Le Croisic Infos

« Le pacte de non-agression » proposé par Serge Riffaut aux élus du conseil municipal

Il est de ces séances de conseils municipaux où la matière est aussi rare que l’eau en plein Désert du Ténéré. C’était le cas, vendredi soir, à Batz-sur-Mer. Deux ou trois délibérations à prendre et qui nécessitent l’approbation des élus pour des questions de dates, un terrain à acquérir du côté de la Pigeonnière, et… Rien. Ou presque. Car alors que la séance allait être levée après une heure de débat, Serge Riffaut, premier adjoint au maire, a sorti de sa boîte à malice une proposition de v½u : « Plus d’agressions personnelles épistolaires ou verbales entre élus ». Unanimité, mais perplexité des observateurs.

Il n’y a pas de fumée sans feu, et la proposition de Serge Riffaut ne laisse guère planer le doute quant au climat tendu qui s’est instauré entre certains élus. Néanmoins, l’initiative de l’adjoint au maire aura certainement pour effet de calmer les ardeurs. Pas d’esclandre au conseil municipal, tout s’est déroulé dans une parfaite cordialité.

« Lors de la séance du 5 février dernier, nous avons adopté à l’unanimité le règlement intérieur de notre assemblée. Celui-ci stipule, notamment en son article 9, que les interventions en séance ne peuvent faire l’objet d’aucune agression personnelle. Ce soir, je propose d’étendre cet article à toutes les relations qui interviennent entre élus, que ces relations soient épistolaires ou verbales. Il me paraît en effet regrettable que certains élus, par leurs écrits ou leur comportement, blessent leurs collègues, sciemment ou inconsciemment. Le débat démocratique qui guide nos actions ne doit pas se voir polluer par le comportement de certains dont on peut légitimement se demander si le but n’est pas de faire déstabiliser leurs collègues. C’est la démocratie qui en souffre. Aussi, Madame Le Maire, si vous en êtes d’accord, je vous propose de soumettre ce vœu à nos suffrages », indique Serge Riffaut.

En bref

Suppression de passages à niveau dits « Paludiers »

Le conseil municipal était appelé à donner son avis suite aux conclusions de l’enquête publique « Commodo-incommodo » diligentée par le préfet et visant à supprimer les passages à niveaux 410, 411, 414 et 426, situés sur la ligne Saint-Nazaire/Le Croisic. Ceux-ci sont utilisés par les paludiers qui ont vu leurs parcelles séparées par le passage de la voie ferrée. L’enquêteur requiert la fermeture des trois premiers et maintien du dernier, situé à proximité immédiate de la gare du Croisic.

Les élus Batziens font une toute autre analyse et s’opposent aux conclusions de l’enquête. Louis-Charles Rio et Pierre-Jean Pin expliquent que les passages 410 et 411 sont nécessaires aux paludiers dans le cadre de leur activité professionnelle, même si Réseau Ferré de France pose des grillages. Par contre, Danièle Rival indique qu’elle ne voit pas pourquoi on maintiendrait ouvert le 426 puisque installé dans une courbe, il est peu utilisé et dangereux. Aussi, il est interdit de marcher le long de la voie. Pour les promeneurs et leur sécurité, il y a les trottoirs, a indiqué le maire.

L’avis de la municipalité est donc défavorable, à la majorité, moins un vote contre et deux abstentions.

Acquisition de parcelle

Dans le cadre du programme d’acquisition de terrains, la commune s’est portée candidate à l’achat d’une parcelle cadastrée 303, grevée d’un emplacement réservé au PLU pour la réalisation d’un accès au terrain communal du Pigeonnier. Les consorts Dubearn ont accepté l’offre de la commune, basée sur l’estimation des Bâtiments de France : 31 058 euros.

Auteur : Y.D. | 06/11/2010 | 1 commentaire
Article précédent : « 73 euros de plus pour la taxe d'habitation de chaque foyer batzien »
Article suivant : « BATZ La mairie présente les aménagements routiers autour du musée »

Vos commentaires

#1 - Le 08 novembre 2010 à 09h53 par goaper, Batz Sur Mer
à Goaper
Le comité de rédaction de media-web a estimé que ce commentaire était en partie diffamatoire et a préféré le retirer du site.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter