Le Croisic Infos

Les « bonnes raisons » de la Mairie pour « se méfier » du Croisic-infos

Depuis des années au Croisic, Média-Web est traité avec ce qu'il aurait pu penser être le mépris du service de communication. Aujourd'hui la vérité est enfin notifiée par l'adjointe à l'urbanisme.

« Blog », « pas la vraie presse », « pas la presse officielle » Media-Web a essuyé toutes sortes de « compliments » depuis son installation au Croisic.
Jamais une invitation à une conférence de presse, jamais un document, aucune transmission ni communiqué au contraire de toutes les autres communes de la Presqu'île Enfin presque : une seule exception : le texte des vœux 2015 de Michèle Quellard.

Le black-out est total. Si Média-Web pose une question ou téléphone pour préciser une information  il est bien certain de la réponse : le silence.

Quelques prises de bec anciennes entre un journaliste du Croisic-infos et le directeur de la communication auraient pu expliquer une de ces bonnes vieilles rancunes entre personnes. Mais il y a bien longtemps que ces petits duels n'ont plus cours. Et les relations avec les élus de la majorité sont plutôt cordiaux.

Alors quoi ?
C'est un mail de Maryannick Rousset qui nous donne la claire explication ce matin.
Comme suite au cri du cœur de l'adjointe à l'urbanisme au conseil municipal, et privée une fois de plus d'un document que les autres services de presses s'étaient vu remettre la rédaction a envoyé le mail suivant à Maryannick Rousset :

« Madame,
Nous nous adressons directement à vous pour un sujet qui vous concerne personnellement.
Nous avons noté que vous avez été blessée par des échanges concernant votre délégation et que vous souhaitez préciser des éléments.
Au conseil hier soir vous avez distribué un document, les journaux OF,  PO, et l'Echo en ont eu copie.
Comme toujours, nous n'y avons pas eu accès, la communication de la Mairie faisant barrage systématique pour Le Croisic-Infos
Aussi pourriez-vous nous faire parvenir ce document par retour ?
Cordialement »


Quelques minutes plus tard la réponse suivante tombait :

« Bonjour
Si nous préférons ne pas vous  informer il y a de bonnes raisons. Relisez donc tout ce que vous publier depuis des années et vous comprendrez notre méfiance quant à votre objectivité.
Madame Rousset
»


Nous voici donc rassurés, le service communication du Croisic est aux ordres, de la Mairie, ou du moins de la majorité municipale.

À la rentrée, cartable neuf, tableau propre et rancœurs rangées comme de jolis crayons de couleurs, si au prochain conseil de septembre le Croisic-infos a une enveloppe de papier kraft contenant les délibérations faudra-t-il déduire que Madame Rousset et ses amis continuent de « se méfier » ? Ou que Le Croisic se comporte normalement pour ce qui concerne l'information de ses administrés et qu'il a compris que « fermer les portes des placards n'arrête pas les courants d'air».

Auteur : LY | 28/07/2015 | 8 commentaires
Article précédent : « Les associations rentrent à la Maison »
Article suivant : « Maryannick Rousset proclame « je n'ai pas menti ! » »

Vos commentaires

#1 - Le 29 juillet 2015 à 23h45 par korrigan, Le Croisic
Ils n'ont pas de correcteur orthographique à la mairie ? ;-)
#2 - Le 04 août 2015 à 22h55 par Coco44
Pour le correcteur d'orthographe, c'était en option, il parait qu'il vont investir sur de grands projets hors norme, donc pas de petits sous-sous dans la popoche pour les correcteurs.

"Bonjour,
Si nous préférons ne pas vous informer il y a de bonnes raisons."

La question qui se pose tout simplement, c'est : "Sa majesté sérénissime" Michèle Quellard et ses conseillers auraient-ils des choses à cacher ? Des dossiers compromettants ?
Des gros dossiers secrets qu'il ne faut surtout pas divulguer pour les faire passer par le dessous de la table ?

Des fois que les élus ne l'aurai pas compris, la France est un pays démocratique où on a le droit de donner son avis quelqu'il soit (dans la limite du raisonnable bien sur), c'est pas parce que l'on pense pas comme eux que l'on doit se la fermer, de temps à autre, l'opposition peut avoir raison que vous le vouliez ou non Mme son altesse sérénissime Michèle Quellard et vos conseillers, cela s'appelle la libre expression des opinions.

Un peu de savoir-vivre, cela ne fait pas de mal, même à son altesse sérénissime!!!
#3 - Le 05 août 2015 à 18h15 par Adrien Foulon, Le Croisic
Au moins les choses sont claires. Suivant Mme Rousset et l'ensemble de sa liste, si un journaliste n'écrit pas dans le ton voulu par la majorité, on refuse de lui communiquer les éléments utiles à son travail. Il faut donc que les journalistes soient aux ordres.
Triste spectacle!
#4 - Le 05 août 2015 à 19h09 par vienzivoir44, Croisic
Je ne serai pas aussi dur que Coco44. Moi je dis que le monde se divise en 2, ceux qui font et les autres (... copie de :"le monde se divise en deux ceux qui creusent et ceux qui ont un révolver" - sic "Le bon, la brute et le truand" ... désolé on a les références et la culture qu'ont pneu !). En fait dans ce municipe, il y en a qui sont engoncés dans leurs idées et leurs bons principes bobo bcbg, qui pensent qu'ils ont forcément raison puisqu'ils sont élus (De très peu!) et que le "bas peuple n'a qu'a se taire puisque "c'est nous les Elus !" et qu'on a raison. MDR.

En fait Coco44, c'est la peur qui est le moteur de tout ça et vous avez un peu raison de dire ce que vous dites car c'est votre droit qu'importe la forme.
Lorsque l'on est démocrate et que l'on est sûr de son fait, alors on n'a pas peur d'affronter le danger (S'il existe) des oppositions.
#5 - Le 12 août 2015 à 11h38 par Carole, Le Croisic
Le 11 janvier une manifestation se déroulait dans les rues du Croisic sous le slogan "nous sommes tous charlie".
Le but était de défendre la liberté de la presse. Nos chers élus participaient à cette marche, et pour certains, une écharpe tricolore autour du cou.
Une bien belle cause nationale!
Mais quand localement il s'agit de cette même liberté de la presse, alors là, rideau, le discours change.
"Nous n'informons que les organes de presse qui nous conviennent" disent ces mêmes élus.
Cherchez l'erreur!
#6 - Le 22 août 2015 à 14h46 par soizick, La Turballe
c'est drole on a les mêmes à la turballe, si on ne dit pas ce que les élus veulent entendre on est boycoté. c'est la démocratie à la sauce branchereau
#7 - Le 15 septembre 2015 à 10h16 par Lemere
Le corollaire de cette situation, c' est qu' on est en droit de penser que les autres médias font allégeance au pouvoir en place.
Cela est doublement inquiétant , car ce doit être le cas sur d'autres communes de la presqu'île.
#8 - Le 18 septembre 2015 à 19h50 par JEAN-MARIE GASCOIN, Le Croisic
Je rejoins l'avis de Carole.

Il était facile de surfer sur la vague d'indignation qu'a soulevé l'attentat contre Charlie en janvier dernier.
Nos élus l'ont fait, je ne veux pas douter de leur sincérité à l'époque.

Mais alors, pourquoi aujourd'hui afficher de telles positions ???
Comment peut-on se prétendre démocrate et transparent en agissant ainsi ?

La contradiction fait partie du jeu politique, elle est même saine et indispensable. Elle oblige à réfléchir, à se remettre en cause, à faire mieux, ensemble, dans l'intérêt collectif.

S'entourer de bénis oui-oui n'a jamais grandi celles et ceux qui le font...
Vive la pluralité, vive le débat, vive la liberté d'expression dans le respect mutuel car nul ne détient seul la vérité.

A ce titre, les réunions publiques organisées cet été sont une très bonne initiative.
Mais si c'est pour éluder totalement les questions à la fois concrètes et stratégiques pour la commune, à quoi bon ?
Un exemple : quid des mesures d'économies qui seront adoptées par la municipalité du Croisic pour pallier la baisse des dotations de l'état ?
Les journaux télévisés abordent ce sujet crucial chaque jour actuellement, mais au Croisic, aucune info, aucune économie annoncée.... et aucune réponse, même en insistant, lors de notre réunion de quartier.

Un manque de transparence bien désagréable pour les contribuables que nous sommes tous.

Alors Mme QUELLARD, à quand une réponse claire à cette simple question s'il vous plaît ?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter