Le Croisic Infos

Les « restos » plus que jamais au coeur de l'aide sociale

Toute la journée de vendredi et ce samedi, l’antenne des « Restos du coeur » Croisicaise organisait une collecte dans deux enseignes : Intermarché et Diagonal. 24 ans après leur création par Coluche, les « Restos » sont devenus un maillon vital dans la chaîne de solidarité sociale. Un succès qui met au grand jour un bien triste constat : la misère gagne du terrain, même au Croisic et à Batz-sur-Mer où l’on enregistre 8,5 % d’inscriptions supplémentaires en un an.

Pour faire face à la demande croissante, même la grosse machine que sont les « Restos » a dû mal à suivre. C’est pourquoi, elle doit ponctuellement faire appel à la générosité des citoyens. Et c’est sans problème qu’une grande majorité n’hésite pas à rajouter dans son caddie une boîte de conserve, un paquet de pâte, des céréales, du café, ou encore des produits d’hygiène (dentifrice, savon, shampoing, etc) pour les offrir en don.  Il y a même des clients qui pensent  aux animaux de compagnie en offrant de l’alimentation animale. Les « Restos » veillent aussi à proposer une alimentation variée et de qualité.
Les bénévoles sont mobilisés et ne comptent pas leurs heures. « Nous enregistrons de nouvelles inscriptions tous les mercredis. La situation est vraiment difficile », explique Françoise Guays-Aquilo, une volontaire présente vendredi après-midi à Intermarché. En effet, après avoir comptabilisé 15% d’augmentation en 2009, on en est déjà à 8,5 % pour cette nouvelle campagne. Les « Restos » qui n’ouvraient que l’hiver dans un premier temps, accueillent désormais les plus démunis presque tout au long de l’année.
On peut s’interroger sur ce succès qui met au grand jour l’échec des gouvernements successifs depuis 24 ans. Car le public des « Restos » se compose bien souvent de familles dont au moins l’un des parents travaille, accablés par les charges, le choix s’opère très souvent entre le paiement du loyer et l’alimentation. Alors, le sentiment de honte laisse place à l’urgente nécessité de nourrir sa famille. Mais l’intime conviction de voir le fossé social se creuser ne fait plus de doute. Alors que les milieux boursiers se remplissent à nouveau les poches et les panses, la bourse des plus modestes reste tragiquement vide.
A noter que l’antenne des « Restos du Cœur » Le Croisic – Batz-sur-Mer invite toutes les bonnes volontés à rejoindre le rang des bénévoles.
Comme chaque année, le grand concert des Enfoirés sera diffusé sur TF1, vendredi 12 mars à 21 h. Le CD sera prochainement mis à la vente.

Auteur : Yoann Daniel | 07/03/2010 | 0 commentaire
Article précédent : « Le Point-Jeunes en pleine transition entre générations »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter