Le Croisic Infos

Les cartons du FC Côte Sauvage sont rouges et vides

Le commentaire sportif est propice à la métaphore. L’image arrondit les angles et permet les interprétations. Pas sûr qu’au FC Côte Sauvage, joueurs et dirigeants ne goûtent à ces petits plaisirs en ce moment. En ce triste mois de Novembre où il ne joue presque plus, soit à cause des intempéries, soit parce qu’il est éliminé de toutes les coupes, les résultats du club apparaissent encore plus déprimants que la météo. Entre Batziens et Croisicais, la mayonnaise n’a pas pris. Pas sûr qu’elle soit plus consistante pour les réveillons. Faute de communication de la part du club, tentons l’analyse.

Il y a des lendemains de fêtes qui déchantent, et à peine célébrée la fusion entre les Bélugas du Croisic et les Korrigans de Batz-sur-Mer, la déception est au rendez-vous. Difficile de nuancer le propos lorsque l’on se rappelle que les Batziens sortent d’un championnat où ils ne se sont imposés qu’à une seule reprise. Du côté du Croisic, on connaît bien les départs en formule « diesel » depuis quelques saisons. Mais jamais encore, le bilan sportif en novembre n’aura été aussi catastrophique. Surtout si l’on part de l’idée simple qu’une fusion doit voir un club se renforcer et devenir plus performant, même si une période d’adaptation est incontestablement nécessaire.
Visiblement, ces joueurs qui portent aujourd’hui le même maillot, ne se portent pas la même estime et peinent à trouver un esprit d’équipe. Du côté des dirigeants, la solidarité est bien présente en façade, mais les désaccords en coulisse sont profonds. Les choix dans l’encadrement technique sont remis en question, avec en première ligne l’entraîneur, Jean-Marie Decorte. En défendant la solution interne alors que les Batziens souhaitaient voir venir du sang neuf sur le banc de touche, les Croisicais doivent défendre un choix qui n’est, pour le moment, pas payant. Mais rejeter la faute sur le coach, c’est faire sauter un peu vite le fusible.

L’équipe A sans défense

Si elle paraît homogène, l’équipe première du FC Côte Sauvage a de grosses lacunes, dans le secteur défensif notamment. 22 buts encaissés en 5 matches, ça fait cher la moyenne ! La blessure de l’ancien capitaine du Stade Croisicais, Guillaume Bernard, et l’arrêt de Manu Huguet, y sont pour beaucoup. La défense centrale n’a pas été remplacée, pas plus que Jérôme Lemercier sur l’aile. Pire, dans les buts, c’est le jeu des chaises musicales. À ce poste clé, Jérôme Debec partant n’a pas été remplacé, et le FC Côte Sauvage fait une opération « portes ouvertes » tous les dimanches. En tentant un nouveau système défensif en zone, en début de championnat, Bruno Baronchelli et Jean-Marie Decorte ont essayé de résoudre ce problème, mais les joueurs ne s’y sont pas adaptés. Retour à la case départ, sans plus de succès.
Le nouveau club n’a pas su séduire suffisamment de joueurs pour pallier ces départs. Il n’a pas pu puiser non plus dans sa formation. Même si quelques jeunes sont prometteurs, ils sont encore trop tendres pour la 1re division de district.
Le FC Côte Sauvage n’est pas non plus d’attaque : 6 buts seulement, dont 4 lors de la sévère défaite à domicile (4-7), et 2 pour le seul point pris en championnat à Quilly (2-2). Pourtant, dans ce domaine, l’équipe semble mieux armée, question d’efficacité, de confiance et de soutien.
Cette saison, il ne sera pas question non plus de compter sur le classement du fair-play pour gratter un adversaire à la fin du championnat. L’indiscipline est la caractéristique de cette équipe, qui collectionne les cartons de toutes les couleurs, et par conséquent, les matches en infériorité numérique et les suspensions.

Les réservistes font face

La saison s’annonçait difficile pour les deux autres équipes seniors, en raison de la refonte des championnats de district. C’est le cas ! Mais les hommes de Mathieu Charbonneau en B, et Ludovic Debec en C, tiennent leurs rangs. Les premiers font preuve de cohérence et d’organisation, les seconds ont du courage et ont su élever leur niveau de jeu.
Le niveau entre l’équipe A et la réserve n’a semble-t-il jamais été aussi proche. Les joueurs de B sont nombreux à pouvoir postuler en première. On s’accorde souvent à dire qu’une telle homogénéité, comme un trop grand écart, n’est pas une bonne chose. D’ailleurs, si l’équipe A prend le chemin de la seconde division, elle entraînera dans sa chute toutes les autres équipes.
Peut-être parce que la fusion est plus ancienne chez les jeunes, les bonnes nouvelles viennent de la formation. Les équipes de U19, U17 (en effectif réduit), U15 et U13, et l’école de foot font bonne figure, avec même d’agréables surprises. Mais attention à ce que l’effondrement de l’équipe fanion ne joue sur la motivation des jeunes pousses, et surtout sur leur volonté de quitter le club au moment de porter le maillot des seniors.

Des motifs d’espérer

« Ca ne pourrait pas être pire », dit la rengaine des moments douloureux. Surtout, les Croisicais sont habitués aux situations délicates à l’automne, et ne jouent pas les marmottes en hiver. Mais à répéter le même scénario chaque saison, l’épilogue « Tout est bien qui finit bien » pourrait varier, car « A trop vouloir jouer avec le feu… »
L’encadrement technique du club n’a pas encore démissionné dans sa volonté de redresser la situation. Et s’il n’a pas encore démissionné, c’est qu’il a quelques solutions en réserve.
De façon plus pragmatique, on note au classement de 1re division, deux équipes qui font pire : les réserves de la Saint-Aubin Guérande et de Saint-Nazaire OS. Les confrontations directes seront donc prépondérantes, et avec la victoire à quatre points, tout va très vite. Éliminé de toutes les coupes, le FC Côte sauvage peut se concentrer sur l’unique objectif du maintien. Enfin, il n’y a que 5 journées de championnat déjà jouées sur un total de 22. La route est longue, et même les adeptes du « Lièvre et la tortue » doivent un jour démarrer.

Auteur : YOANN DANIEL | 20/11/2010 | 18 commentaires
Article précédent : « Didier Charbonneau, président du FC Côte Sauvage : « Le club doit travailler dans la sérénité » »
Article suivant : « FC Côte Sauvage : Déjà l’état d’urgence ? »

Vos commentaires

#1 - Le 21 novembre 2010 à 01h49 par anti-decorte charbonneau
la descente est malheureusement inéluctable...quand on associe incompetence des dirigeants et penurie de talents(que l'auteur apelle homogeneité pff) chez les joueurs que peut on attendre de plus??selon l'article le maitien viendrait de la non competivité de 2 autres equipes...belle ambition sportive a l'image de ce club en plein declin(mort?)
#2 - Le 21 novembre 2010 à 09h53 par Emile Pors., Le Croisic.
Bonjour a tous.
Juste une précision le FC Cote Sauvage c'est aujourd'hui 205 licenciés donc la vie d'un club
ne s'arrête pas à l'équipe fanion. Autre chose Mr Daniel j'ai toujours pensé que pour critiquer il fallait être présent. Or il me semble pas vous avoir vu sur un stade depuis début septembre.
Donc radio bistrot à une noouvelle fois frappée.
#3 - Le 21 novembre 2010 à 19h20 par dominique thoby, Le Croisic
il y a du potentiel il ne faut pas condamner le fccs trop vite si tous les joueurs qui ont joue aujourd hui contre ponchateau et les absents adherent a un esprit d equipe et qu ils avancent ensemble et si j.m arrive a motiver tout ce potentiel offensif et garder comme aujourd hui une ligne defensive coherente alors : a nous la victoire allez les gars de batz ou du croisic on compte sur vous vive le fccs
#4 - Le 21 novembre 2010 à 20h58 par P, Fc Cote Sauvage
Peut etre sefrait-il plus judicieux de pronner la solidarité pour que cette fusion FC Cote Sauvage continue à évoluer dans la sérénité et soit une réussite.
Attention nous ne sommes pas en Ligue 1.
Ce genre d'atrticle est inutile et sans intéret. La critique est téllement facile ... Si vous souhaitez voir comment evolue le groupe: Entrainement Mardi 19h00... On vous attend
#5 - Le 21 novembre 2010 à 21h57 par XXX
Je suis complétement daccord avec Mr Pors, pour pouvoir critiquer, il faut être présent sur le terrain et non au bistrot. Je me suis rendu compte que la critique était la seule que vous sachiez faire "correctement". Alors je vous attends au prochain match, au terrain pas au bistrot. Et petite question, avez vous déjà touché un ballon ? j'en est pas l'impression.

à bon entendeur.
#6 - Le 21 novembre 2010 à 21h58 par XXX
et au faite la blessure de guillaume bernard n'y est pour rien, il ne sort pas du lot bien au contraire
#7 - Le 22 novembre 2010 à 18h50 par Redaction
Aux commentateurs anonymes à anti et jiffrelot

Messieurs

J'ai relu avec attention l'article publié par notre journaliste sur le FC
Côte Sauvage. Il n'y a rien de diffamant ou de particulièrement inexact dans cet article. J'aurais pu écrire la même chose sans que ça ne choque personne.
C'est tous les jours que l'on voit ce genre de papier dans L'Equipe. Il
n'est pas inexact d'écrire que le FC Côte sauvage a pris des valises depuis
le début de saison et que la mayonnaise n'a pas pris. Lors du comité de
rédaction notre journaliste sportif de Saint Nazaire a trouvé au contraire
que nous avions été très gentils.

Nous proposons un site d'actualité et d'opinions qui favorise le débat avec les commentaires, sous réserve que les commentaires n'attaquent pas les personnes, et n'utilisent pas des mots injurieux.
Quand j'ai pris contact avec vous, vous sembliez
contents qu'un média parle du Stade Croisicais. Dans ce cas, il faut
aussi savoir accepter la critique et l'on ne va pas écrire pour vous faire
plaisir que tout va bien quand ce n'est pas le cas.

JB.Rochard Rédaction
#8 - Le 22 novembre 2010 à 19h21 par Jiffrelot Julien, Le Croisic
Bonjour,

la comparaison avec l'equipe n'est pas juste, vous n'avez pas le même poids, et le FC cote sauvage n'est pas un club de ligue 1 donc les comparaison ne sont vraiment pas juste.
#9 - Le 22 novembre 2010 à 19h32 par Ami29, 29
Je me permets de préciser que Mr Daniel a arbitré de ses 17 ans à ses 31 ans environ et qu’il était fort apprécié quand on l’appelait le samedi soir pour venir arbitrer un match le dimanche sans compter les matches des petits. Je constate que de votre côté aussi la critique est facile et que vous avez la mémoire bien courte
#10 - Le 22 novembre 2010 à 19h33 par catherine
Il faut bien être réaliste ce début de saison est catastrophique. 22 buts encaissés en 5 matches mais tout va bien et maintenant vous allez nous dire que c’est de la faute de Y.D ? Vous ne manquez vraiment pas culot.
#11 - Le 22 novembre 2010 à 19h34 par Steve, Le Croisic
Vous vous prenez vraiment la tête pour pas grand-chose, l’équipe fanion ne va pas bien (ne va même pas nulle part au vu des résultats) mais les autres équipes, surtout celles des jeunes se porte plutôt pas mal. Il faut juste qu’une équipe ne pénalise pas tout le monde si elle se casse la gueule, ce qui risque bien d’arriver si les joueurs et le staff continu leur dialogue de sourds. Et comme le dit …vous n’êtes pas en ligue 1 redescendez sur terre. Que Mr Pors s’offusque, à la rigueur, mais faut pas que le club remonte de trop (si il remonte un jour) parce ce que je sais pas si vous avez remarqué mais plus on est haut plus on vous tape dessus, demandez à Lyon pour voir. Et s’en prendre au mec qui dit tout haut ce que BEAUCOUP pense tout bas est loin d’améliorer votre image.
#12 - Le 22 novembre 2010 à 19h43 par Steve, Le Croisic
Mr Rochard a tout a fait raison le club est bien content de trouver quelques lignes sur son site quand tout va bien ou pour publier les résultats ou pour ammener du monde lors d'événements organisé par le club. C'est plutôt dégueulasse de cracher dessus maintenant, en gros il faudrait parler du club que quand tout va bien et fermer les yeux quand y a des problèmes? Si les dirigeants font pareils les problèmes sont loin d'être ressolus, commencez donc par vous parler entre vous avant d'aller voir ailleurs il me semble que vous avez des problèmes de clans entre les joueurs a régler. Et puis quand les résultats sont si mauvais on essaye de ne pas trop attirer l'attention sur soi, on se fait tout petits et on essaye de trouver des solutions en Silence!
#13 - Le 22 novembre 2010 à 20h29 par duffay Eric
Ah, les insultes, cet art subtil que seuls les footeux avec une telle perfection.
Et dire que Yoann trouve encore des raisons d'espérer... Il aime vraiment trop le foot.
#14 - Le 22 novembre 2010 à 20h46 par Guillaume, ...
Si celà s'appelle aimer nous n'avons pas la même définition du mot.
#15 - Le 22 novembre 2010 à 21h11 par kreteil
bonsoir
au moin une chose est sur et vous rassembles tous c'est de voir le FCCS allez mieux et porter les couleurs de vos villes plus haut,je comprend mr pors pour sa réaction a cet article,car Mr pors"et jojo"sont des passionnés et ont donner bcp a ce club!et je comprend aussi qu on sois dur avec les dirigeants dans cet article,pour ce manques resultats et de solutions,mais j'ai fais partie asser longtemps des vestiaires du stade croisicais pour voir au file des année le plaisir de jouer au foot s'envoler pti a pti,cela est un sport COLECTIF et avant tout un jeu ou le but et de prendre du plaisir ensemble et gagner,et pour ma pars les joueurs qui viennent en touriste ou sans la gagne en eux,ben ils degagent!!!quand ils iront jouer dans d autre club ou il connaitront personne il ce feront tout ptit!!alors MR les premiers concerner bougez vous le cul ou casser vous!!la vériter est sur le terrain!!bon courage pour la suite de la saison avec bon mental et ne lacher rien!!!
#16 - Le 23 novembre 2010 à 17h32 par Steve, Le Croisic
Les joueurs ne risquent pas d'avoir la "gagne" quand ils ne se parlent même pas entre eux. Des touristes vous avez tout à fait raison ils arrivent pas peine 45min avant le match et repartent à peine 15min après la fin du match(le temps de se changer). Comment vous voulez vous créer un esprit d'équipe et une envie d'aller plus loin ensemble quand on ne connaît et qu'on fait aucuns effort pour?
#17 - Le 23 novembre 2010 à 20h17 par maryvonne
Je pense que le coach n est pas au niveau 2 l effectif,il ferait mieux 2 recruter 1 entraineur extérieur au club,il y a d trés bon joueur qui ne joue plus qui ferait l affaire
#18 - Le 23 novembre 2010 à 20h35 par duffay Eric
Franchement, j'ai beau relire l'article, j'y vois autant de positif que de négatif sur le club.
Tout cela ne viendrait-il pas d'un manque de communication de la part des dirigeants, ou simplement de l'absence de critiques toutes ces dernières années ? Car si j'ai bien compris, le club périclite depuis longtemps, sans remise en question des dirigeants. Quant aux joueurs, s'ils n'ont pas le niveau de la première divsion, eh ben, y'a pas grand-chose à espérer alors.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter