Le Croisic Infos

Le Croisiquizz mérite de trouver son public !

Avec seulement une soixantaine de participants, le Running Club, association organisatrice du Croisiquizz, pouvait être légitimement déçue au moment de donner le coup d’envoi de ce challenge culturel. Mais avec une parfaite organisation, la satisfaction de toutes les personnes présentes, une ambiance conviviale et animée, un final à suspens, le président Thierry Blanchet et ses troupes ont repris confiance en ce concept original. Côté compétition, c’est Yoann Daniel qui a fini en tête des questionnaires, mais c’est bien le jeune retraité et néo-Croisicais Eric Stourm qui s’est imposé en finale. Le jeune Antoine Mazeres, de l’Ain, gagne chez les juniors.
La compagnie Bellafon
La compagnie Bellafon

Les éléments et l’inexpérience n’ont pas beaucoup aidé à la réussite de ce premier Croisiquizz. Mais Thierry Blanchet l’assure : « Il n’est pas question de se décourager ! Nous sommes très contents de l’organisation et de l’état d’esprit. Nous allons retenir les leçons de ce qui n’a pas fonctionné notamment dans la date et la communication autours de l’événement ». Difficile d’attirer du monde dans une grande salle lorsque dehors il fait 20 degrés et plein soleil, « le plus grand concurrent de la journée, c’est le soleil » sourit le président lors de son allocution au début de la compétition. Pour s’améliorer, les organisateurs ont également distribué un questionnaire de satisfaction à l’ensemble des participants. A noter, la mobilisation exceptionnelle de tous les membres du club qui se sont montrés parfaits à tous les postes.
100 questions, réparties dans 5 thèmes, étaient proposées aux candidats. Les thèmes étaient : histoire et événements dans le monde, cinéma, sports, nature et environnement, voyages. Entre chaque questionnaire, le public a goûté avec régal aux prestations des deux artistes de la compagnie « Balafon » avec tours de magie, chansons, marionnettes, ballons, jonglage et autres numéros comiques. Les deux animateurs, maîtres de cérémonie, Geoffrey Benigué et thibaut Mahé, ont procédé à chaque fois à la correction du thème précédent sous les « AHHH !! » de soulagements et les « OHHH !!» de déceptions. Pas de problème pour les timides et les petits couacs, tout cela restait parfaitement anonyme, dans une ambiance très bon enfant. S’instruire en s’amusant et en jouant, tel était le but et ce fut très réussi.
 A l’issue de ces épreuves, c’est Yoann Daniel qui est arrivé en tête avec un total de 83 points, devant Loïc David, 82 points, et Eric Stourm, 79 points. Ces trois champions se sont retrouvés pour disputer une finale très enlevée. 40 questions en 3 minutes sur un thème précis, tel était le challenge à relever pour décrocher la timbale.
Et c’est Eric Stourm qui a décroché le titre grâce à 22 bonnes réponses sur la littérature. Ce jeune retraité, bientôt définitivement Croisicais, s’était déjà montré très à l’aise sur le thème du voyage et en histoire. Il devance Yoann Daniel qui a réalisé 16 bonnes réponses sur le thème de la gastronomie. Le journaliste sportif à Ouest-France et au croisic-info avait réalisé ses meilleurs scores en sport et histoire. Sur la troisième marche du podium, c’est Loïc David avec un score de 9 points sur une série portant sur les célébrités. L’aide-soignant s’était illustré sur le thème nature et environnement.

remise des prix
remise des prix

Aussi, il faut saluer la performance du juniors Antoine Mazeres, 12 ans. Cet élève de 4ème dans l’Ain, en vacance au Croisic, a remporté sa catégorie et par la même occasion un stage de voile et catamaran.
Les prix ont été remis par Mickaël Gautier, adjoint au maire chargé des animations, qui a salué les vainqueur et encourager l’organisation, et Eric Mahé, conseiller municipal. De très beaux lots ont récompensé les gagnants. A noter la participation très appréciée de Claude Decker au Croisicquizz, même si Thierry Blanchet regrettait que d’autres membres de la municipalité n’aient pas réussi à se libérer pour venir jouer.
Le Croisiquizz : Assurément une animation à renouveler ! Mais à l’heure du bilan, le Running Club n’aura certainement pas rempli ses caisses. Pire sans doute, il se sera mis en danger financièrement. En cas de déficit, souhaitons qu’il puisse compter sur la solidarité municipale pour équilibrer son budget. Les bénévoles qui travaillent sur ce projet depuis trois mois le méritent bien.

Auteur : J.Roch | 19/04/2010 | 1 commentaire
Article précédent : « Art et Animations joue la transparence sur son utilisation de l'ancienne criée »
Article suivant : « 15 créateurs en liberté exposent à l’ancienne criée du 17 au 25 avril »

Vos commentaires

#1 - Le 19 avril 2010 à 18h55 par Daniel Yoann, Le Croisic
Petites rectifications :
- Le second animateurs de la journée n'était pas Goeffrey Benigué comme prévu initialement, mais Jean-Baptiste Guillaume, tout aussi parfait dans son rôle.
- La compagnie de théâtre de rue est la compagnie "Baldaboom" et non "balafon"
- Les organisateurs précisent que le Croisiquizz n'engendre qu'un leger déficit que l'association n'aura pas de difficulté à combler.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter