Le Croisic Infos

Le Croisic municipales : la campagne a redémarré plus vite que prévu

Les candidats aux élections municipales se sont exprimés successivement dans Ouest France depuis le 17 mai alors que le déconfinement commençait à peine et que la date du deuxième tour était encore inconnue. Une polémique est née autour d’un projet de relocalisation de l’école de musique.

Françoise Thobie a été la première à ouvrir le bal en proposant la rénovation ou relocalisation de l’école de musique avec l’inscription des crédits permettant études et travaux. "Rien n’a été fait depuis 10 ans pour ces 70 enfants."

Michèle Quellard n’a pas manqué de lui répondre sèchement : « Je rappelle avoir acheté en 2016, la maison de l’hôpital pour en faire un lieu culturel où l’école de musique était prévue. J’ai fait voter une somme de 70 000 euros pour l’aménagement handicap. L’opposition municipale a voté contre ainsi que l’acquisition de la maison de l’hôpital.

1 but partout la balle au centre

Ce que ne dit pas Michèle Quellard, c’est qu’elle a voté le projet de conservatoire de musique de Guérande, validé par le Conseil Communautaire du 29 juin 2017.

Ce conservatoire représente 970 inscrits,  640 h hebdomadaires d'enseignement 45 professeurs 35 disciplines.

Le conservatoire propose, en partenariat avec le Collège Jacques Brel de Guérande, une Classe à Horaires Aménagés Musique (CHAM) à dominante vocale. 

Il intervient dans les écoles primaires des 15 communes du territoire de Cap Atlantique à raison d’environ 65 heures hebdomadaires, soit auprès de 3 500 enfants. 

Pôle d’activités à part entière, l’établissement déploie un important volet d’actions culturelles et de diffusion musicale qui représente plus de 80 rendez-vous annuels. 

Membre du réseau Musique et Handicap, le conservatoire s’efforce d’adapter son offre pédagogique et d’ouvrir ses activités aux personnes en situation de handicap.

Rien n’empêche de créer une liaison autocar gratuite pour conduire les enfants du Croisic. Il y trouveront une qualité d'enseignement.

Aucun des candidats n'évoque la question de l'intercommunalité qui engage la commune du Croisic. C'est pour le moins surprenant.

Jean-François Chanteur, le candidat de la République En Marche qui regrette d’avoir demandé l’investiture, a annoncé qu’il se maintenait au second tour. Il n’avait guère le choix, car ni Michèle Quellard, ni Françoise Thobie ne voulait de rapprochement. Concernant la relocalisation de l’école de musique, ce n’est pas pour lui  une priorité.

Le Premier ministre a décidé que le second tour aura lieu le 28 juin si le conseil scientifique confirme 15 jours avant. Les candidatures doivent être déposées pour le 2 juin.

Françoise Thobie, pourra-t-elle combler les 44 voix de retard sur Michèle Quellard ? C’est toute la question. L'abstention pourrait jouer un grand rôle.

Les résultats du premier tour des municipales 2020

Taux de participation : 52,08%

Votes nuls : 1,32%

Votes blancs : 1,66%

Michelle QUELLARD (Div D.) LE CROISIC, C'EST VOUS 45,03% (893 voix)

Françoise THOBIE (Div C.) UN NOUVEAU CAP! FRANÇOISE THOBIE 2020 42,81% (849 voix)

Jean-François CHANTEUR (LREM) Le Croisic Ensemble !   12,15% (241 voix)

Auteur : NG | 22/05/2020 | 4 commentaires
Article suivant : « Batz-sur-Mer va accueillir 35 migrants »

Vos commentaires

#1 - Le 23 mai 2020 à 09h14 par bourglan jacques, Le Croisic
Encore un article qui omet de rappeler qu'au niveau local une école de musique existe depuis de nombreuses années et ce bien avant la création de l'intercommunalité.
Donc ,aucune raison de faire passer à la trappe une association connue de tous les croisicais .
Les locaux qui lui sont octroyés ne correspondent pas aux besoins des membres qui la composent et si je consulte les programmes des trois candidats ,je constate que seul celui de "le croisic,c'est vous !"leurs offre un lieu adapté (après travaux) pour ne pas être une fois de plus les oubliés d'un programme électoral !
Et évitez de mettre en cause madame Quellard pour avoir ratifié un projet communautaire en 2017 !
Bien évidemment ,il faut intervenir dans les écoles pour y diffuser la culture sous toutes ses formes;Mais des associations telle "l'école de musique" de melle Matho et ses professeurs sont d'une importance capitale pour l'art musical dans notre commune
#2 - Le 24 mai 2020 à 22h06 par Juliette, Le Croisic
1ère partie : tout le monde dans les starting-blocks pour la course au second tour de l’élection municipale du 28 juin 2020.
Après le Covid-19, quels sont les sujets essentiels pour redynamiser et relancer l’économie au Croisic aujourd’hui, demain ? Les points critiques à gérer étaient inexistants le 8 mars 2020 avant la pandémie. Les promesses électorales du 1er tour ne sont plus d’actualité face à la crise économique qui s’installe. Les candidats doivent avoir la capacité de s’adapter aux enjeux d’aujourd’hui le Covid-19 ayant bouleversé la donne, l’état d’urgence sanitaire a instauré un régime d’exception bousculant le quotidien de la vie de la commune. Les électeurs ne doivent pas traverser ce moment d’élection les yeux bandés face à une réalité douloureuse.
Ce 2ème tour annonce une élection qui inquiète, divise, qui fait braver des interdits, un grand défi alors que les critères démocratiques ne sont pas réunis.
Un maire doit affronter bien des obstacles pour maintenir sa commune en vie : garder les habitants, attirer de nouveaux résidents, voir fleurir son économie, faire connaître les charmes de la ville pour attirer les entrepreneurs, les touristes, une énergie à déployer sans faille, sur tous les fronts, dans un esprit responsable, sans ambitions outrancières, individuelles pour décrocher la place du 1er des magistrats municipaux.
Au Croisic, commerces, pêche, restaurants, tourisme sont paralysés, le coeur de vie de la Petite Cite de Caractère.
Pour inverser la courbe négative d’aujourd’hui, seuls un travail commun et une connaissance parfaite de la ville, des dossiers permettra aux futurs élus, commerçants, pêcheurs, restaurateurs (pas plus de 10 personnes en réunion !) de trouver ensemble les meilleures solutions en toute transparence et équité, et non pas subrepticement, sous couvert de récolter des votes ou en laissant des dossiers s’empiler.
#3 - Le 24 mai 2020 à 22h07 par Juliette, Le Croisic
2ème partie : ainsi prendra vie un lien social fort pour assurer le rebond commercial et faire place à des démarches innovantes.
Aller de l’avant, s’engager, innover, s’investir pour le bien de toutes et tous, ce sont les qualités indispensables du moment, l’individualisme et les paroles acides n’ont pas leur place pour traverser la crise économique et construire un demain solide qui dure.
Qu’ont apporté les vidéos lançant le deuxième round de la campagne électorale municipale dès le 3 mai pour Mr Chanteur et dès le 4 mai pour Mme Thobie, bien avant que le gouvernement n’ait donné le feu vert officiel du 2ème tour, juste des informations échappées de réunions en mairie. Le vocabulaire occulte parfois la vérité ou la transforme à un profit personnel.
Le maire actuel a failli dans la communication côté élection. Ne pas oublier qu’il était le 1er de cordée avec le préfet au cœur de la stratégie de déconfinement, devant agir pour assurer l’ordre et la santé publique de ses concitoyens en sa qualité de 1er magistrat de la commune. Mme Quellard a pris des mesures sanitaires restrictives au niveau local (écoles, marché, plages, sentier côtier, parcs et jardins, etc…), elle a commandé et fait distribuer des masques et n’a pas quitté le navire étant le garant de l’ordre public sanitaire communal, prenant des décisions qui, inévitablement, sont contestées alors que les circonstances sont exceptionnelles, inédites.
L’école de musique tient une place importante dans le cœur de nombreux croisicaises et croisicais, c’est vrai.
Cependant, ce sujet n’est pas l’essentiel de la vie de la collectivité face aux conséquences des crises et sanitaire et économique. Offrir un lieu adapté à cette école apportera quelles solutions aux problèmes des commerçants, artisans, restaurateurs, pêcheurs ? Uniquement des bulletins de vote supplémentaires dans une escarcelle.
#4 - Le 24 mai 2020 à 22h08 par Juliette, Le Croisic
3ème partie : chaque candidat menant sa liste doit se montrer humble et loyal face aux électeurs pour défendre Le Croisic qui passionne chacune, chacun de nous, en apportant des solutions viables et non pas de la poudre de perlimpinpin jetée en paroles avec des « moi je ».
Alors, Mesdames, Monsieur les candidats, quel plan de sortie de crise pour rebondir et donner corps à une vraie solidarité uniquement destinée à la VIE de notre commune et de ses habitants ?

Message à Nicolas L.B. : amusant votre « amalgame » de 3 noms sur 1 tête, mais vous avez perdu, je ne me travestis pas !

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter