Le Croisic Infos

La commune va sacrifier son patrimoine sur l'autel de son développement

Bouche bée, les élus qui n’étaient pas dans la confidence ; scotchés ceux qui s’attendaient à de simples effets d’annonces ; saisie, une bonne partie de la nombreuse assistance. Il faut bien reconnaître qu’en annonçant les prochaines ventes de la salle des fêtes, de la maison des associations, et surtout ô combien symbolique celle de l’Hôtel d’Aiguillon (ancienne mairie), Michèle Quellard n’a pas fait dans la demi-mesure, ni dans le compromis. Si le maire ne fait pas tout à fait table rase du passé en conservant la salle Jeanne d’Arc, elle se tourne résolument vers l’avenir. Un pari osé. Un choix douloureux.

Les v½ux du maire 2011 marqueront sans aucun doute le mandat de Michèle Quellard. Les annonces qui y ont été faites suscitent énormément de réactions, et plus particulièrement au niveau de l’urbanisme et de la gestion de l’immobilier. Aussi, de nombreux élus d’opposition (Droite et Gauche réunies) ont été mis devant le fait accompli. Mais Michèle Quellard l’a clairement fait comprendre : elle a géré l’épineux dossier de la criée. Désormais, elle doit marquer la politique municipale et le futur Croisic de son empreinte.

Toutefois, à bien y regarder, ces projets et décisions surprenantes posent une question sur le déroulement des processus de concertation avec la population. Qu’en est-il du PADD, présenté en grande pompe il y a à peine quelques semaines, et déjà caduc, alors qu’il était censé dessiner Le Croisic pour ces 15 prochaines années ? Car à force de donner des os à ronger à la population pour mieux l’occuper et la détourner des véritables enjeux alors que d’autres desseins se projettent, elle risque de ne plus avaler les couleuvres.

Michèle Quellard prend ses responsabilités. Et les Croisicais vont devoir se faire à l’idée de changements inattendus… Sauf pour l’association « Le Croisic Solidaire » qui annonçait en début de mandat la vente de l’Hôtel d’Aiguillon. Comme quoi…

Il n’y aura donc pas de logements, pas de bureaux non plus, derrière l’Intermarché. Ce sera une nouvelle salle. Car sur le plan des logements sociaux, Michèle Quellard a bien fait comprendre qu’elle s’enorgueillit que Le Croisic, avec ses 9,5 % de logements sociaux (contre 20 % prévus par la loi SRU) soit un des meilleurs élèves de la côte. « La Maison des associations est bien trop petite pour accueillir toutes les associations. Ainsi, Le Croisic va se munir d’un nouvel équipement. Je lui ai donné le nom de Forum. Nous abandonnons le projet d’une salle culturelle, bien trop onéreuse. Ce Forum disposera de plusieurs salles de différentes capacités pour les associations, les particuliers et la municipalité ». Le maire précise que cet investissement sera en partie financé par l’obtention de la demande de surclassement démographique et les dotations financières qui en découlent.

Bonne nouvelle, la municipalité a décidé de réaffecter les bâtiments du legs Chapleau et la salle Jeanne d’Arc. Le premier va être restauré et transformé en en résidence d’artistes. La seconde va devenir un espace culturel et de rencontres pour des expositions, des concerts, des salons, autour de la thématique artistique.

A vendre !

Après avoir vendu le Centre Médico-social à un promoteur immobilier pour en faire de nouveaux logements privatifs, l’ancien Office de Tourisme à une pédicure, la commune met en vente quelques-uns de ses plus beaux bijoux de famille. On le sait bien l’Hôtel d’Aiguillon et la salle des fêtes sont de véritables fardeaux pour le budget communal et surtout, leur rénovation demande un investissement impensable aujourd’hui. Quant à la maison des associations, elle devient obsolète compte tenu du projet « Forum ». « La richesse de notre patrimoine, si elle est un atout pour notre ville, peut aussi se révéler comme un lourd handicap pour ses finances », complète Michèle Quellard. Mais céder au privé ces magnifiques bâtiments, qui font autant pour la réputation du Croisic que sa côte, n’est pas sans pincer le c½ur de nombreux Croisicais présent à la salle des sports, mercredi soir.

 

Toutefois, le maire a assuré qu’elle serait très vigilante quant au futur acheteur du fleuron, qui devra respecter « les règles drastiques en matière de monuments historiques ». Elle dit également pouvoir reloger sans difficulté les associations dans le futur « Forum ». Elle justifie sa décision : « J’estime incontournable, pour financer les projets, sans emprunt supplémentaire, ni hausse démesurée des impôts locaux, de rationaliser, de mutualiser et de se départir d’une partie de notre patrimoine ».

Elle est appuyée dans sa démarche par Christophe Priou : « Ici, comme au plan national, c’est l’heure de choix difficiles ». Elle est confortée par Yves Métaireau, président de Cap Atlantique et maire de La Baule : « Je n’avais aucun doute sur vous, et je n’ai aucun doute quant à votre réussite ».

Oui, mais la question se pose désormais, et la réponse sera bientôt affichée en vitrine des agences immobilières (quelle aubaine) : à quel prix ?

Auteur : Yoann Daniel | 07/01/2011 | 5 commentaires
Article précédent : « « Le Croisic Solidaire » reproche au maire son manque de concertation et son autoritarisme »
Article suivant : « Michèle Quellard d’attaque pour 2011 ! »

Vos commentaires

#1 - Le 08 janvier 2011 à 09h34 par lexilé, Le Croisic
j'espère que ce Forum sera en pierre de taille afin de ne pas dénaturer la chapelle du crucifix !!!! n'est ce pas ls amis du Croisic et l'ancienne mairie qu'en pensez vous les Amis?un immeuble à l place srait pas mal
#2 - Le 08 janvier 2011 à 11h57 par rollando, Le Croisic
pour ceux du fond de la classe qui n'auraient pas tout compris, voilà la même explication des gravures mais en couleur de l'article précédent : "Michèle Quellard d'attaque pour 2011"
On avait bien compris que Le Croisic est très mal géré, de main de fer par M. Quellard et que la méthode Coué ne résoudra pas les problèmes !
#3 - Le 15 janvier 2011 à 00h08 par arcroazig, Le Croisic
Ce soir CONSEIL MUNICIPAL, une belle leçon de démocratie: nous appliquons notre programme, nous décidons car c'est nous qui avons été élu.

On croit rêver: La démocratie tunisienne de BEN ALI était moins autoritaire et plus consultative.
On a appris ce soir que la bibliothéque s'installerait dans le foyer des anciens qui devront cohabiter ou s'en aller et cela afin de construire, rue Jean Jacques, un immeuble qui ramènera des touristes et des retraités fortunés, par contre point de logement sociaux.

Une phrase : Votez le PLU sans discussion et nous avons des projets de lotissement pour les jeunes, par contre pas besoin du PLU pour décider du forum.

C'est la démocratie croisicaise, on a été élu, nous avons raison!!
#4 - Le 15 janvier 2011 à 06h36 par Réaliste, Le Croisic
Il faut être un peu réaliste ces bâtiment coûtent une fortune à la commune. Et ils ne pourront pas mettre un immeuble à la place de l'ancienne mairie puisque le bâtiment est classé, d'où le prix exorbitant de son entretien et de la quasi impossibilité de le mettre aux normes sans augmenter les impôts locaux de telle sortent que vous sortiriez tous dans la rue avec pics et fourches!
#5 - Le 16 janvier 2011 à 17h19 par Le Visiteur, Le Croisic
Dans la démagogie de l'équipe des élus Croisicais, le Forum sera certainement l'exemple le plus fou!
Toutes personnes ayant travaillé dans les exploitations commerciales savent que les Forums et autre salles polyvalentes sont absolument inamortissables! à tel point que des grandes villes comme Montpellier, Versailles ou autres ont été obligées de louer ce genre de locaux à des sociétés privées pour au moins obtenir un loyer annuel même à perte....
Alors Madame le Maire arrêtez cette démagogie et revenez sur notre bonne vieille terre Croisicaise: rénover ce qui existe est certainement une solution plus sage..

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Publicité
Salon ChocolatAudiences annuelles des sites du réseau Media-Web
 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter