Le Croisic Infos

Le festival « Théâtre en automne » joue les premiers rôles avec « La Dame de chez Maxim’s »

Initié il y a six ans par l’ancienne municipalité et son adjointe à la culture, Mme Coïc, le festival de Théâtre en automne propose cette année quatre pièces, jouée par des troupes amateurs de la région. Ce week-end, c’est la troupe AD HOC qui a offert trois superbes représentations de « La dame de chez Maxim’s », la célèbre de pièce de Georges Feydeau, satire hilarante et cruelle de la bonne société de la fin du XIXe siècle. La salle des fêtes a fait salle comble et devrait encore connaître une affluence avec « Grosse chaleur », le week-end prochain.

À bien regarder les affluences à la salle des fêtes, il est certain que l’offre culturelle proposée au public croisicais répond à une véritable demande de spectacles de qualité et populaires. Le festival de Théâtre en automne, initiée par la mairie, entre parfaitement dans ce cadre depuis six années. D’ailleurs, Mickaël Gauthier, l’adjoint à la culture, ne cache pas que cet événement pourrait se développer les prochaines saisons. « Nous avons de plus en plus de propositions venant de troupes de toute la région. Le public est présent et apprécie la programmation. On réfléchit à faire le festival, soit en le resserrant dans le temps, soit en proposant plus de pièces », indique-t-il.
Qui plus est, le prix des entrées est à la portée de toutes les bourses. Il est rare de pouvoir assister à de telles représentations, fussent-elles données par des amateurs, avec des entrées aussi modiques.
S’il voulait oublier la tristesse de la météo et se mettre du baume au cœur, le public ne s’est pas trompé de pièces avec ce classique de la Comédie Française : La Dame de Chez Maxim’s. Donnée pour la première fois en 1899, la pièce en trois actes, écrite par Georges Feydau est un enchaînement de quiproquos, drôles, tendres, mais aussi sans concession pour ses contemporains. « Je suis abonné à Atlantia où je vois souvent des pièces avec des troupes professionnelles. Ce n’est pas toujours aussi bien qu’ici ! », complimentait un spectateur averti à l’entracte. C’est vrai, les 16 comédiens ont déchaîné les rires dans les travées. Une partition parfaitement réglée !
Le week-end prochain, la comédie sera plus moderne et de nombreux spectateurs pourraient bien se reconnaître dans la pièce « Grosse chaleur », écrite par Laurent Ruquier, longtemps joué par toute sa troupe. Les représentations auront lieu les vendredis et samedis en soirée, et dimanche en après-midi.

Auteur : Y.D. | 22/11/2010 | 1 commentaire
Article suivant : « Elle s'appelait Sarah, le prix de l'émotion. »

Vos commentaires

#1 - Le 24 novembre 2010 à 17h54 par Marie Bonsirven, Angers
Le hasard... fait que notre troupe de théâtre de Juigné-sur-Loire joue ces V 26, S 27et D 28 nov. ainsi que les V 3, S 4 et D 5 déc. à la Salle Aimé Moron, "La Dame de chez Maxim..." également !!!
Dommage de ne pas pouvoir venir vous applaudir.
Bonnes représentations.

Amicalement. Marie

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter