Le Croisic Infos

La Ville a vendu son hôtel d'Aiguillon

L'hôtel du Duc d'Aiguillon, ancienne mairie du Croisic été vendu pour être transformé en appartements.

C'est au prix de 602 000 € que le bâtiment emblématique du Croisic a été acquis  par  SOGIMM SAS.
Pour l'opposition « le cahier des charges n'a pas été respecté ». Elle s'inquiète de ce qui en adviendra  car le projet n'a pas été validé par la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles).
Autre point qui restera à définir, les stationnements (combien et où), en effet le bâtiment sera transformé en appartements. La majorité assure « qu'il n'y aura pas d'extension ».
Tous ces travaux seront effectués sous haute surveillance, en effet le bâtiment est classé aux Monuments historiques.

Auteur : LY | 18/06/2013 | 7 commentaires
Article précédent : « La maison pluridisplinaire en location « à la demande » »
Article suivant : « Conseil municipal, la majorité se félicite de sa gestion »

Vos commentaires

#1 - Le 19 juin 2013 à 17h13 par A.DE MAUVES
C'est cadeau le prix de l'immobilier à LE CROISIC même pas le prix d'une maison ordinaire.
Bizarre,vous avez dit bizarre?
Comme c'est bizarre
y a rien d'autre à vendre ?
Je suis preneur.
#2 - Le 20 juin 2013 à 13h38 par G.Lemaître, Le Croisic
A Monsieur le journaliste, auteur de l'article:
Je me permets de vous demander de compléter votre article.
Nous cherchons à connaître le résultat du vote. Qui a voté pour, qui a voté contre?
Je ne voterai pas lors des prochaines élections pour des gens qui bradent un tel bâtiment et je ne serai pas la seule.
Mais pour cela merci d'avance de compléter votre information.
#3 - Le 20 juin 2013 à 16h36 par Hamon Patrick
La SOGIMM SAS est entre autre spécialisée dans des montages de défiscalisation.....
#4 - Le 22 juin 2013 à 09h40 par paricilasortie, Le Croisic
Certes le prix de vente n'est pas élevé, mais il faudra plusieurs millions de travaux(3?5? Nul ne le sait encore avec précision!).Donc appel par la Sogimm aux aides de l'état pour chef d'ouvre en péril, prix de vente des appartements très élevé, mais défiscalisation maximum pour les acquéreurs qu'on ne verra jamais apparaitre. Qui paiera la bonne affaire financière d'une poignée d'investisseurs rompus à la pratique de ces niches fiscales qui ont la peau dure? Mais nous, contribuables, bien sur! Elémentaire! On n'est pas en Suisse, mais presque! Honteux!
#5 - Le 22 juin 2013 à 17h02 par paricilasortie, Le Croisic
le modérateur doit faire une sieste prolongée!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
#6 - Le 24 juin 2013 à 14h39 par duchamps
25 ont voté pour. 2 contre :Claude Verneau et Jean-Michel Régent. Aucune abstention. Moi, je ne voterais pas pour ceux qui ont voté contre. Depuis, le début, je suis opposé à ce que les Croisicais supportent la restauration de ce bâtiment.
#7 - Le 14 octobre 2013 à 10h55 par Calbiac, Blois
Encore une fleuron du patrimoine sacrifié sur l'autel de la défiscalisation et de l'absence de réflexion de la part d'élus plus prompts à se débarrasser des problèmes que de rechercher des solutions qui pourraient concourir au rayonnement de leur commune.
L'hôtel d'Aiguillon, monument emblématique,offert à un prix symbolique à la municipalité par ma parente pour accueillir les services de la mairie méritait mieux que ce dépeçage en règle qu'elle n'aurait bien sûr jamais cautionné...

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Publicité
Audiences annuelles des sites du réseau Media-WebSalon Chocolat
 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter