Le Croisic Infos

Le stade Croisicais remporte le derby riche en buts et en émotions

A trois matches du terme du championnat et de la fin de leurs histoires respectives, les équipes du Stade Croisicais et de Batz-sur-Mer se retrouvaient, ce dimanche, pour un derby capital sur le plan sportif, et, inutile de se le cacher, pas sans conséquences sur leur futur union. Devant une galerie bien fournie, les locaux se sont imposés 6 à 3 devant des Batziens qui n’étaient pas venus en victimes expiatoires. L’honneur des deux clubs en sort grandit.
Mathieu Charbonneau, coach et buteur en B.
Mathieu Charbonneau, coach et buteur en B.

Comme il devait être bien difficile de se mettre dans la peau des dirigeants et des joueurs des deux clubs  à quelques minutes du coup d’envoi ! Car loin du traditionnel enjeu pour la suprématie locale qui incombe à chaque derby, ce match ressemblait à une équation impossible à résoudre. Unis dans leur destin, mais n’ayant pas été capables de se mettre à l’abri d’une relégation avant cette rencontre, joueurs Croisicais et Batziens avaient mis cartes sur table, sans hypocrisie. Il fallait allier le sport à la raison, et sortir de ce match la tête haute.
C’est fort logiquement que les Korrigans ont ouvert la marque en première période. Face à des Croisicais un peu timorés, les hommes de Renaud Trocmé ont su développer du jeu et se montrer courageux et solidaires. A un partout à la pause, les deux équipes s’étaient tenues en respect et pouvaient aborder le second acte de façon plus libérée. Offensive, football « champagne » et plaisir étaient au programme avec 7 nouveaux buts au compteur. Au final, les Bélugas, coachés par Jean-Marie Decorte ont gagné 6 à 3 grâce aux buts de Kevin Herruel (2), Fred Larnicol (2), Jordan Bernier et Erwan Villeneuve. Les buteurs Batziens sont Jonathan Penhouet, Florian Fourrage et Antoine Cairic.
A noter l’excellente ambiance qui a régné pendant et après la rencontre. Une atmosphère bon enfant favorisée par la mobilisation des supporters de Jean-Philippe Herroin, à grand renfort de banderoles et d’encouragements. On aura également beaucoup parlé de la fusion autour du verre de l’amitié à la buvette.

Les Croisicais, qui sont presque assurés du maintien, mettront certainement un point d’honneur à aller chercher un résultat dès dimanche prochain à Savenay, avant d’aller chez le leader Saint-André. Un leader qui justement se déplacera à Batz-sur-Mer et que les Korrigans n’ont pas l’intention d’introniser si facilement.
    •    L’équipe réserve est allé chercher le match nul à Guérande, 3 à 3, avec seulement 11 joueurs sur le pré. A noter la belle performance de Mathieu Charbonneau, auteur d’un but et de deux passes décisives. Le coach regrettera certainement d’avoir mené 3 à 1 avant de se faire rejoindre.
    •    L’équipe c a bu la tasse contre La Madeleine avec, il est vrai, un groupe très réduit qui peine à finir sa saison. Le score est de 12 à 2, mais l’ambiance entre les deux équipes était très bonne. A ce niveau, c’est bien l’essentiel.

Auteur : Y.D. | 10/05/2010 | 0 commentaire
Article précédent : « Léa Cassini, la petite perle du Stade Croisicais va s’épanouir sous d’autres cieux »
Article suivant : « Le FC Cote Sauvage Le Croisic - Batz sur mer officiellement présenté aux élus »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter