Le Croisic Infos

Le départ du Marathon de la Côte d’Amour 2011 probablement à Guérande !

Sauf coup de théâtre, le départ de la 9e édition du Marathon de la Côte d’Amour sera donné de Guérande, en lieu et place du Croisic. Pour Pascal Béranger, qui gère avec son équipe l’organisation cette magnifique épreuve sportive, c’est l’opportunité pour le marathon d’évoluer et d’inscrire une commune supplémentaire à son itinéraire. De Guérande à Pornichet, en passant par les marais salants et la côte sauvage, le marathon « carte postale » ne portera jamais aussi bien son nom. Et si on se réjouit dans la cité médiévale, on fait grise mine à l’extrémité du Traict.

Tout événement est appelé à évoluer s’il ne veut s’endormir sur ses lauriers. L’édition 2010 du Marathon de la Côte d’Amour en a apporté la confirmation aux organisateurs, avec notamment la concurrence « déloyale » de l’épreuve du Mans. La décision de déplacer la ligne de départ du Croisic à Guérande ne s’est pas faite sur un coup de tête : « Cela fait deux ans que nous discutons avec la mairie de Guérande. Cette décision n’est donc pas une surprise ! », indique Pascal Béranger. Pourtant, il apparaît qu’au Croisic, les élus ont fait longtemps le forcing pour conserver la primeur du peloton. « Au début, les élus et l’adjointe en charge des sports, Babeth Cassac étaient très réticents. Aujourd’hui, ils sont plus détendus et l’on se comprend », ajoute le responsable.

Quoi qu’il en soit, c’est tout bénéfice pour les deux parties. Le nom « Guérande » donne au Marathon un cachet supplémentaire et une identification géographique plus claire pour des participants venus de tout l’hexagone et même de l’étranger. Comme son sel, Guérande est une appellation contrôlée dont la renommée n’est plus à faire. Pour la ville, c’est aussi l’occasion d’accueillir un événement sportif majeur, alors que la cité ne jouit pas vraiment d’une image sportive. Pour le maire, Christophe Priou, c’est l’occasion de se servir du Marathon comme d’un support pour communiquer sur le dynamisme économique et social de sa commune.

Car l’impact du Marathon n’est pas négligeable sur le plan économique, direct et indirect. Ainsi, on peut estimer à un millier de personnes, compétiteurs et accompagnateurs, venues de l'extérieur de Presqu’île, susceptibles de revenir en « touriste » avec la famille. C’est aussi un éclairage médiatique important. Au Croisic comme ailleurs, on en a parfaitement conscience et depuis sa création, les élus et les bénévoles se sont toujours mobilisés pour participer à son succès. 

Malgré tout, le parcours passera quand même par Le Croisic, par les quais et la côte. Les détails de l’organisation seront vus plus tard. Le 23 octobre, les bénévoles se retrouvent pour un grand buffet de remerciement, à l’invitation de la municipalité, à la salle des fêtes. Nul doute que le sujet devrait y être évoqué.

Les prix Média-Web

Cette année, Média-web était partenaire du Marathon de la Côte d’Amour, en proposant son soutien médiatique et sa participation aux récompenses des participants :

Prix Pornichet-infos : 1er duo hommes, Florent Chotard et Eric Morvant

Prix Saint-Nazaire-infos : 1er vétéran 2 homme, Patrick Helleux

Prix La Baule-infos : 1er vétéran 3 homme, Michel Monnier

Prix Lecroisic-infos : 2nde vétéran 2 femme, Marie-Rose Tranchard

Prix Le Pouliguen-infos : 1er espoir, Jonathan Thomas

L’organisation n’a pas pu établir une liste de lauréats tels que nous vous l’annoncions initialement en récompensant les meilleurs représentants des communes. Partie remise, l’essentiel, c’est de participer et Média-Web est heureux d’avoir honoré ces magnifiques sportifs, qui sont allés au bout de l’effort, quel que soit leur âge.

08/10/2010 | 2 commentaires
Article précédent : « Babette Cassac : « Le marathon nous l’aimons et nous voulons le garder ! » »
Article suivant : « Le Running club se structure et s’affilie à la Fédération Française d’Athlétisme »

Vos commentaires

#1 - Le 08 octobre 2010 à 06h46 par Clyde, Le Croisic
Je pense que Mme le Maire, nous expliquera que grâce à elle, le marathon, en 2011, partira de Guérande.
C'est de l'humours.
Pourtant Mme le Maire nous a toujours expliqué qu'il n'en n'etait pas question, surtout qu'elle connait bien Mr PRIOU, qu'il la soutenu pendant la campagne électorale.
#2 - Le 08 octobre 2010 à 15h22 par F.JACOB, Le Croisic
Allons Clyde,soyez compréhensif!Après avoir été parrainée par notre cher député lors des dernières municipales,cette preuve de remerciements est la marque d'une bonne collaboration entre deux municipalités;
Et puis ,à savoir:le gout du pouvoir n'invite t'il pas à envisager de règner telle la duchesse Anne sur une ville fortifiée?De même ,certain aimerait troner sur le fauteuil de leur feu- parrain en bord de mer suite aux prochains scrutins;N'appelle t'on pas cette méthode:le jeu des chaises musicales?
En attendant je pense que ce départ guérandais doit vous ravir car les problèmes de circulations et stationnements dans notre commune semblent être,en lisant vos messages,votre cheval de bataille" Bel étrier"
Oh,chère Anne ne vois tu rien venir?????
Oh mon Cher Clyde!!!!!

Salutations à vous

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter