Le Croisic Infos

L’opposition « Pour que vive Le Croisic veut le maintien de la maison de retraite

Voilà plusieurs mois que le dossier de la maison de retraite fait débat au Croisic. L’opposition reproche à Michèle Quellard de prendre des décisions sans aucune concertation.
Françoise Thobie Pour que Vive Le Croisic
Françoise Thobie Pour que Vive Le Croisic

"En réponse aux propos de Madame le Maire dans un récent article de presse, il nous semble important d’affirmer une nouvelle fois la position de la liste « Pour que Vive Le Croisic » sur le dossier de la Maison de Retraite du Croisic : 

Nous voulons le maintien de la maison de retraite sur le territoire croisicais.

Nous voulons aussi réfléchir et agir pour ce faire, conjointement avec la majorité ,comme cela était convenu.

Pour mémoire, une première motion avait été votée à l’unanimité  le 18 juillet 2014, motion qui est restée sans suite.

Depuis Mme le Maire s’est affranchie des accords passés avec notre groupe sur ce sujet et prend des décisions sans aucune concertation. Notre abstention, lors du vote de la dernière motion sur la Maison de Retraite n’est motivée que parce que Madame le Maire ne respecte pas les règles établies aux seules fins d’en tirer à elle seule un certain bénéfice. Nous jugeons donc utile de lui rappeler la promesse qu’elle avait faite en début de mandat selon laquelle elle s’engageait à être la Maire de tous les Croisicais. Cela passe par l’écoute et l’intégration de notre groupe qui a réuni près de la moitié des votes exprimés en 2014 avec 1212 voix, et son mépris à notre égard et à celui de nos électeurs  n’est pas tolérable."

29/11/2016 | 1 commentaire
Article précédent : « Le Croisic : Les habitants pénalisés par un PPRL* fort peu crédible »
Article suivant : « Le Croisic : La majorité municipale se fissure »

Vos commentaires

#1 - Le 18 décembre 2016 à 16h03 par JEAN-MARIE GASCOIN, Le Croisic
La république autocratique du Croisic poursuit son bonhomme de chemin... au mépris d'une bonne partie des habitants, et pour autant, sans aucune vision stratégique sur l'avenir économique de notre commune.

Fermeture de LEMERLE, de la bijouterie MAHE : décisions compréhensibles de propriétaires privés, mais que deviendront ces entreprises ?

Refus d'installation de la Brasserie de la Côte d'Amour parce que la bière ne correspondrait pas à l'image du Croisic (sic !) - et maintenant, on s'en mord les doigts, on regrette.

Quasi abandon du dossier de la maison de retraite, sans concertation bien sûr.

La hotte de la mère Noël est pleine de cadeaux empoisonnés pour l'avenir du Croisic, de ses habitants, de son école...
Jusqu'à quand ?

Il est temps que Mme QUELLARD change d'attitude à l'égard de ses administrés, et prenne enfin en compte l'impérieuse nécessité d'aider toutes les entreprises du Croisic à développer leurs activités, au profit de tous.

Tout le monde n'est pas à la retraite au Croisic, et tout le monde n'a pas envie d'aller travailler à Guérande, Saint-Nazaire ou ailleurs...

POUR QUE VIVE LE CROISIC !!!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter