Le Croisic Infos

Le nouveau quartier de 70 logements présenté à la population

Arrêté en mai 2011, le P.L.U (Plan Local d’Urbanisme) du Croisic devait être soumis à enquête publique. L’achat par la Commune de 5 hectares de terrains en bordure de la coulée verte a redistribué les cartes et retardé la procédure d’une dizaine de mois. Ce lundi soir, la première esquisse du futur quartier de 70 logements qui sera aménagé sur ce secteur, a été présentée lors d’une réunion publique en mairie.

Peu de doutes subsistent quant à l’unanimité qui se fait autour du projet de la réalisation d’un lotissement communal sur la zone en prolongement des rues de Kervaudu et du Moulin Bâtard, récemment acquise par la ville. Même si cette opportunité aura retardé l’adoption du P.L.U et modifier en grande partie les projets de la municipalité, Michèle Quellard ne cache pas sa satisfaction, avec le sentiment du devoir accompli. « Ces opportunités foncières nous ont permis d’acquérir 53 000 m2, ce qui est considérable pour que nos jeunes puissent construire leurs maisons et faire du logement social. Voilà pourquoi nous avons été stoppés dans notre élan. Nous reprenons la procédure aujourd’hui », explique-t-elle. Pour Bruno Schmidt, du cabinet en charge de mener à bien le dossier P.L.U, les objectifs essentiels sont désormais atteints. « Nous mettons en place dans le P.L.U une opération de logements mixtes et nous répondons donc aux exigences du Schéma de Cohérence Territoriale et au Plan Local de l’Habitat, en termes de réalisations de logements sociaux. Ce projet répond aux souhaits de la municipalité, et aussi à Saint-Jean-de-Dieu en vue de son extension. Nous démontrons que c’est réaliste et possible, avec un bon partenariat avec l’Architecte des Bâtiments de France. Aussi, cela permet d’intégrer au document d’urbanisme ce qui était finalement prévu au départ, mais ailleurs », indique-t-il.
Mises à part quelques demandes de précisions techniques, encore peu précises étant que nous n’en sommes qu’au stade du pré-projet, la présentation n’a soulevé aucune objection de la part de la cinquantaine de personnes présentes à la mairie. Ceux et celles qui ont fait de leurs préoccupations écologiques ont été rassurés par le nécessaire aval de l’A.B.F à toute future construction et au cahier des charges assez strict que devrait respecter tout futur acheteur. « Nous connaissons l’intérêt faunistique et floristique de la zone et nous ferons notre possible pour la préserver », note Nicole Rousset, adjointe au maire. Par contre, la notion d’éco-quartier, développée dans le précédent Plan d’Aménagement et de Développement Durable, est abandonnée au profit d’un lotissement qui en respectera néanmoins les grands principes selon Bruno Schmidt.
Et lorsqu’une administrée vient titiller le maire sur le terrain situé derrière Intermarché, ex-site du Forum, un temps pressentit pour des logements sociaux, Michèle Quellard réagit vivement et prend directement à témoins de rares jeunes gens venus assister aux débats. « On ne va pas revenir sur le sujet ! Il n’y a pas de projets encore bien définis sur ce site. Nos jeunes préfèrent sûrement s’installer dans le cadre agréable que nous leur proposons plutôt qu’en entrée de ville, demandez-leur ! Nous pensons que l’endroit choisit est judicieux, c’est notre décision, nous avons été élus démocratiquement. Ne vous en déplaise, nous sommes encore là pour au moins deux ans… », dit-elle fermement.

Premières ventes en 2013

Ce sont donc 70 logements dont 30 appartements locatifs sociaux et 40 habitations en accession aidée à la propriété qui seront construits sur le lotissement. Un nouveau quartier qui accueillera également une structure médico-sociale sur un terrain de 5 000 m2. Ce sera la toute nouvelle extension du Centre de réadaptation pour handicapés, Saint-Jean-de-Dieu. « Leur projet de construction en face de leur emplacement actuel ne peut aboutir compte tenu de son classement en zone de risque de submersion par le Préfet. C’est pourquoi, je leur ai proposé cette possibilité et nous en sommes tous très heureux », a précisé Michèle Quellard. Aussi, au nord et au sud du secteur concerné, qui représente 3,4 hectares, deux zones seront conservées pour les générations futures. Celle du nord est pour le moment classée en zone inondable.
Répertoriée en ZPPAUP (zone d’intérêt et de protection naturelle et patrimoniale), la zone offre une qualité paysagère tout à fait exceptionnelle. Le futur quartier et toutes les constructions qui y seront réalisées devront donc avoir l’avis conforme de l’Architecte des Bâtiments de France. Madame Pelligrini a émis plusieurs préconisations : prendre en compte ce qui fait la qualité du site, ne pas plaquer sans réflexion des logements et infrastructures sur le site, tenir compte des haies existantes et des alignements de cyprès, des zones humides et des murs de pierres à conserver, observer une bande de 25 mètres pour une limite non-constructible avec la Coulée Verte, faire entrer la nature dans le quartier, protéger les cônes de vues, des constructions d’habitations le long des voies, limitation des hauteurs à un étage et toiture en pente.
Bruno Schmidt a présenté au public une esquisse conceptuelle le de ce qui pourrait être ce futur quartier, divisé en parcelles d’environ 300 m2. Une fois le P.L.U approuvé, un travail précis aura lieu pour l’aménagement du lotissement. Tout sera alors bien défini : emplacements, type de bâtis, aménagements paysagers, voiries, éclairage public, etc. Le P.L.U devrait être arrêté fin mars et soumis à enquête publique, puis conclut si tout se déroule bien en octobre 2012. Les premières ventes de terrains sont donc espérées pour le début de l’année 2013. « C’est vraiment un très beau projet », a conclu Michèle Quellard, rassérénée par l’accueil du public.

Auteur : YD | 14/02/2012 | 23 commentaires
Article précédent : « Le conseil municipal fait maigre ce vendredi »
Article suivant : « Quand les politiques perdent la tête, il vaut mieux en rire »

Vos commentaires

#1 - Le 14 février 2012 à 19h48 par Angélique, Le Croisic
....nous avons été élus démocratiquement. Ne vous en déplaise, nous sommes encore là pour au moins deux ans… » Madame Lapalisse n'aurait pas dit mieux merci madame !
Je vous trouve Madam bien énervée...selon ce que disent ceux qui assistaient à la rencontre.
Elue démocratiquement oui, mais les croisicais qui n'ont pas voté pour vous dépassent vos votes relatifs. Même résultat pour la pétition Chrétien.

Et en 2014 Toto risque de faire encore une grosse "bêtise"
#2 - Le 15 février 2012 à 07h32 par Claudine, Le Croisic
En effet madame Quellard votre mandat se termine en mai 2014... C'était inutile de nous le rappeler ! Quand on parle c'set pour dire quelque chose d'utile.
Nous savons que nous allons devoir supporter bien de choses !
Mais vu les circonstances ce ne seront pas 30 mois de tranquillité pour vous; nous rentrons en période de turbulences.
#3 - Le 15 février 2012 à 11h17 par sous marin, Le Croisic
Mon dieu que tout cela est moche.!!!!arrogance,méchanceté ,utilisation de la loi a des fins personnelles!mais ou sommes nous? encore 2ans il peu s'en passer des choses!!!!!.et l'achat de terrains pour les jeunes excusez moi mais la petite photo n'estpas très significative !!!!!!!!!!!!
#4 - Le 15 février 2012 à 14h52 par J.Bourglan, Le Croisic
N'en déplaise aux charmantes dames n'ayant pas les mêmes convictions politiques ou des avis divergents sur l'extension du parc immobilier de notre commune que la majorité municipale actuelle,ces personnes devrons attendre les prochaines échéances électorales municipales pour faire savoir,par les urnes,leur mécontentement;
Pour l'heure tous les sujets concernant l'amélioration de la vie locale et les projets du futur de notre commune sont traités en commissions ou présentés à l'accord des élus de toutes tendances politiques lors des scéances mensuelles du conseil municipal.
Quand aux périodes de turbulences ,il y a bien longtemps que les vents soufflent (mais peut être l'ignorez vous?)lors de ces réunions majorité/opposition.
Alors laissons travaillez TOUS les élus et respectons leur travail ;
PS:évitez les pseudos!!!!
#5 - Le 15 février 2012 à 15h07 par UNO, Le Croisic
Voyons voyons, gros problème. 33% = 100% ? Voilà une arithmétique qui me rappelle les élections dans les pays de l'Est au temps du "P'tit père des peuples", ce "bon" Joseph.
Dans cette histoire de terrain, je voudrais rappeler que cette acquisition s'est faite avec nos sous, que deviendront ces terrains en cas de revente? Il y aura là une belle plus-value à faire sur notre dos.
Je n'ai vu nulle part de propositions pour empêcher la revente de ces terrains qui pour moi devraient être grevés d'une servitude comme cela se pratique par ailleurs. Pour ceux qui l'ignore, il existe quelques exemples qui donnent à penser.
L'expression publique d'un sentiment de fierté personnelle me gêne. A la rigueur, c'est la commune qui pourrait être fière. Pas de culte de la personnalité SVP.
#6 - Le 15 février 2012 à 17h21 par lise porgroult, Le Croisic
Une réunion publique intitulée PLU où il est inconvenant de poser la 1ère et vraie question à l'ordre du jour : Pour quelles raisons (en dehors de la demande d'un terrain pour l'extension de Saint Jean de Dieu ! ) Mme Le Maire a-t-elle fait ce choix précipité, grâce à l'achat de 5 ha, d'un emplacement pris sur la coupure verte pour la construction de 70 logements dont 30 « sociaux »

L'argument utilisé qui consiste à instrumentaliser les quelques jeunes qui se trouvaient là pour leur demander s'il veulent être au plus près de la côte est fallacieux et hypocrite et le procédé consistant à parler à leur place détestable.

Je proposais simplement la construction de ces logements sur les terrains à côté d' Intermarché et ne pensais pas déclencher une telle ire de la part de Mme Le Maire !
Je vais maintenant, au calme, et en sachant que Mme Le Maire pourra lire mes arguments sur le blog du Croisic infos avancer quelques propositions.

Si la construction de ces logements se faisait sur les terrains à côté d'Intermarché, leurs habitants seraient alors tout près de la côte sauvage, entre les plages deValentin et de Port Lin, ils seraient voisin d'intermarché et pourraient utiliser le parking pour faire du skate ou du patin à roulette..
ils seraient proche de la gare comme de la future maison médicale et de la boulangerie !

Par contre, dans la proposition de Mme Le Maire, il faut bien reconnaître que, même en faisant « rentrer la nature dans les maisons », la coupure verte va se réduire à une peau de chagrin et que cette opération est en pleine contradiction avec les prescriptions du PLU et les objectifs du PADD : protéger et mettre en valeur le paysage et les espaces naturels

L'endroit retenu pour les 70 constructions est loin des écoles et des commerces ! Et la côte de ce coté, particulièrement vaseuse !

Et puis, 70 logements c'est pas trop ? Oui, priorité aux jeunes mais il leur faut d'abord du travail !

Pour Saint Jean de Dieu, si l'extension prévue se trouve dans une zone inondable, il faut envisager, pour garder notre précieux espace, construire sur pilotis....

Où sont les écolos du Croisic ?
#7 - Le 15 février 2012 à 19h42 par Angélique, Le Croisic
Monsieur Bourglan
Si j'ai envie de prendre un pseudo c'est ainsi et ce n'est pas votre prose lénifiante et moralisatrice qui me feront changer d'avis.
Le progrès sur terre est venu par les porteurs d'idées nouvelles; ceux comme vous qui dites amen du dimanche au dimanche suivant, n'ont jamais crée quoi que ce soit.
Ils travaillent tant vos icônes locales que rien ne sort de leur "cabinet secret"; petit rappel : maison médicale, bibliothèque, commission patrimoine, vente des biens patrimoniaux, Forum, etc...Demandez à votre équipe s'ils ne vont pas faire une maison de retraite à la place du FORUM ? Elle n'a pas le courage de dire que le FORUM est mort-né !
Puis OK; rendez-vous en 2014.
#8 - Le 15 février 2012 à 21h30 par jp lepetit, Le Croisic
Me le maire parle tout le temps de sa volonté de faire du CROISIC une ville inter générationnelle..Dans ce cas là ,étant encore JEUNE je souhaite acquérir un terrain à coté d'intermarché à un prix très correct ainsi que quelques uns de mes amis et je n'ai pas envie que ce terrain serve à construire une maison de retraite de luxe comme celle visité dernièrement par la majorité au MANS en présence d'une de mes relations de cette ville...
#9 - Le 15 février 2012 à 21h34 par Angélique, Le Croisic
A Lise Porgroult, merci de votre commentaire mais attention si vous faites sortir de ses gonds madame le maire gare aux menottes des pandores !
Oui vous dites vrai !
Les écolos au Croisic ? Une association DECOS qui ne réagit point alors que la tronçonneuse débite les arbres sans aucune réaction; mais que fait-il l'ecogarde durant ses 35 heures hebdomadaires ?
#10 - Le 16 février 2012 à 07h00 par Julienne, Le Croisic
Avez-vous des nouvelles de la vente du Patrimoine ? Non
Avez-vous des nouvelles du FORUM ? Non
Savez-vous ce qu’il va être construit sur le terrain de l’Intermarché ? Non
Mais une EHPAD pénitentiaire …Voyons !
Pour boucler ce Toto agité qui a pris sa retraite
Il sera sous la surveillance proche de la gendarmerie
#11 - Le 16 février 2012 à 07h05 par Julienne, Le Croisic
Ainsi après le logement social au Croisic madame le maire nous fait dans la MAISON de RETRAITE sociale !
Ne serait-elle pas en train de virer à gauche ?
Petite cachotière !
#12 - Le 16 février 2012 à 09h13 par UNO, Le Croisic
Le PLU? détournement garanti des objectifs. C'est d'ailleurs un "Ouf" de soulagement de la mairie que le PLU ne soit pas passé; de son propre aveux.
La ceinture verte? Une galéjade! Je lui donne moins de 20 ans pour être réduite à la portion congrue.
Le prétexte de la submersion des terrains? effet Xinthia, j'attendais cet argument depuis longtemps. Avant, tout le monde s'en moquait et à mon avis, on peu bien continuer car les solutions sont simples si tant est que le problème soit existant. Le Croisic n'est pas "La Faute sur mer", il n'est pas sous le niveau de la mer très loin de là. Que compte faire la mairie des habitations et lotissements voisins d'intermarché? Expulsion? Plus généralement, c'est plus de la moitié du Croisic qui pourrait être submergée à chaque marée haute et dans moins de 50 ans, que compte faire la mairie?
Opposer les jeunes et les vieux est indigne,tous les prétextes sont bons pour arriver à justifier cet achat somptuaire. 70 maisons? qu'elles sont les prévisions d'emplois Sur Le Croisic? Je ne suis pas contre mais le terrain d'Intermarché était absolument parfait pour ce faire, j'en suis même jaloux tellement c'est idéal. Ce n'est tout de même pas la "Zone"!
Ce qui se passe dans les réunions municipales, ou les édiles ont le culot de froisser ou rabaisser les électeurs qui osent poser des questions, n'incite guère à s' exprimer si c'est pour se faire rembarrer aussi injustement.

La vie démocratique au Croisic est, hélas, bien mise à mal par ce municipe.
#13 - Le 16 février 2012 à 12h04 par Tee, Le Croisic
Madame le maire ne lis les commentaires du Web.
Dommage !
Pourtant dernièrement elle avait demandé d'être avisée lorsqu'il y avait des problèmes...
Comment se fait-il que tant d'arbres aient été abattus autour des greens du golf du Croisic ces deux dernières semaines ?
C'est cela la protection de la nature ?
L'autorisation de travaux est - elle observée ?
Le municipe suventionne cette activité...
La tronçonneuse locale a encore parlé

Encore une diffamation n'est pas
#14 - Le 16 février 2012 à 17h27 par Chineur du Croisic
Stop, à la "bétonnisation", les jeunes vont partir tellement Le Croisic "s'enlaidit".... En plus des logements sans travail = surement des logements secondaires dans quelques années...
Et si un jour une entreprise veut s'implanter sur la côte, cela ne sera pas sur notre commune en l'absence de terrains et d'accés routiers faciles (ralentisseurs, chicanes, ronds points sans oublier les travaux).
Une dernière chose, quand je vois toutes ces maisons à vendre depuis des années, ne sont-elles pas surévaluées ? Si on aidait les jeunes à les acheter, je pense qu'il n'y aurait pas besoin de construire !!!!
#15 - Le 17 février 2012 à 05h50 par EHPAD, Quartier IntermarchÉ ( Le Croisic )
Souvenez-vous du discours des vœux 2011 ; morceau d’anthologie de la stratégie municipale.
Il avait été dit : un FORUM et pour financer le projet et liquidons le bâtiment de l’ancienne mairie qui coûte fort cher. Puis, le docteur Chrétien fédéra plus d’un millier de croisicaises et croisicais.

Et aujourd’hui que devient ce projet ?

La commission patrimoine : parole, parole, parole et on enterre le dossier
Vente bâtiment ancienne mairie : mission impossible
Projet FORUM : silence radio

Ce FORUM qui allait devenir la pyramide du Traict a disparu du programme sans que le municipe ait le courage de le dire.
Le mauvais vent a tourné. L’anticyclone du Traic s’est calé au large du Péloponnèse de la dette. La finance fait des siennes. Mauvaise prévision.

L’autre jour, ma copine Odette m’a dit, à l’Intermarché, qu’ils allaient construire une EHPAD ( de luxe pour modestes retraités )….Mais c’est quoi ça ?
#16 - Le 17 février 2012 à 09h36 par UNO, Le Croisic
Selon les dernières nouvelles parues il y a quelque temps dans la presse et sur la suggestion d'une mairie voisine, le CG semble penser confier au Croisic la mission d'organiser, à l'aide de navettes, les "hordes touristiques" qui doivent venir visiter nos champs d'éoliennes. Le port du Croisic est sauvé! ainsi que sa criée qui pourrait devenir le hall d'embarquement des visiteurs.MDR

PS: On ne fait que récolter ce qui a été semé. En attendant, je ne sais pas si Le Croisic va s'enlaidir (C'est déjà fait non?) mais ce que je sais c'est que la circulation va devenir de plus en plus impossible même en vélo (Que j'utilise).

Comprenons nous bien, ce ne sont pas les logements pour "jeunes" (Pour les "vieux" la mairie a d'autres projets! PTDR ) que je déplore très loin de là et bien au contraire, mais c'est la façon brouillonne, dépensière, sans vision, dictatoriale des choses sans parler de la transformation finale en futures "villas" pour retraités. Dans 20 ans il faudra recommencer.
#17 - Le 17 février 2012 à 09h37 par paricilasortie, Le Croisic
A cette réunion, les cheveux blancs étaient de mise, les jeunes constituant l'exception (voir photo). Et pourtant la modifiction du PLU est avant tout pour ces derniers! Paradoxe de la vie croisicaise!
#18 - Le 17 février 2012 à 10h17 par Choburat, Le Croisic
Hé voilà, on va continuer de bétonner, prendre des zones vertes (tout simplement parce que elles sont de couleur verte). Voilà 20 ans qu'on construit des hectares de résidences secondaires et on continue encore avec 40 logement d'accession à la propriété donc pas pérenne en terme de politique jeune. Nos impots servirons donc à aider des gens qui soit vieillirons dedans soit les revendrons avec plus value à qui ils voudrons.
Nous sommes dans une politique du jusqu'au boutisme. Et après ... on décrétera encore de nouvelles zones vertes constructibles pour toujours le social et ainsi de suite ... C'est beau l'imagination politique. Madame le Maire que vous qualifiez cette zone d'agréable c'est justement parce que elle est dans une zone verte, celle que vous êtes justement en train de détruire. Je souhaite que les associations de défense de l'environnement se positionne clairement sur le sujet.
On a également bien compris Madame le Maire que vous considériez que le fait d'avoir été élue vous dispensais d'être à l'écoute de vos administrés ce n'est pas la première fois que vous nous l'assénez.
#19 - Le 17 février 2012 à 17h47 par Traict, Le Croisic
La "coulée verte" ....
La "ceinture verte"...
parlons plutôt
La "coulée de béton"
Tronçonneuse comprise au préalable
Alors qu'ils devraient se serrer la ceinture et moins gaspiller les deniers publics

Carton rouge !
#20 - Le 17 février 2012 à 19h32 par Rascal, Le Croisic
@ Angélique :
Vous avez raison, mais hélas hélas hélas! En effet pour que le vent puisse s'intéresser au moulin de La Providence (Pen Avel)il est nécessaire d'abattre plus d'un hectare de l'admirable forêt de Pen-Avel. Cet héritage va disparaitre.
Pour fonctionner, un moulin a besoin de vents forts or celui-ci est entouré de maisons et d'arbres, le seul axe de vent susceptible et encore ce n'est pas sûr (De par les turbulences créées par l'environnement), est au Sud-Sud-Ouest et sur un angle très petit. Dans cet axe, le pourcentage de vent est faible dans ce secteur en été et quand il y en a c'est plutôt la tempête. Donc des centaines et des centaines d'arbres seront abattus pour rien. La seule façon raisonnable de faire marcher ce moulin, c'est de lui adjoindre un moteur électrique.
Que font les écolos et les défenseurs du patrimoine croisicais? Apparemment ça ne gêne personne. Quid du conservatoire du littoral?

La mairie est le "duché" de la science infuse , ils savent tout sur tout et donc sûrement pas besoin de consulter ou demander leur avis à ceux qui savent.

D' ou je sais tout ça? Juste un peu de bon sens, une éducation qui me le permet et surtout une bribe de conversation saisie au vol.
#21 - Le 18 février 2012 à 10h33 par Angélique , Le Croisic
Rascal, permettez-moi une remarque. Ils demandent conseil, pour rien, et cela coûte 12.000 pour le DOB et 5.500 pour la deuxième tournée du PLU.
Eux profitent de leurs conseils.

Bravo votre commentaire
#22 - Le 23 février 2012 à 13h49 par L'égyptien, Le Pouliguen
Au lieu de construire et pratiquer une politique de bétonnage systématique de nos derniers espaces "naturels" on ferait mieux de trouver une solution pour que les croisicais (et gens de la Presqu'île) se réapproprient le Croisic… On construit sans cesse alors que plus de 60% des maisons ne sont pas habitées à l'année !
#23 - Le 24 février 2012 à 10h19 par Isabelle, Le Croisic
C’était lors de la cérémonie des vœux 2011 que nous apprîmes, et certains élus en même temps également, que le municipe engageait la construction d’un FORUM…Mais pour pouvoir le réaliser, faute de finances, il fallait procéder à la vente d’une grande partie du patrimoine local.
Puis en réaction, une initiative citoyenne, la pétition Duc de l’Aiguillon rencontra un grand succès mais pour atténuer l’écho de cette réussite voilà que la commission patrimoine est créée. Elle devait concilier autour de la table l’inconciliable, et les « pour » et « contre » du grandiose projet FORUM avec ses ventes promotionnelles accolées.
Alors que les vœux 2012 étaient tout juste prononcés, soit à peine douze mois plus tard, on entend le bruit ( radio quai ) que l’équipe municipale étudiait déjà sérieusement la construction d’une maison de retraite en échangeant avec un établissement manceau ! Je copierais ma voisine…RIVAL-ité féminine ?

Par conséquent, en premier lieu, il faut penser, que le FORUM est abandonné, et secundo, un autre projet » voit le jour dans le cadre de tractations secrètes…Et tout cela dans le silence le plus absolu ; communication et information des élus zéro.

Que doit-on penser aujourd’hui de l’approche municipale du dossier FORUM ?
Que doit-on penser aujourd’hui de la gestion de la commission patrimoine ?
Que doit-on penser aujourd’hui de la communication municipale ?
Que doit-on penser aujourd’hui de l’approche municipale de ce « nouveau dossier » EHPAD ?

Est-ce que la gestion municipale se fait dans le secret d’un cabinet restreint ?

Les projets du municipe se traitent comme trottent les idées dans la tête ?

C’était le quart d’heure du « LABYRINTHE DES MEDIOCRITÉS ».

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Publicité
Salon ChocolatAudiences annuelles des sites du réseau Media-Web
 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter