Le Croisic Infos

Le chef du Centre de Secours croisicais tire la sonnette d’alarme

Samedi, dans la soirée, se déroulait la traditionnelle Sainte-Barbe des pompiers. Dans une touchante allocution, le chef de centre Anthony Chrétien n’a pas caché son inquiétude quant à l’avenir de la caserne croisicaise. En sous-effectif, elle n’est pas épargnée par le contexte difficile. Les jeunes recrues partent sous d’autres cieux, les anciens prennent leur retraite. Le chef appelle les élus au secours.

Après le protocole officiel au monument aux morts, et l’office religieux, les sapeurs-pompiers accompagnés par des élus du Croisic et de Batz-sur-Mer, les bénévoles de la SNSM, les représentants de la Police municipale et de la Gendarmerie, les familles et les amis, se sont retrouvés au Centre de Secours. Tous ont respecté, dans une grande émotion, une minute de silence à la mémoire de trois de leurs camarades du département disparus cette année, deux soldats du feu sur une intervention, et le Chef de Centre de Mesquer.
Anthony Chrétien, en présence de la Commandante Blanchard, a dressé un rapide bilan de l’année, évidemment marqué par la tempête Xynthia. « La gestion rapide du sinistre par le SDIS 44 a permis d’être efficaces. Je remercie la municipalité pour son soutien logistique », indique-t-il. Les 25 sapeurs-pompiers volontaires de la caserne ont eu beaucoup d’interventions en 2010 avec 402 secours aux personnes, une vingtaine de sorties aquatiques. Déjà en novembre, ils s’étaient déjà déplacés plus d’une centaine de fois à Batz-sur-Mer, commune que partage Le Croisic avec le Centre du Pouliguen.
Le chef de Centre en a également profité pour saluer tous les volontaires qui ont suivi des stages et formations, enrichissant leurs compétences et élargissant ainsi le champ de leurs interventions. Aussi, en septembre, Ange Le Gallic et Gildas Cozic ont été promus au grade d’adjudant-chef.

17 pompiers seulement en 2011 ?

Après avoir rendu hommage à Philippe Besson et Gérard Baudry, qui après plus de 25 ans de bons et loyaux services quittent le corps, Anthony Chrétien a soulevé le profond problème qui ronge la caserne. En 2010, le Centre du Croisic n’a accueilli qu’une seule recrue : Morgane Drapeau, formée à l’école GSP de Guérande. Avec ces deux jeunes retraités, trois pompiers se sont portés candidats pour entrer à la Sécurité Civil, trois autres jeunes volontaires sont susceptibles de partir. Une catastrophe et un vrai danger quant à l’avenir du Centre de Secours.
« Selon les règles de sécurité et de secours, l’effectif du Centre devrait être de 35 unités. À 25, c’était difficile de faire face à tous les besoins de la population. Si nous ne sommes plus que 17, ça deviendra presque impossible », indique Anthony Chrétien. Le Chef de Centre pointe deux causes récurrentes au Croisic : l’emploi et le logement pour les jeunes. Difficile d’intervenir sur le premier point, mais pour le second, des solutions peuvent être envisagées. Déjà, au SDIS 44, une commission logement a été créée par le Colonel Berthelot.
A l’échelon local, les sapeurs-pompiers comptent sur le soutien des municipalités. Se tournant vers Michèle Quellard, Anthony Chrétien est direct : « Sept de nos sapeurs-pompiers travaillent à la commune et nous vous remercions de faciliter leur disponibilité pour les interventions. Mais, Madame le Maire, une réflexion urgente s’impose pour favoriser l’accession au logement des pompiers qui souhaitent nous rejoindre ou qui devront partir si aucune proposition ne leur est faite ».
Faisant signe de la tête qu’elle bien reçu le message, le maire n’est pas revenu sur le sujet dans son allocution. « Vous êtes là 24 heures sur 24, 365 jours par an, par tous les temps, on peut compter sur vous. Cette cérémonie est un hommage mérité pour vous et vos familles. Vous êtes un maillon fort de la chaîne des services publics de proximité », souligne-t-elle. Elle est accompagnée dans ses propos par Serge Riffaut, premier adjoint au maire de Batz-sur-Mer. « Vous êtes des hommes de valeurs fortes, des exemples pour la Nation. Nous sommes fiers de vous ! », conclut-il.

Auteur : YD | 24/01/2011 | 2 commentaires
Article précédent : « Trois pompiers retraités médaillés par les villes du Croisic et de Batz-sur-Mer »
Article suivant : « Une année 2010, signée Xynthia »

Vos commentaires

#1 - Le 25 janvier 2011 à 07h12 par Clyde, Le Croisic
Comme je l'ai dit hier, les pompiers sont une priorité pour notre commune.
Ils apportent beaucoup de soutien à la population, aux personnes en difficulté etc ...
Ils représentent aussi la jeunesse;
Donc Mme le Maire dans sa réponse aurait pu reprendre les termes de l'article d'un journal régional du 24/09/08 où ses propos étaient :

" CONCERNANT LE LOGEMENT DES JEUNES JE ME SUIS BEAUCOUP BATTUE ET L'ON SE BATTERA ENCORE. CE SERA UNE PRIORITE ..."

et pour ne pas être trop cruel, je ne reprend pas comme hier le programme de sa campagne.

En conclusion, Mme le Maire pour respecter vos engagements, il vous suffit de redonner à sa vocation première le terrain d'entrée de ville pour la construction de logements pour les jeunes.

Amis pompiers encore un grand MERCI pour toutes vos actions.
#2 - Le 26 janvier 2011 à 08h56 par Oursin du Croisic, Le Croisic
Mme le Maire manque d'à propos. Elle aurait pu expliquer à Anthony Chrétien que le "Forum ******" qui sera implanté en entrée de ville, était un phalanstère destiné à loger tous les jeunes croisicais!!!!!!!

******* modérateur

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter