Le Croisic Infos

La salle Jeanne d'Arc fait parler d'elle

Au cours du Conseil municipal de mars 2016 au Croisic, le budget primitif 2016 a été abordé. Il en ressort que la gestion des finances de la ville est saine malgré la période trouble due aux baisses des dotations aux collectivités. L'opposition portée par Françoise Thobie a titillé la majorité sur la rénovation de la salle Jeanne d'Arc.

La Salle Jeanne d'Arc, a fait l'objet de nombreuses remarques de la part de l'opposition. Cette dernière continue d'être rénovée en 2016 pour un budget de 1 233 000€. (Ndlr : 230 000€ pour la rénovation de l'église.) Françoise Thobie a fustigé les dépenses d'équipement : "Nous pensons que ce prix est disproportionné par rapport à la configuration de la salle. S'agit-il de 200 places assises, 250 à 300 ? Que se passera-t'il dans le cas d'une grande manifestation ?" La réponse mi-amusée mi-agacée de l'édile : "On fera deux conférences !" a rétorqué Michèle Quellard.

L'opposition est ensuite revenue sur l'édifice en zone inondable évoquant un « projet mal étudié» . « On ne va pas parler du PPRL ! » a répondu Michèle Quellard pour calmer les ardeurs de la minorité. « Cela a été élaboré par un vrai professionnel, si vous remettez tout en cause, on va y passer la nuit. Il n'y a pas de risque de submersion sur la salle Jeanne d'Arc. » Maryannick Rousset, élue de la majorité à l'urbanisme et au patrimoine est intervenue : « Si nous ne voulons pas prendre de risques, nous ne ferons plus rien, toute la commune du Croisic est concernée » (Ndlr : par le Plan de Prévention des Risques Littoraux). Ce qui n'a pas calmé l'opposition : « Il y a des dispositifs à mettre en œuvre, d'autres solutions, attendons de voir». La minorité continue donc de voter contre les délibérations autour de la Salle Jeanne d'Arc.

Requalification de la Zone Artisanale

Des subventions exceptionnelles ont été attribuées aux associations : 11 000€ pour l'organisation du Festival tempo classique 2016. 6000€ à l'association "Cinéma le Hublot" pour le Festival de films du Croisic.

Une convention entre ERDF et la Ville du Croisic va permettre des travaux à hauteur de 52 000€ HT. Ils permettront l'effacement de sept poteaux électriques dans l'avenue de la Pierre Longue. 27 644€ ont été votés pour l'aide au ravalement des façades et des menuiseries bois : 17 dossiers avaient été instruits en ce sens en 2015. La requalification de la Zone Artisanale coûtera la somme rondelette de 613 866€ pour les travaux. L'opposition a signalé des problèmes d'accessibilité pour les piétons.

Auteur : J-C L.B | 16/03/2016 | 1 commentaire
Article précédent : « Logements sociaux : Le Croisic mauvais élève »
Article suivant : « Bientôt sous surveillance »

Vos commentaires

#1 - Le 24 mars 2016 à 21h57 par Coco44490
Sur ce dossier également, l'argent serait bien plus utile ailleurs...

Rien que la photo de la salle du conseil municipal nous montre à quel point l'argent est jeté par les fenêtres, je ne suis pas sur qu'il y ait besoin d'autant d'écrans et de micros !!!, on doit pouvoir tous s'entendre et voir sans tout cet artificiel... un seul écran géant suffirait si le mobilier serait mieux disposer, juste une question de logique et d'économies. Après ça il ne faut pas se plaindre que les impôts augmentent...

Et les 1 233 000€ n'auraient pas été plus utile à la construction de logements sociaux, car des bruits courts qu'il en manqueraient aux alentours de 250, une fausse rumeur probablement!!!

Concernant cette "fichue" salle Jeanne d'Arc qui coûte les yeux de la tête, il est vrai qu'elle est très utile pour le théâtre ! Et qui qu'on retrouve dans une compagnie théâtrale au Croisic, une inconnue qui s'appellorio Quellard, que c'est étrange!!! moi je dis ça, je dis rien!!!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter