Le Croisic Infos

La Maris Stella, doyenne des associations, se porte bien et connaît la musique

La vénérable association culturelle croisicaise et batzienne tenait son assemblée générale il y a quelques jours, avec ses deux sections : la chorale et l’école de musique. La Maris Stella est des plus dynamiques avec des adhésions en augmentation. Avec Yvette Matho, sa présidente, l’association sait vivre avec son temps et s’adapter aux demandes et besoins de ses adhérents. Elle propose aussi des animations plaisantes. Toutefois, le Conseil d’Administration regrette le manque d’implication des parents pour cette réunion.

L’effectif total de la Maris Stella se porte à 141 adhérents. Il aurait même pu être plus important car l’école de musique n’a pas été en mesure de répondre à toutes les demandes. C’est le cas notamment pour les cours de guitare où il manque des professeurs, et pour le piano, un incontournable de l’enseignement musical, a précisé Pascal Casson, président de la section école de musique. Cette dernière compte 74 jeunes élèves et 34 adultes, 33 enfants sont initiés au solfège.
Soutenue par les deux communes, la Maris Stella devra trouver des moyens financiers, matériels et humains pour poursuivre son développement, et continuer à assurer un enseignement de qualité. Danièle Charlot, adjointe au maire en charge des associations, et Michèle Quellard, ont appuyé cette démarche et renouvelé leur soutien à l’association. La présidente a également ajouté que la structure entrait dans le plan 2011-2013 du Conseil Général pour les écoles de musiques, ce qui représente une subvention de 31 euros par élève et par an.
À noter que les cours sont donnés par des professeurs salariés, mais aussi par des bénévoles, pour la guitare, le piano, l’accordéon, la flûte, la trompette et la batterie fanfare, mais aussi pour le chant et le solfège.
La chorale poursuit également ses activités avec bonheur. Enfin, Yvette Matho s’est réjouie du succès de la soirée cabaret, et aussi de la bonne initiative des auditions décentralisées au Centre Saint-Jean de Dieu.
Seul bémol dans cette jolie partition, l’absence des parents lors de cette assemblée générale. Un mal trop souvent symptomatique dans les associations qui prennent en charge des enfants. Un peu dommage, et surtout, pas très reconnaissant pour le travail des bénévoles de la Maris Stella.

Auteur : Y.D. | 28/11/2010 | 0 commentaire
Article précédent : « Les Belugas repartent en flèches avec France Darts »
Article suivant : « Une trentaine de personnes au pot d’accueil des AVF au Croisic »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter