facile dans un pays où près de la moitié des électeurs sont fonctionnaires ou retraités! Le ralentissement de la croissance du PNB n’a pas été compensé par une réduction des dépenses publiques, et le déficit national a finalement explosé. Les politiques n’ont pas "voulu / pu" repenser les services publics dévastés par les 35 heures, et ont préféré lâcher le déficit. Alors, oui, à un hôpital intercommunal, quand bien même il serait à Guérande. Je n'ai aucun chauvinisme à ce sujet. Ni esprit de clocher.
#7 - Le 31 mai 2012 à 08h19 par Sandra, Le Croisic
Un grand merci aux trois auteurs de ce rapport sur la santé.
Il nous éclaire sur le laxisme et l'incompétence de notre maire. Il ne s'agit pas, bien sur, de dépenser plus mais mieux. L’hôpital public se doit d'être au service des habitants, qu'ils soient de Guérande ou du Croisic. Une meilleure répartition des services aurait pu perdurer pour le bien de chaque ville. Ne pas conserver un service de soins au Croisic est une aberration sociale, économique et géographique.
Je m'en souviendrai lors des prochaines élections.
#8 - Le 01 juin 2012 à 09h33 par osons
Il me semblait que c'était justement une maison pluridisciplinaire de santé et non une maison médicale. Donc, il s'agirait de désinformation de la part des trois auteurs de ce rapport à charge aux ambitions politiques. Devant, cette incompétence de nos trois auteur, cela m'éclaire sur l'à peu près de ce rapport. Je m'en souviendrai aussi lors des prochaines élections.
#9 - Le 01 juin 2012 à 10h40 par Sandra Bédier, Le Croisic
Quelle imagination, pour la relance de la part du couple croisicais : Bédier & Sandra !
#10 - Le 03 juin 2012 à 08h57 par Jacques Chrétien, Le Croisic
En réponse à osons.

Nous recommandons à toutes les personnes intéressées de lire l'intégralité de ce rapport. En s'appuyant sur les textes officiels, il fait bien la différence entre une vraie maison pluridisciplinaire de santé et le projet actuel qui regroupera des médecins, mais pas d'infirmière ni de kinésithérapeute.
Où est la désinformation, où est l'incompétence?
Quand aux trois auteurs, ils n'ont aucune ambition politique. Ils souhaitent simplement éviter un déplacement regrettable d'acteurs de santé à l'extrême périphérie du Croisic.
#11 - Le 03 juin 2012 à 16h53 par sandra ni couverture
Un des trois auteur du rapport est un ancien médecin ? C'est vrai qu'avec cette maison pluridisciplinaire de santé, il n'arrive pas à vendre son cabinet. Et, puis niveau distance, c'est plus difficile d'aller de la place Dinan au cabinet de Chrétien, que d'aller au futur emplacement de la maison. Moi, qui habite les HLM rue T. Botrel, c'est parfait. Alors, oui à cette maison. Enfin, on s'occupe de nous.
#12 - Le 04 juin 2012 à 06h28 par Protestant, Le Croisic
Et le rapport de la commission patrimoine, pour quand ?
#13 - Le 04 juin 2012 à 09h27 par antiraleur
Extrême périphérie du Croisic : fichtre. Il y a surement un décalage horaire pour aller à cette maison pluridisciplinaire. Et puis, suivant ou nous résidons, nous sommes toujours plus ou moins éloignés de quelque chose. Quand, je regarde la maison médicale de Guérande, elle est sûrement très éloignée pour les habitants du nord de Guérande. Mauvaise foi quand tu nous tiens… Et, j’ai lu ce rapport. Très partisan, très orienté, très politique politicien donc sans crédibilité.
#14 - Le 07 juin 2012 à 11h19 par GUILLARD France, Saint-nazaire Ouest
Les problèmes de regroupement des pôles de santés sont difficiles pour chaque acteur concerné, soit par un parent malade ou soit le personnel soignant qui fait un travail extraordinaire auprès des patients qui ont tellement besoin de réconfort.

Je soulèverait les problèmes liés au déplacements routiers des divers personnels.

J'entends sans arrêt parler d'économie d'énergie, de protéger la planète, mais ce qui sera surement fait, comme partout ce qui est projet étrangement malgré l'avis des habitants, ils sont mis en place trop vite, les anomalies apparaissent ensuite, mais trop tard.

Il y a déjà saturation des routes qu'elles qu'elles soit en grandeur, je vois très mal comment vont faire les mères de familles pour s'occuper de leurs enfant d'âge scolaire pour prndre leur poste à l'heure le matin et rentrer chez elles le soir pour s'occuper de toute la famille, le mair compris bien sur.

Vous penserez peut-être que je suis trop " terre à terre", mais c'est bien la vie de tous les jours pour ces femmes dévouées.

Entre les dépenses supplémentaires de carburant, se lever plus tôt, les encombrements routiers, la pollution atmosphèrique .... ou sont les bénéfices ????

Nous faisons les mêmes constats sur SAINT-NAZAIRE, attendons la mise en service et les quelques mois suivant pour en tirer les conclusions, mais sans être défaitiste, je ne vois pas cela aussi bien qu'ils le laissent entendre.

Bon courage aux personnels et aux patients.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter