Le Croisic Infos

La tempête « Xynthia » provoque une marée exceptionnelle dans les rues

On attendait du vent, on l’a eu. Rien de bien méchant, si ce n’est une grosse branche tombé à l’école publique. Mais la tempête « Xynthia » a réservé une toute autre surprise aux Croisicais : une belle inondation comme on n’en avait pas vu depuis longtemps grâce au concours du vent de noroît d’un coefficient de 102. Avec plus de 80 cms d’eau sur les quais, les dégâts sont importants. Pas moins de 8 casernes de pompiers sont mobilisées, ce dimanche, pour faire face aux besoins de la population et des commerçants submergés.

Inondations au Croisic

On attendait du vent, on l’a eu. Rien de bien méchant, si ce n’est une grosse branche tombé à l’école publique. Mais la tempête « Xynthia » a réservé une toute autre surprise aux Croisicais : une belle inondation comme on n’en avait pas vu depuis longtemps grâce au concours du vent de noroît d’un coefficient de 102. Avec plus de 80 cms d’eau sur les quais, les dégâts sont importants. Pas moins de 8 casernes de pompiers sont mobilisées, ce dimanche, pour faire face aux besoins de la population et des commerçants submergés.
La météo est parfois farceuse car c’est sous un magnifique soleil que les Croisicais se sont réveillés ce matin. Pas tous les Croisicais, car ils sont nombreux à avoir fait face aux éléments depuis 4 h 00 du matin. Pour les uns, on a déplacé les voitures, pour les autres, on a empêché tant bien que mal l’eau de rentrer dans les maisons. Mais il n’y avait pas grand-chose à faire, surtout quand l’eau stagne plusieurs heures dans les rues. Néanmoins, ce calme après la tempête aura permis d’attaquer rapidement le nettoyage et aura facilité l’organisation des secours.
Les pompiers de 8 casernes, dont Saint-Lyphard, Saint-Molf, Donges, La Chapelle des marais, Guérande, Le Croisic, ont travaillé d’arrache-pied depuis l’aurore pour installer des pompes dans les habitations et les commerces. Ceux installés sur les quais ont vu près de 60 cms nd’eau envahir leurs boutiques. Pour Chérif Drici, du magasin Siam, les dégats sont importants : « L’eau est bien montée et il y a beaucoup de pertes. J’espère que les assurances vont intervenir rapidement et qu’il n’y aura pas de problèmes ». Comme d’autres, ce commerçant, aidé par des amis, a du prendre son courage à deux mains pour commencer à nettoyer.
Les caves ont été complètement submergées, mais à part des dégâts matériels, personne n’a eu à souffrir physiquement de ce phénomène. Toutefois, il a fallu reloger trois personnes, rue des matelots.
Conséquences de cette inondation, les quais ont été fermés vers 11 h 00 pour faciliter le travail des pompiers et permettre une bonne évacuation des eaux du quai vers le port de plaisance. En cette période de vacances, de nombreux commerçants auront certainement un manque à gagner important. On note aussi qu’il était impossible de retirer de l’argent dans les distributeurs automatique d’argent du Croisic. Au Crédit Agricole, c’est un amoncellement de détritus et d’algues qui jonchait le local.  Les services techniques de la mairie sont également sur la brèche et font un  travail remarquable dans l’organisation du nettoyage et la signalisation. Nul doute qu’ils auront besoin du concours des riverains et des bonnes volontés pour débarrasser les rues les plus touchées de tous les déchets amenés par la marée. La police municipale est également très présente pour l’aide aux personnes.
Pour les prochains jours, la population devra restée vigilante. Les coefficients marée vont monter crescendo jusqu’à mardi. Si le vent venait à se lever, le scénario pourrait se reproduire mais cette probabilité est moindre. Il faut également penser à alerter les personnes possédant des résidences secondaires touchées par l’inondation pour qu’ils puissent prendre des dispositions et ne pas laisser l’eau croupir dans leurs caves et maisons.
Et pour l’anecdote, et parce que notre petite presqu’île n’a pas eu à souffrir de drames, ce commentaire amusé d’un passant : « On a même trouvé des palourdes sur la route ! »

Auteur : Yoann Daniel | 28/02/2010 | 1 commentaire
Article précédent : « Une Journée Internationale des Femmes drôle et chaleureuse »
Article suivant : « Le réseau Etudiants et Développement termine son université d’été en fanfare »

Vos commentaires

#1 - Le 01 mars 2010 à 09h56 par Cyrano
Je tenais à remercier tous ceux qui se sont mobilisés la journée de dimanche : commerçants, particuliers, les pompiers, ERDF, les services municipaux et la municipalité.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter