Le Croisic Infos

Le Croisic n'est toujours pas déclaré en état de catastrophe naturelle !

C’est une mauvaise nouvelle que Michèle Quellard, maire du Croisic, a annoncé aux 120 personnes sinistrées qui se sont rendues à la réunion publique sur les conséquences de la tempête « Xynthia ». Ce mardi, à 16 h 00, la commune n’était toujours pas déclarée en état de catastrophe naturelle. La mairesse assure faire le forcing. Les sinistrés, de leurs côtés, doivent impérativement démarrer leurs démarches auprès des assurances et autres organismes.

« Le département n’est pas en état de catastrophe naturelle pour le moment, mais j’ai eu le sous-préfet au téléphone et il m’indiqué faire son maximum pour le classement. Si ce n’est pas ce soir, j’ai bon espoir que ce sera demain. Si ce n’est pas le cas, nous irons au charbon ! ». C’est en ces termes que Michèle Quellard a ouvert la réunion publique. La déception et la perplexité était donc lisible sur les visages. On peut, en effet, s’interroger sur les tergiversations de l’administration en la circonstance.
C’est vrai, et c’est heureux, il n’y a pas eu de victime par chez nous, mais l’eau a fait des ravages : dans les commerces, chez les particuliers, chez les exploitants agricoles et aquacoles. Quel terme autre que « catastrophe naturelle » pourrait convenir ? Dans les hautes sphères de l’état, on a décidément parfois bien du mal à redescendre sur terre, et à se rendre compte ce que ça fait d’avoir 80 cms d’eau salées dans son salon. La mairesse a donc invité les sinistrés à réunir des photos prises pendant l’inondation, et à déposer une déclaration en mairie pour ceux qui ne l’auraient pas encore fait, pour achever de convaincre ceux qui étaient trop loin de la réalité.
 

C’est ensuite Claude Decker qui leur a expliqué les démarches à suivre pour remplir leurs dossiers et ne pas avoir de mauvaises surprises auprès des assurances. Et là aussi, il vaut que le contrat d’assurance n’ai pas été noyé sous les flots, car il convient de bien l’éplucher. A noter que tout ceux qui ont subi des dégâts liés au vent sont couverts par l’assurance habitation au titre de la garantie « tempête ». Il a évoqué les différentes situations selon  que l’on soit un particulier, commerçant ou exploitant.
Pour les dommages, la mairie conseille vivement de prendre des photos, de faire établir un constat d’huissier (solution coûteuse) ou de conserver tout ce qui est endommagé jusqu’à constat d’expert.

Auteur : Yoann Daniel | 02/03/2010 | 4 commentaires
Article précédent : « La criée du Croisic est sauvée ! »
Article suivant : « Inondations : Michèle Quellard demande l’arrêté de catastrophe naturelle »

Vos commentaires

#1 - Le 03 mars 2010 à 13h16 par rollando, Le Croisic
pas de panique, l'état de catastrophe naturelle va bien sûr être reconnu pour la Loire atlantique !
quelle réactivité, bravo Madame la Maire !
cela s'appelle faire du buz !!!
sur le dos des sinistrés de surcroit et ça, c'est pas bien du tout !
on aimerait voir, de la part de la mairie, des attitudes aussi volontaires pour tous les autres dossiers qui trainent....
sauf un : c'est vrai que pour la salle polyvalente, mettre 3 millions d'euros de côté n'a pas posé de difficultés !
où est la cohérence ?
#2 - Le 04 mars 2010 à 11h05 par Toto
Ma chère rollande,

pas de panique, l\'état de catastrophe naturelle va bien sûr être reconnu pour la Loire atlantique !
Sauf qu'au départ, cela n'avait rien d'évident, et sans la mobilisation des maires de la presqu'île, cela n'aurait jamais été reconnu.

quelle réactivité, bravo Madame la Maire !
Il me semble que c'est une qualité que l'on demande au marie généralement

cela s''appelle faire du buz !!!
Quel buz ? Celui à propos de votre mauvaise foi

sur le dos des sinistrés de surcroit et ça, c\'est pas bien du tout !
Vous n'êtes pas loin de la calomnie. La ville ne serait pas intervenu, qu'aurions nous entendu de votre part'

on aimerait voir, de la part de la mairie, des attitudes aussi volontaires pour tous les autres dossiers qui trainent....
Quels dossiers ? Donnez-nous des exemples ? Argumentez ! A propos comment va votre ulcère ?

sauf un : c\'est vrai que pour la salle polyvalente, mettre 3 millions d\'euros de côté n\'a pas posé de difficultés !
Ah bon, il ya 3 millions de côté. J'ai lu ce budget (vous pouvez vous le procurer comme tous citoyen). Pas de traces de vos 3 millions. Vous ajoutez la mauvaise foi au mensonge. Et vos remontées de bile, toujours pas d'amélioration ?

où est la cohérence ?
Je la cherche aussi quand je lis vos propos.

Ce qui se conçoit bien s\'énonce clairement
#3 - Le 04 mars 2010 à 16h11 par solange
Que vous n'aimiez pas la maire, je comprent, vous avez vos raison, Mr rolando, mais ce que vous dites est gratuit. J'ai subie les intenperie et je remercie la ville de m'avoir aidé. surout mr dequer pour remplir mes feuilles aux assurances. C'est vous qui profitais de la situation pour votre souci avec la ville sur le dos des sinistrés. voilà.
#4 - Le 11 mars 2010 à 19h51 par louise rollando, Le Croisic
voilà une excellente nouvelle pour les croisicais ! :

L'état de catastrophe naturelle reconnu en Loire-Atlantique
jeudi 11 mars 2010

Le ministère de l'Intérieur a annoncé, ce jeudi, qu'un arrêté de reconnaissance de catastrophe naturelle avait été signé pour la Loire-Atlantique, ainsi que la Gironde. L'arrêté signé au titre des « submersions marines » liées au passage de la tempête Xynthia, fin février, dans ces deux départements, sera publié samedi au Journal Officiel.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter